L’Œuvre française essaie de ressusciter malgré son interdiction et se réunissait samedi à Lyon

719 visites

Le parti d’extrême droite d’Yvan Benedetti, interdit après la mort du jeune antifasciste Clément Méric a investi massivement depuis l’automne dernier un groupuscule décrépi. Le Parti nationaliste français, en sommeil depuis le début des années 90, s’est réuni discrètement à Lyon samedi 12 mars. L’occasion pour le site La Horde de proposer de garder un œil vigilant sur cette bête immonde :

« Tentant de faire du neuf avec du vieux, cette tentative de ressusciter l’Œuvre française de façon détournée semble condamnée à rester la cour des miracles du milieu nationaliste. Mais le passé récent a montré que la bête pouvait avoir quelques soubresauts, et il convient de garder sur elle un œil vigilant. »

A noter que l’opération de recréation du parti fasciste, raciste et antisémite n’a pas échappé à Jean-Marie Le Pen, qui s’est fendu d’une lettre de soutien que reproduit La Horde. Soutien en forme de grosse bourde, puisqu’il établit un lien très clair entre les deux structures.

À lire également, un gros article de Rue89Lyon sur ce meeting et l’activité de l’Œuvre française à Lyon.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>Retour sur la répression judiciaire contre les antifascistes à Bâle

À Bâle en novembre 2018, 2’000 antifascistes s’étaient mis en travers de la route du parti d’extrême droite “PNOS” et avaient empêché leur manifestation au centre d’exposition de Bâle. Le ministère public avait accusé un jeune homme de trouble à l’ordre public, de participation passive à des actes de violence...

>L’extrême droite est-elle en train de gagner l’hégémonie culturelle ?

Victoires électorales, forte présence sur le Web et groupes fascistes qui s’organisent, l’extrême droite gagne du terrain. Que faire face à cette vague de fond ? La Gazette des confiné·es propose dans cet article un bref aperçu des dernières actualités de l’extrême droite avec Macron, Onfray et Terra...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"