Jour de derby : nazi, reste dans ton lit !

2488 visites
5 compléments

Le 29 octobre avait lieu un match entre Lyon et St-Étienne, l’occasion pour les hooligans des deux cotés de se foutre sur la gueule à proximité du stade ainsi que sur les flics à leur arrivée. On retrouve sans surprise parmi les arrêtés pour violence du jour, passant en procès le lundi suivant au TGI pour violence et outrage, un membre connu de Lyon Dissident/Bunker Korps (Blood & Honor Lyon), José M., déjà impliqué dans plusieurs histoires de violences racistes.

Petite vidéo du jour, notez le cri à 00:23’ ...

Et la deuxième vidéo où ce cher José se demande pourquoi ses petits potes l’ont lâchés et si il doit charger les flics tout seul.

Les supporters de Lyon ont malheureusement un passif assez lourd de proximité avec l’extrême-droite et, malgré la volonté de certains de s’en distancer, auront bien du mal à faire oublier cette proximité si on retrouve toujours et encore les mêmes nazillons violents dans leurs rangs....

Voir également un article du progrès.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 9 novembre 2011 à 16:25, par anonymeee

    Se plaindre c’est bien, apres si vous voulez voir les fafs quitter le stade ou au moins un groupe « a gauche » c’est a vous de bouger.
    On ne peut s’en prendre qu’a nous meme non ?

  • Le 7 novembre 2011 à 11:45, par trou

    @ « et pourtant j’aime le foot »

    Le « ouai ben c’est pareil » fait surtout reference au fait que les 2 joueurs sont stephanois, faut pas non plus tomber dans la paranoia hein !

    Le Virage nord (de ce que je vois en y allant, oui j’aime le foot aussi pourtt je ne suis pas un nazi) s’est plus que calmé et tu serais surpris de voir que bon nombre de mecs de chez eux (proche du kop) s’en branlent royal de la politique.
    Beaucoup de gamins en lonsdale pour le genre.

    Le Virage sud, je connais peu...il ya de tout mais on est d’accord sur le « qui commande ».

    Le foot, c’est pour tous, c’est pas 50 bonhommes politisés qui vont nous empecher d’aller supporter notre club.

  • Le 3 novembre 2011 à 03:57, par Gnafron

    Le probleme c’est que la nature a horreur du vide...et les nazillons occupent ce vide ...A Lyon il y a longtemps eu un mepris pour le foot a gauche ,consideré comme un truc de « beaufs » et limite honteux..tout l’inverse du foot anglais ou les antifascistes ont toujours ete presents dans les tribunes (non pas en tant que groupes ou associations ,mais en tant qu’individus) ,limitant de ce fait la politisation a droite des tribunes .
    Lyon en ce moment est incontestablement le pire public de France..meme le PSG dans ses pires heures n’a eu qu’ un virage de fachos ..a Lyon les 2 virages sont devenus des repaires de la vermine fasciste...
    Esperons que tout ceci va changer avec le demenagement a Decines et l’arrivee d’un public issu des quartiers populaires Lyonnais.Ca changera des nazillons des monts du Lyonnais et autres petits bourges JI qui squattent actuellement Gerland.

  • Le 2 novembre 2011 à 20:20, par et pourtant j’aime le foot

    Trouvé sur un forum d’ultras.

    http://imageshack.us/f/59/capturedecran20111102a2.png/

    Présence de JI, aggression d’un vendeur de kebab (ça rappelle à peine st jean) aggression de caisses immatriculées 42 qui pour certaines rien à voir et rentrent juste eux, slogans à connotations racistes dans les tribunes et aux abords du stade...(à un moment, un joueur steph prend un carton, le mec des bad gones gueule le mauvais nom dans la sono, et se fait corriger par le kop, les deux joueurs étant des blacks, le cerveau de service gueule « ouais ben c’est pareil »)

    en ajoutant à cela toutes les insultes, les chants et slogans homophobes et sexistes, pour un public à 85% masculin...

    trop de la balle le foot à lyon...

  • Le 2 novembre 2011 à 19:32, par Djou

    47 interpellations au total...

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info