Ferzende Tastan doit être libéré !

1192 visites
4 compléments

Après un refus d’embarquement, Ferzende Tastan, d’origine kurde, est actuellement enfermé à Lyon — sous mandat de dépôt— en attendant son procès le 21 décembre. Soutenu par Resf 13, son cas a mobilisé des personnes de Marseille, Paris et aujourd’hui Lyon.

Il est important de venir le soutenir le vendredi 21 décembre dès 13h devant le Palais de Justice de Lyon (67, rue Servient) car il risque le pire s’il est expulsé en Turquie !

(Mise à jour vendredi 16h) Le verdict est tombé : trois mois d’emprisonnement et trois ans d’interdiction du territoire.

L’audience de son procès, limitée aux proches, a lieu à partir de 14h.

GIF - 66.8 ko

Mr Tastan risque 30 ans de prison voire la peine de mort à son retour en Turquie.

Lundi soir les journaux de la télé turque ont titré sur le retour prochain d’un soi-disant « chef du PKK ». Nous savons tous ce qu’un telle annonce peut vouloir dire.

Réfugié politique (même si ce statut lui a été refusé comme à beaucoup d’autres), Ferzende Tastan est aussi père de 5 enfants qui habitent avec lui depuis 7 ans à Marseille. Interpellé suite à un banal contrôle routier à Marseille, le samedi 24 novembre, il a été conduit au centre de rétention de Marseille, au Canet.

Le 27 novembre, son premier passage devant le JLD (juge des libertés et de la détention) se passe mal : on lui refuse l’assignation à résidence et il reste au centre de rétention.

Il fait appel de cette décision et à nouveau le JLD s’oppose à sa demande le 29 novembre.

Du CRA, il renouvelle sa demande d’asile politique, qui lui est refusé par l’OFPRA le mardi 4 décembre.

Depuis, jours et nuits, des militants de RESF se sont relayés devant le centre de rétention du Canet pour éviter que Ferzende Tastan soit emmené en catimini vers l’aéroport pour être déporté.

Lundi 10 décembre, à 6h10, les militants assistent à la sortie d’une voiture tous phares éteints : on emmène M. Tastan, mais personne ne sait encore où.

À Paris, des personnes se rendent à Roissy en fin de matinée, mais c’est de Lyon que des nouvelles arrivent par M. Tastan lui-même.

Des militants de RESF Lyon prennent alors le relais et assistent à l’aéroport à son refus d’embarquement.

Le soir, les infos turques annoncent le fameux retour d’un dirigeant du PKK, véritable mensonge au service du pouvoir d’Ankara !

Le lendemain, mardi 10 décembre, son avocat obtient un report du procès pour le 21 décembre au TGI de Lyon, mais M. Tastan est sous le coup d’un mandat de dépôt et est enfermé à Lyon.

En suivant cette ligne, la France envoie à une mort certaine une personne qui lui demandait sa protection.

Elle se fait par là la complice d’une justice expéditive et d’une administration pénitentiaire condamnée internationalement pour tortures.

Pour plus d’infos, voir aussi cette page du Réseau Éducation Sans Frontières.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 21 janvier 2008 à 12:48

    Il a obtenu le statut de réfugié politique... mais pour l’instant il purge a peine pour refus d’embarquement... donc il est sauvé de la Turquie, mais pas de la France....

  • Le 20 janvier 2008 à 00:01

    Je suis curieuse de savoir où on en est pour Ferzende Tastan. Quelqu’un a-t-il de ses nouvelles ?

  • Le 22 décembre 2007 à 14:01

    Est ce possible de savoir quand aura lieu l’embarquement ?

  • Le 21 décembre 2007 à 15:58

    Ça y est, le procès est fini, le verdict a été immédiat : trois mois de prison pour le refus d’embarquement, et trois ans d’interdiction du territoire après l’expulsion.

    Reste à voir si on pourra prendre les moyens d’empêcher cette expulsion (action à prévoir au moment de l’embarquement ?)...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info