Kamel Daoudi, plus vieil assigné à résidence de France, incarcéré pour un retard de 30 minutes

660 visites
2 compléments

Assigné à résidence depuis 12 ans, obligé de pointer de 2 à 4 fois par jour à la gendarmerie, soumis à un couvre-feu quotidien, éloigné de sa femme et de ses enfants, Kamel Daoudi a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Aurillac ce dimanche. Il vient d’entamer une grève de la faim et de la soif.

Selon nos informations, des policiers sont venus l’interpeler vendredi 25 septembre à 21h30 dans le bar associatif où il travaille bénévolement. M. Daoudi préparait des falafels pour une soirée karaoké et avait dépassé de 30 minutes l’heure de son couvre-feu quotidien. Après 28 heures de garde à vue et la perquisition de son domicile, le parquet a requis et obtenu son placement en détention dans l’attente d’une comparution immédiate différée qui se tiendra le mardi 6 octobre.

Pour mieux saisir les enjeux politiques et humains de l’acharnement que subit M. Daoudi, nous vous invitons à consulter les différents articles que nous avons publié par le passé.

La suite à lire sur : https://lundi.am/Kamel-Daoudi-plus-vieil-assigne-a-residence-de-France-incarcere-pour

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 octobre à 14:16, par

    Kamel Daoudi , assigné à résidence depuis 12 ans, vient d’être condamné à un an de prison ferme avec mandat de dépôt.

  • Le 5 octobre à 09:19, par Yop

    [MàJ du 5 octobre : Kamel Daoudi a été transféré lundi dernier de la maison d’arrêt d’Aurillac à celle de Lyon-Corbas sans que ses avocats ni sa famille n’en aient été informés. Il serait placé à l’isolement. La LDH et le Gisti ont dénoncé dans un communiqué commun ce qu’ils qualifient d’acharnement. Un concert de soutien était prévu à Aurillac samedi 3 octobre, il a été interdit par la préfecture. Son audience de comparution immédiate différée se tiendra mardi 6 octobre à Aurillac, ses amis et soutiens appellent à un rassemblement.]

    Source lundi.am

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>[Brochures] Pour Zyed, Bouna, Rémi et les autres : ni oubli ni pardon !

Le site infokiosques.net est une bibliothèque de brochures en ligne. Ils ont sorti récemment deux nouvelles brochures autours des événements de Clichy-sous-Bois en 2005. Pour l’occasion, vous trouverez ici des textes plus où moins récents regroupés dans leur bulletin d’information n°45 de novembre...

› Tous les articles "Répression policière"