Expulsion d’un squat rue de Pressensé mardi soir

1480 visites
2 compléments

Après l’expulsion musclée d’un squat nouvellement ouvert rue Pressensé, 9 personnes ont été placées en garde à vue, une passe en comparution immédiate demain au TGI de Lyon. Rassemblement de soutien demain jeudi à 13h, 67 rue Servient à Lyon.

MaJ : la personne convoquée ce jeudi a été condamnée à 4 mois avec sursis ; une autre personne est encore sous le coup d’une convocation

Une maison a été ouverte, rue Francis de Pressensé à Villeurbanne. Mardi soir vers 17h, un camion de CRS et deux voitures de la BAC sont arrivés. Il y avait 10 personnes à l’intérieur et un rassemblement devant d’une vingtaine de personnes. Les flics ne parlaient pas avec nous, et petit à petit les voitures d’inspects et de baceux arrivaient.
Vers 17h quand ils furent au complet (3 fourgons de CRS, une voiture de la police nationale, et une vingtaine de civils, ils ont escaladé le portail, et forcé sur les fenêtres barricadées, après dix minutes de lutte, ils arrivent à rentrer en explosant les vitres, les meubles, on se réfugie à l’étage, deux personnes montent sur le toit, ils interpellent tous les autres, 8 au total. Ils nous mettent dans la rue, menottés pour la plupart, et là 3 camions de pompiers arrivent pour déloger les gens sur le toit. Un réussi à s’enfuir, et l’autre saute vers 19h30 alors que le GIPN était prêt à intervenir. Les 9 personnes sont placées en garde à vue, et 8 sont sorties vers 17h30 aujourd’hui avec un rappel à la loi pour 7, et une personne a une convocation pour refus de fichage en récidive. Le neuvième est toujours enfermé, et passe en comparution immédiate demain au TGI de Lyon

Rassemblement de soutien demain jeudi à 13h, 67 rue Servient à Lyon

Spectaculaire expulsion de squatteurs rue de Pressencé

Huit squatteurs ont été interpellés hier, en fin d’après-midi et placés en garde à vue. Ils devraient être poursuivis pour dégradations volontaires en réunion. Une neuvième personne, qui s’était réfugiée sur le toit de l’habitation occupée, a provoqué le déploiement d’un important dispositif policier et de secours. Appréhendé à son tour, le jeune homme a été conduit au commissariat. Sa participation à l’éphémère squat reste cependant à confirmer.

Source : le progrès du 7 novembre

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 9 novembre 2012 à 17:52

    d’après le progrès le mec qu’a prit du sursis ne faisait pas parti des squatteurs. on peut savoir pourquoi c’est lui qu’en prend plein la gueule et aussi c’est quoi le motif de sa condamnation. merci

  • Le 8 novembre 2012 à 19:22, par zwartz

    Sur les 9 interpellés et après 24 heures de garde à vue, seule une d’entre elles a comparu aujourd’hui. Elle a écopé de 4 mois avec sursis.
    Un autre personne est sous le coup d’une convocation pour récidive de refus de fichage adn.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>Zemmour contre le logement social

Tiens tiens tiens ! Mais qui c’est qui projette d’attaquer le logement social déjà bien entamé par la loi ELAN ? Mais ce ne serait pas ce Maurrassien de Zemmour ? Mais si ma bonne dame, et avec des mensonges de qualité s’il vous plait ...

› Tous les articles "Logement / Squat"