Evaluation de la situation politico-militaire actuelle au Kurdistan

401 visites

La coordination de la campagne RiseUp4Rojava publie une courte analyse de la situation actuelle de la révolution. Résumé pratique pour comprendre les tenants et aboutissants de la guerre impérialiste qui se joue actuellement dans cette partie du Moyen-Orient

Le projet de la guérilla moderne professionnelle
- Espoir des peuples opprimés du 21e siècle -

Aujourd’hui, s’écrit le 65e jour de la résistance héroïque de la guérilla dans les zones de défense de Medya. Le 23 avril, l’armée d’occupation turque a lancé un assaut total sur les régions de Metîna, Zap et Avaşîn contrôlées par la guérilla. Cette opération de grande envergure a été baptisée « Claw Lightning et Claw Thunderbolt ». C’est une opération qui s’inscrit directement dans la spirale des 6 dernières années dans laquelle la dictature fasciste AKP-MHP de Turquie fait tout pour briser la volonté de liberté et de résistance du peuple kurde et de toutes les forces antifascistes de la région. Cette attaque est la continuation de la guerre dans les villes du Kurdistan du Nord en 2015 et 2016, de l’invasion à Efrîn en 2018, Girê Spî et Serêkaniyê en 2019, ainsi que des guerres d’agression contre les guérillas dans les régions de Xakurkê et Heftanîn.

Le concept de « les mettre à genoux » :
Déjà en octobre 2014, au plus fort de la résistance à Kobanê contre Daech et alors qu’un cessez-le-feu prévalait en Turquie et au Nord-Kurdistan depuis Newroz 2013, les dirigeants de l’État turc ont mis en place le plan « les mettre à genoux » (Plana Çokdanîne). Ce plan consiste à mettre à genoux le Mouvement de la liberté kurde et en premier lieu son avant-garde, le PKK. En conséquence, toutes les ressources militaires, financières-économiques et politico-diplomatiques dont dispose l’État turc sont mobilisées depuis 6 ans. Erdoğan et le gouvernement AKP-MHP voient dans cette guerre le seul moyen de se maintenir au pouvoir et de concrétiser leurs aspirations impériales.

A la fin de l’été 2014 les habitantes du Rojava et leurs forces de défense YPG et YPJ se sont héroïquement dressées contre l’avancée de l’Etat-Islamique. Au même moment, alors que les Peshmerga du PDK abandonnaient leurs positions sur toutes les lignes de front, les guérilleros du HPG et de l’YJA-Star au Sud-Kurdistan/Nord de l’Irak se sont précipités au secours des Yezidis de Şengal dans une opération héroique et ont mis fin à l’avancée des gangs islamistes sur Kirkouk, Maxmur et Hewler. Inspirées par la révolution au Rojava et la résistance contre Daech, des millions de personnes à travers le monde sont descendues dans la rue et ont déclaré leur solidarité ave la guerilla. Un nouveau mouvement internationaliste a émergé.

Au Kurdistan du Nord (Turquie), lors du soulèvement d’octobre 2014 (du 5 au 9), les peuples ont fait trembler de peur et d’angoisse les dirigeants de la Turquie pendant quelques jours. Les institutions de l’État et du gouvernement se sont enflammées et les soldats n’osaient pas sortir de leurs casernes. L’année 2014 a été une année de confrontation dure et le mouvement révolutionnaire en est sorti grandi et est devenu plus fort et plus grand jour après jour. Le Rojava a résisté avec succès et a gagné le cœur de nombreuses personnes à travers le monde, au Bakur (Kurdistan du Nord) et en Turquie les masses se sont organisées, le projet du HDP a été mis en action, au Kurdistan Sud la guerillas a gagné une popularité longtemps inédite grâce à son intervention désintéressée et pleine d’abnégation contre l’Etat-Islamique.

L’État turc avait espéré profiter de la période de cessez-le-feu pour adoucir le mouvement et affaiblir ses principes idéologiques, mais au lieu de cela, la lutte armée a attiré plus de monde qu’elle ne l’avait fait depuis longtemps. Rien qu’en août 2014, Murat Karayilan a déclaré que plus de 1 000 hommes et femmes avaient rejoint la guérilla en l’espace d’un mois seulement. La résistance à Kobanê est restée inébranlable malgré la supériorité apparente des bandes djihadistes. Notamment grâce au fait que les guérilleros et des centaines de jeunes du Nord se sont mis en route, ont traversé la frontière vers Kobanê, ont rejoint la résistance directement sur les lignes de front et ont, donné leur vie pour empêcher à tout prix la chute de Kobanê.

Cette réalité à laquelle le gouvernement d’Erdoğan a été confronté en 2014 l’a amené à conclure que seule une suppression complète de la partie la plus dynamique de la révolution, le peuple du Kurdistan du Nord, et une annihilation de l’avant-garde de ce mouvement de liberté pouvaient garantir son existence et son pouvoir. Le peuple, la guérilla, la direction organisationnelle et idéologique du PKK doivent être « mis à genoux ».

La suite à lire sur : https://riseup4rojava.org/fr/evaluation-de-la-situation-politico-militaire-actuelle-au-k

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Quand les Young Patriots s’alliaient aux Black Panthers

Chicago, 1969. Pour contrer le maire de la ville — un élu démocrate homophobe qui réprimait les opposants à la guerre du Viêtnam et donnait l’ordre d’abattre tout émeutier afro-américain —, faire face aux violences policières et œuvrer à l’émancipation quotidienne des classes populaires, une coordination...

>Appel : Journées d’action 17-18-19 juillet #RiseUp4Rojava

La coordination Riseup4Rojava, la commune internationaliste, et les jeunes femmes internationalistes lancent un appel pour des journées d’action à travers le monde pour célebrer les 9 ans de la révolution et dénoncer les attaques de l’état turque. 17-18-19 ...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"