IVG, 40 ans après où en sommes-nous ? Projection débat

504 visites

IVG, 40 ans après où en sommes-nous ? Projection débat
Interruption Volontaire de Grossesse :
40 ans après, où en sommes nous ?
Le droit à l’interruption de grossesse est-il perçu aujourd’hui comme un droit à part entière ?
Comment les femmes vivent-elles le « parcours de l’IVG » ?
Les politiques d’austérité dans le domaine de la santé menacent-elles le droit à l’IVG ?
Quels centres d’IVG voulons-nous ?

Le Collectif de Défense de l’IVG du Rhône vous propose d’aborder toutes ces questions lors d’une

Projection-débat le lundi 22 juin 2015 à 19H30 au Palais du travail
9 Place Lazare Goujon – Villeurbanne
(métro Gratte-Ciel)

Projection du documentaire :« IVG, 40 ans après » (2015, 52 min.)

Des femmes nous font face, elles témoignent. Elles posent un regard sur leur IVG. Elles parlent du regard des autres sur leur histoire.
Est-ce qu’aujourd’hui encore être une femme accomplie, nécessite d’être mère ?
Des médecins, gynécologues, conseillères, chercheuse, parlent des fragilités et des à-priori qui perdurent, et du nécessaire accompagnement des femmes, pour sortir l’IVG de la culpabilité, du tabou.
Quand est-ce que la pensée générale arrêtera de faire croire que l’IVG est à « éradiquer » ?

Projection suivie d’un débat

  • avec les réalisateurs du film, Yves Campagna et Jean-François Raynaud
  • avec des membres du Collectif de défense de l’IVG du Rhône

P.-S.

Le Collectif de Défense de l’IVG du Rhône est composé d’associations féministes, de syndicats, d’organisations politiques. Il s’est constitué en 2009 contre la fermeture du Centre d’IVG de l’Hôtel-Dieu. Il se bat depuis contre les restructurations hospitalières successives qui dégradent les conditions d’accueil des femmes en demande d’IVG. Il s’est mobilisé dernièrement contre les menaces sur le droit à l’avortement en Espagne, et, en cette année d’anniversaire de la loi Veil, organise diverses manifestations pour défendre le droit à l’IVG.

Collectif de Défense de l’IVG du Rhône :
Femmes Solidaires du Rhône, le Planning Familial 69, Cabiria, Femmes Égalité, CGT santé, SUD santé sociaux, SUD éducation, Ensemble (Front de Gauche), Parti de Gauche, Coordination des Groupes Anarchistes, NPA, Ligue des Droits de l’Homme, des professionnelles des centres IVG.

lundi 22 juin 2015

IVG, 40 ans après où en sommes-nous ? Projection débat

19h30 - 22h30
palais du travail

9 Place Lazare Goujon – Villeurbanne
(métro Gratte-Ciel)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>Rassemblements contre les féminicides toutes les deux semaines

Après un premier rassemblement contre les féminicides à Lyon le lundi 9 septembre, le collectif droit des femmes, à l’origine du premier rendez-vous lyonnais, appelle à des rassemblements similaires toutes les deux semaines les lundis à 18h30. Prochain rendez-vous : Lundi 21 ...

>Groupe de parole féministe en mixité choisie mardi 15 octobre

Qu’est ce que la féminité ? Viens réflechir à ces questions, discuter, écouter, libérer une parole, rencontrer d’autres femmes, partager des expériences, des ressentis et émotions le mardi 15 octobre à 18h30 au Bistro Nicéphore (69005) avec la Collective...

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"