Expulsion des 3 campements de Gerland 7e/8e cette semaine !

2400 visites
2 compléments

MàJ 8H00 : Les pelleteuse on encerclé les campemens à 6H00 mettant une grosse pression psychologique,puis jusqu’à 7H00 les keufs ont continué l’encerclement et réfléchit à la meilleur stratégie, pour expulsé le campements vers 7H30 et les dépanneuse ont embarqué toutes les caravanes ne pouvant pas se déplacer instantanément ! De plus, la PAF était sur place pour fiché tous les habitants et vérifié méticuleusement la validité de leur présence en France. Un relogement temporaire a été proposé aux familles avec enfants de moins d’un an et aux femmes enceintes sans que comme d’habitude on ne sache ce que veuillent dire temporaire ....

Ces expulsions incessantes n’ont que pour seule conséquence
d’attiser encore plus la haine contre une population très largement stigmatisée
et qui est prise en otage par des politiques de tous bords incapables
d’apporter des réponses aux véritables questions...

Malgré la violence psychologique forte, aucune violence physique envers les familles n’a été constaté, de nombreux militants étant sur place armé d’appareil photo pour vérifié qu’il n’y ait aucune débordement. On notera que comme d’habitude les keufs ont fait pressions pour faire supprimer les photos mais que devants les textes de lois ils ont du se résoudre à laissé faire

MàJ 16h45 : Après grosse pression des keufs, des dépanneuse ont commencé à embarquer des caravanes, de peur les familles sont retournées dans la rue...

Expulsion confirmée demain 6H00 du camp rue Surville.

Un premier site a commencé à être évacuer, du coup 100 personnes se sont réfugiées rue saint jean de dieu derrière le transformateur électrique, mais quelques heures plus tard, en ce moment, à 16H00, 20 cars de CRS les re-délogent ! Besoin de soutien !!

JPEG - 811.2 ko
JPEG - 109.3 ko
JPEG - 111.7 ko
JPEG - 92.2 ko
JPEG - 123.7 ko
JPEG - 86.3 ko
JPEG - 84.4 ko
JPEG - 633.1 ko

Les 3 sites de Gerland 7e/8e seront expulsés cette semaine :

- le terrain du boulevard Chambaud de la Bruyère
- le terrain le long des jardins ouvriers de la rue de Surville
- et quelques baraques/tentes/vieilles caravanes sous le pont ferroviaire de la rue
de Surville.

Cela représente environ 250 personnes dont des bébés de quelques mois, des touts petits, des personnes enceintes, des personnes âgées et bien sûr des personnes vec des problèmes de santé fragilisées par des conditions de vie inhumaines : Pas d’eau hormis une borne d’incendie. Pas d’électricité. Pas de toilettes. MAIS des tas d’ordures envahis par les rats, puisque les arrondissements n’ont pas mis de bennes et donc pas de ramassage des ordures

Ces familles sont arrivées de différents lieux expulsés : rue Primat, Sampaix et avenue Jean Jaurès St Fons, sorties du Plan Froid ....Des enfants étaient scolarisés
dans des écoles de Lyon 7e, 8e. Tous les enfants n’étaient pas scolarisés ...
les expulsions répétitives des familles, les obstacles administratifs, le manque de places en collège et des déplacements difficiles dans le contexte de ces terrains ont
rendu le chemin de l’école infranchissable pour certains, alors que les parents demandaient la scolarisation de leurs enfants.

Ces expulsions déstabilisent les personnes qui sont d’ores et déjà ou devraient l’être dans des parcours d’insertion avec le pôle emploi.

Nous réclamons, par notre présence sur ces terrains, l’égalité des Droits :
- Droit à un TOIT
- Droit à l’accès aux SOINS
- Droit à l’EDUCATION des ENFANTS
- Droit au TRAVAIL
- Droit à la SECURITE.
- l’arrêt du Harcèlement et des Expulsions sans relogement digne et durable.
- l’arrêt de la Filature alors qu’elles sont en état de détresse et recherchent un
lieu pour mettre à l’abri leurs enfants.

Soyons nombreux tous les matins de cette semaine à partir de 6h. Venez quand vous pouvez ...

Pour s’y rendre en bus :
- en bus C12 qui se prend à Bellecour ou à Saxe Gambetta, arrêt rue de Surville que
l’on prend .
- en voiture, en venant de Lyon route de Vienne, passer
devant l’hôpital St Jean de Dieu et au feu, du même côté c’est la rue à droite.

lundi 7 juillet 2014
jeudi 10 juillet 2014
vendredi 11 juillet 2014

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 11 juillet 2014 à 12:50, par

    Selon le Daubé.com - Vendredi 11 juillet 2014

    LYON 250 roms expulsés d’un campement

    Les roms vivaient sous un pont ferroviaire et des terrains alentours, situés rue de Surville à Lyon.

    Environ 250 Roms qui vivaient sous un pont ferroviaire et des terrains alentours à Lyon ont été expulsés vendredi matin de leur campement après une décision de justice, a-t-on appris auprès de militants et de la préfecture du Rhône. Situé rue de Surville, dans le 7e arrondissement de Lyon, le campement abritait de nombreux enfants et des bébés. Ses habitants vivaient dans des caravanes de fortune et sous un pont ferroviaire, a souligné Gilberte Renard, militante de l’association Classes (Collectif Lyonnais pour l’Accès à la Scolarisation et le Soutien aux Enfants des Squats).

    Un relogement temporaire a été proposé aux familles avec enfants de moins d’un an et aux femmes enceintes, selon Mme Renard, une information confirmée par la préfecture. Selon la préfecture, 70% des familles étaient présentes sur le site depuis moins de trois mois. Des rumeurs ayant couru quelques jours avant l’expulsion, des Roms avaient déjà quitté le site, régulièrement occupé depuis plusieurs années. L’expulsion se déroulait dans le calme vendredi matin, ont ajouté ces sources.

    Par AFP

  • Le 10 juillet 2014 à 17:17, par piou

    Je viens de passer sur place (rue saint jean de Dieu), vers 17h, j’ai bien vu quelques flics, et il y a des caravanes dans la rue autour du camp, mais pas d’expulsion en cours visible. Je ne sais pas si ils ont déjà viré du monde ou s’ils ont lâché l’affaire, ou si il y a eu un déplacement un peu plus loin dans le quartier.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Lettre aux voisin.es du 47 rue Béchevelin

Face au froid et à la crise sanitaire, les occupations solidaires se multiplient. Un nouveau bâtiment est occupé sur l’ilôt Mazagran pour intensifier la lutte et organiser concrètement la solidarité.

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

› Tous les articles "Logement / Squat"