Kamel Daoudi, plus vieil assigné à résidence de France, incarcéré pour un retard de 30 minutes

860 visites
2 compléments

Assigné à résidence depuis 12 ans, obligé de pointer de 2 à 4 fois par jour à la gendarmerie, soumis à un couvre-feu quotidien, éloigné de sa femme et de ses enfants, Kamel Daoudi a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Aurillac ce dimanche. Il vient d’entamer une grève de la faim et de la soif.

Selon nos informations, des policiers sont venus l’interpeler vendredi 25 septembre à 21h30 dans le bar associatif où il travaille bénévolement. M. Daoudi préparait des falafels pour une soirée karaoké et avait dépassé de 30 minutes l’heure de son couvre-feu quotidien. Après 28 heures de garde à vue et la perquisition de son domicile, le parquet a requis et obtenu son placement en détention dans l’attente d’une comparution immédiate différée qui se tiendra le mardi 6 octobre.

Pour mieux saisir les enjeux politiques et humains de l’acharnement que subit M. Daoudi, nous vous invitons à consulter les différents articles que nous avons publié par le passé.

La suite à lire sur : https://lundi.am/Kamel-Daoudi-plus-vieil-assigne-a-residence-de-France-incarcere-pour

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 octobre 2020 à 14:16, par

    Kamel Daoudi , assigné à résidence depuis 12 ans, vient d’être condamné à un an de prison ferme avec mandat de dépôt.

  • Le 5 octobre 2020 à 09:19, par Yop

    [MàJ du 5 octobre : Kamel Daoudi a été transféré lundi dernier de la maison d’arrêt d’Aurillac à celle de Lyon-Corbas sans que ses avocats ni sa famille n’en aient été informés. Il serait placé à l’isolement. La LDH et le Gisti ont dénoncé dans un communiqué commun ce qu’ils qualifient d’acharnement. Un concert de soutien était prévu à Aurillac samedi 3 octobre, il a été interdit par la préfecture. Son audience de comparution immédiate différée se tiendra mardi 6 octobre à Aurillac, ses amis et soutiens appellent à un rassemblement.]

    Source lundi.am

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>La GALE ressurgit !

Le Conseil d’état vient de suspendre la dissolution du groupe antifasciste Lyon et environs suite aux recours intentés par nos avocat.e.s.

> Contre la dissolution de « La Gale »

Le 11 mai prochain, le juge des référés doit examiner le cas du Groupe antifasciste Lyon et environs (Gale), dissous le 30 mars en Conseil des ministres. Une centaine de personnalités, universitaires, artistes, avocats, député et sénateur apportent leur soutien au collectif dans une tribune pour dire :...

› Tous les articles "Répression policière"