Jamais sans toit : Communiqué du comité Victor HUGO

820 visites

« A l’issu du repas partagé du 20 novembre qui a réuni environ 70 personnes, nous, collectif de parents d’élèves et riverains de L’école Victor Hugo (Lyon 1er) avons décidé - en nous inscrivant dans le mouvement initié le jeudi 20 novembre par le collectif « Jamais sans toit » à l’occasion du 25e anniversaire de la signature par la France de la Convention internationale des droits de l’enfant - d’occuper le gymnase de notre école pour permettre à 5 familles d’élèves sans logement aucun de passer la nuit au chaud.

Cette occupation est reconduite jusqu’à nouvel ordre, les familles ne pouvant être laissées à la rue.

Nous exigeons que les pouvoirs publics assurent leurs obligations et pérennisent un hébergement décent pour l’ensemble des familles concernées. Nous demandons en outre l’ouverture d’un hôtel social et familial dans le 1er ou 4e pour parer à l’urgence de ces situations récurrentes »

Comité Victor HUGO

JPEG - 47.6 ko
Cinquième nuit d’occupation à l’école Victor Hugo

Groupes associés à l'article

Jamais Sans Toit

  • https://twitter.com/jamaissanstoit

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Jamais Sans Toit » :

› Tous les articles "Jamais Sans Toit"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>BOUH ! Le squat des 400 couverts à Grenoble

À Grenoble, de 2001 à 2005, une traverse entière a été squattée : plusieurs maisons d’habitation, une salle publique, des ateliers et plein de folies, d’humour, de galères, de collectifs, de colères, d’expérimentations...

>C’est ton proprio le parasite, pas les squatters !

Le journal le Parisien a sorti début juin un papier participant de la longue campagne de la PQR contre les squats, alors que plus d’un mois après sort enfin la version de la famille expulsé à cause de l’article, revenons un peu sur cette...

› Tous les articles "Logement / Squat"