Grève de la faim à lyon en soutien aux prisonniers politiques Kurdes

1192 visites
1 complément

Dix grévistes de la faim se rassemblent lundi à Lyon pour manifester leur colère face à la gravité de cette situation.
La grève de la faim commencera Lundi 12 novembre à 9h place Bellecour et se terminera mercredi à 19h.
Soyons nombreuses et nombreux à venir les soutenir.
Un rassemblement aura lieu chaque soir à 18h place Bellecour.

En soutien aux prisonniers politiques kurdes en Turquie, une grève de la faim de soutien se déclenche à Lyon !

[rouge]Mise à jour 12/11 à 11h30 :[/rouge]
La vingtaine de personnes présentes dès 9h a planté la tente place Bellecour. Les boissons chaudes ont été les bienvenues pour réchauffer les mains déjà frigorifiées.

JPEG - 540.4 ko

Les dossards « grève de la faim » sont sortis des sacs ainsi que la pétition en soutien aux Kurdes.

JPEG - 436.5 ko

Des prisonniers politiques kurdes ont décidé de semer la vie avec leur mort. Au bout de leur 58e jour de grève de la faim, la communauté kurde de Lyon réagit. Dix grévistes de la faim se rassemblent lundi à Lyon pour manifester leur colère face à la gravité de cette situation.

Ces dernières années, les Kurdes sont confrontés à une répression sans précédent en Turquie. Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, les autorités turques ont arrêté près de 10 000 opposants kurdes depuis avril 2009. Parmi ceux-ci, des élus, journalistes, avocats, syndicalistes, défenseurs des droits humains, enseignants, étudiants. Certains ont été condamnés à de lourdes peines, les autres sont détenus arbitrairement, la plupart depuis plus de trois ans. D’ailleurs, selon le CPJ (Comité pour la Protection des Journalistes), la Turquie détient le record mondial de journalistes emprisonnés.
Des milliers d’enfants sont également emprisonnés pour avoir lancé des pierres au cours de manifestations kurdes, ou simplement pour y avoir participé.

Le conflit armé entre l’Etat turc et le mouvement de libération kurde (PKK, Parti des Travailleurs Kurdes) ne cesse de s’aggraver. Abdullah Öcalan, principal représentant politique kurde, détenu depuis 1999, a été placé dans un isolement total en juillet 2011, date à laquelle l’Etat a cessé toute négociation avec le mouvement kurde. Sa libération est pourtant essentielle à la sortie du conflit et au déclenchement des pourparlers de paix.

En réaction, depuis le 12 septembre 2012, plusieurs centaines de prisonniers politiques kurdes ont entamé une grève de la faim. Actuellement, ils sont 10 000 dont 683 prêts à continuer jusqu’à la mort. En plus d’une grande partie de la population, les grévistes sont soutenus par de nombreux partis, associations et représentants de la société civile turque (militants du MLKP en grève de la faim depuis 30 jours, étudiants des deux plus grandes universités de Turquie, …) Cette grève dure depuis 58 jours et face à l’urgence de la situation, de nombreux mouvements de solidarité se sont déclenchés dans le monde entier :

- Des millions de personnes manifestent régulièrement en Turquie, en Iran, en Irak et en Syrie, mais aussi en Russie et à travers toute l’Europe.
- Des grèves de la faim de soutien se sont déclenchées dans toute l’Europe (Allemagne, Pays-Bas, Angleterre, Suisse, Espagne, Belgique, Finlande, etc.) et ne rassemblent pas seulement des ressortissants kurdes.
- En France, des grèves de la faim et des manifestations ont eu lieu à Vannes, Rennes, Bordeaux, Marseille, et Paris.

Lundi 12 novembre à 9h à Lyon, 10 personnes commencent une grève de la faim. Ils demandent, comme les prisonniers politiques kurdes en Turquie :

- Le droit à l’éducation en langue kurde
- Le droit à se défendre en langue kurde dans les tribunaux
- La libération de leur leader Abdullah Öcalan

Pour éviter une hécatombe, les grévistes de Lyon revendiquent également un traitement humain pour les prisonniers en grève de la faim en Turquie.

Interview sur le Canut infos d’un militant kurde :

10mn
mp3 - 9,93 Mo

Télécharger

MP3 - 9.9 Mo
(clic droit ou ctrl-clic (sous MacOS), puis « enregistrer la cible du lien sous »)

Mise à jour du 09/11 : Le rassemblement ainsi que la grève de la faim commenceront Lundi 12 novembre à 9h place Bellecour

lundi 12 novembre 2012
mardi 13 novembre 2012
mercredi 14 novembre 2012

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 13 novembre 2012 à 23:13, par lalalala

    Salut
    c’est juste pour prévenir qu’il n’y a plus de rassemblement à 18h et qu’il vaut mieux venir dans l’après midi, car il fait froid alors les grévistes partent tôt.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Soutien et solidarité avec les Guadeloupéen.ne.s

Le gouvernement, comme aux pires heures coloniales, entend répondre par la force et la violence pour écraser la contestation. Ce ne sera en rien une solution. L’urgence est à la mise en place de moyens et d’investissements massifs pour les services publics, en particulier de santé et d’éducation, à...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"