[Grenoble] Appel à perturber l’anniversaire de STMicroelectronics

1926 visites

ST Microelectronics fêtera en grande pompe ses cinquante ans le 28 septembre prochain à Grenoble. Bruno Lemaire a annoncé sa présence pour honorer le fabricant de semi-conducteurs qui pille l’eau et le ressources. Le collectif STopMicro appelle à gâcher la fête.

STMicroelectronics : 50 ans de nuisances, ça suffit !
Appel à perturber l’anniversaire de la multinationale STMicroelectronics

Issue d’une start-up du CEA, ST Microelectronics fêtera en grande pompe ses cinquante ans le 28 septembre prochain à Grenoble. Bruno Lemaire a annoncé son déplacement pour honorer le fabricant de semi-conducteurs qui pille l’eau et le ressources du Grésivaudan et d’ailleurs. A l’heure du dérèglement climatique et de la prise de conscience des nuisances de l’industrie, le collectif STopMicro appelle à gâcher la fête.

Qu’est-ce que STMicroelectronics ? En 1972, le Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) créé l’entreprise Efcis pour conceptualiser et fabriquer des puces électroniques à partir des recherches menées au CEA. L’organisme public transfère à Efcis 90 ingénieurs et scientifiques. Rapidement, le géant de l’équipement militaire Thomson prend des parts dans l’entreprise, puis l’absorbe en 1982. En 1987, la branche électronique de Thomson fusionne avec l’italien SGS, pour donner SGS-Thomson, puis STMicroelectronics en 1998. C’est aujourd’hui le premier employeur de la région, avec près de 6 000 personnes. La multinationale travaille pour Apple, Bosch, Continental, HP, Huawei, Mobileye, Samsung, SpaceX, Tesla, Vitesco… et ne rechigne pas à équiper les drones de l’armée russe L’entreprise fait des profits conséquents, mais « paye » ses impôts aux Pays-Bas. L’an dernier, Emmanuel Macron a annoncé le versement de 2,9 milliards d’argent public pour agrandir l’usine de Crolles d’ici 2026 au nom de la « souveraineté industrielle » européenne. Agrandir, alors que ST consomme déjà à Crolles 156 litres d’eau par seconde (387 après l’agrandissement) et autant d’électricité qu’une ville de 230 000 personnes.

La « Silicon Valley à la française ». Start-up avant l’heure, la création d’Efcis c’était déjà le profit privé sur fonds publics, avec la complicité bienveillante des militaires et du complexe militaro-industriel. Grenoble est un terreau fertile et précurseur pour ce genre de « collaborations », grâce à la présence de grands laboratoires publics, d’une puissante université et d’un tissu industriel dense : le CEA-Leti, l’Imag, l’Inria, des industriels comme Hewlett-Packard, Schneider Electric, le premier centre européen des nanotechnologies Minatec, la « clinique du cerveau » Clinatec, ou le synchrotron. Ce « modèle grenoblois » est la matrice des pôles de compétitivité, devenus la norme en France sur fond de libéralisation de l’université et de l’économie.

C’est cela qui sera fêté ce jeudi 28 septembre au Palais des sports de Grenoble : la liaison entre l’université, l’industrie et l’armée, les profits privés sur fonds publics, la colonisation de nos vies par les technologies numériques, l’accaparement des ressources ici (eau) et ailleurs (silicium, germanium, métaux rares, etc), le culte du Progrès technologique comme nouvelle religion.

L’heure n’est plus aux célébrations d’un modèle inique, mais à la prise de conscience environnementale et sociale. Partout en France des associations, des collectifs et des individus se soulèvent contre le pillage de la Terre et le renforcement d’un monde inégalitaire. Alors : ces 2,9 milliards d’euros ne seraient-ils pas mieux employés à financer le système des retraites par exemple ? Avons-nous besoin de plus de puces électroniques, ou de reconquérir notre autonomie face à un mode de vie industriel et connecté qu’on nous impose ? La ressource en eau est-elle inépuisable comme le croient ceux qui se réunissent au Palais des Sports ?

Gâchons la fête : l’anniversaire de ST n’aura pas lieu !

Rendez-vous jeudi 28.09 à 18h
devant le palais des sports de Grenoble
Casseroles, bouteilles et pistolets à eau bienvenus

Pour poursuivre la mobilisation :
• Prochaine réunion du collectif STopMicro : 20/09, 18h30 au Bocal
• Visite de la partie universitaire de la « Silicon Valley grenobloise » : 5/10 à 14h, 921 rue des résidences, Saint Martin d’Hères
• Grande marche pour l’eau du 1er au 5 Avril 2024

PDF - 1.8 Mo

Plus d’infos sur le site https://stopmicro38.noblogs.org

jeudi 28 septembre 2023

[Grenoble] Appel à perturber l’anniversaire de STMicroelectronics

18h00 - 21h00
Palais des Sports de Grenoble

14 Bd Clemenceau, 38029 Grenoble

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>8 juin nouveau chantier au verger du Turfu

Le 8 juin, on se retrouve aux vergers occupés (Sablons dans la vallée du Rhône) pour un nouveau chantier !!! La journée et soirée sera en soutien aux luttes paysannes palestiniennes.

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"