Ils auront beau nous mettre en cage...

379 visites

Lettre d’une camarade incarcérée à Toulouse, dans l’affaire de la PJJ de Labrège, au sujet notamment des récents agissements de la section anti-terroriste.

Je souhaite tout d’abord exprimer ma plus entière solidarité aux copains et copines récemment inculpé-e-s à Nantes suite à une action de recouvrement de couleurs des locaux de ces charognards de VINCI. Et exprimer ma solidarité à celles et ceux qui étaient jusqu’ alors sous contrôle judiciaire en Ile de France et récemment inculpé-e-s suite à l’instruction du juge Brunaud, avec, parmi les accusations, celles de « participation à un groupement formé en vue de la réalisation d’actes terroristes » et « détention et transport d’explosifs ».

La prison, ce pilier de ce monde, qui fait que tout le reste tourne. Sans taules, comment nous obliger à accepter notre condition de travailleur-euse asservi-e au patron , docile et exploité-e afin d’engraisser de juteux bénéfices. Sans taules, comment nous empêcher de contester la mise en place de leurs lois racistes, classistes, sexistes. Sans taules, comment nous obliger à payer tout ce dont on a besoin quand on pourrait simplement le prendre... Sans taules, comment nous obliger à se faire voler par les banques […]. Sans taules, comment nous conditionner à être de bon-ne-s citoyen-ne-s. Sans taules, comment nous monter les un-e-s contre les autres. Sans taules, comment nous isoler dans la peur et l’asservissement.

La suite à lire sur : http://paris.indymedia.org/spip.php?article9509

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info