Larguer Bush, pas des bombes !

1764 visites

A Lyon, le 15 février, l’appel à manifester contre la guerre en Irak à l’initiative de la Confédération Nationale du Travail (CNT), de la Fédération anarchiste et de Alternative Libertaire à été relevé par un large collectif d’associations, de partis politiques et de syndicats [1] mais aussi par de nombreux-ses militant-e-s et individu-e-s descendu dans la rue pour défiler sans étiquette. L’impérialisme américain n’a pas été le seul à être dénoncé, on a pu voir une bonne mobilisation en soutien au peuple palestinien.

Pendant que tout le monde se félicite de cette mobilisation on peut s’interroger sur le consensus - d’autant plus dangereux car vraiment très mou - manifeste au sein des différentes manifs en France. Notre Gandhi de Corrèze s’est vu soutenu par une large partie des gens qui a affiché sans vergogne des slogans du genre : « Chirac, la France est avec toi ». Il nous semble qu’il est maladroit de poser le débat en ces termes : être ou non du côté de Chirac.

La paix de Chirac n’a rien à voir avec un désir de solidarité internationale. C’est vrai, comment peut-on se dire pour la paix tout en s’alliant avec Poutine qui de son côté mène une guerre contre les tchétchènes ? En revanche, quelle fonction assume la paix de Chirac ? Chirac fait en France avec sa paix ce que Bush fait aux Etats-Unis avec sa guerre. En se positionnant, l’un comme l’autre comptent recentrer le débat de « leur pays » respectif sur leurs querelles diplomatiques pour occulter leurs mesures ultra-libérales (détérioration du système de santé, des retraites, baisse des aides sociales...) et la guerre sociale déclarée aux populations les plus pauvres.

Nav et Kartochka


A l’adresse de ceux et celles qui ont manifesté pour la paix
Les horreurs de la Paix
JPEG - 8.9 ko

La guerre faite par les militaires, n’est que la continuation par d’autres moyens de la paix sociale dont ils sont garants.

La guerre, c’est la paix ! Les armées occidentales peuvent larguer l’équivalent en bombes classiques de deux fois celle d’Hiroshima sur un pays auquel la guerre n’a pas été déclarée !

Aussi meurtrière que se révèle telle « opération de police internationale », elle tuera moins que le travail, l’alcool et la circulation automobile en une année de prospérité industrielle. La paix sociale, c’est toujours la paix des cimetières.

Le pacifisme est à la guerre ce que le réformisme est à la « paix », une illusion pour les naïfs, une stratégie pour les manipulateurs. Ils en appellent aux bons sentiments des hommes d’Etat sans voir que la guerre est l’état permanent du monde de l’Etat.

A l’heure où le « réalisme » patriotard et le mensonge
pacifiste s’accordent pour rendre désirable le retour de la
misère courante, nous crachons à la fois sur leur guerre et sur leur paix.

Contre l’Etat, dans chaque pays, nous sommes l’ennemi de l’intérieur !

Une seule guerre, la guerre sociale !

Claude GUILLON


Des mots pour le dire

Pendant la manif il y avait un tas de slogans. Au milieu de cette masse où le consensus dominait...

- Penser pour ne plus panser, resPaix, penser Paix (nous sommes des babas, nous aimons les fleurs...)
- Arrêt immédiat de l’embargo (Digne du PT : austérité, efficacité)...

On a pu en trouver - en fouillant bien - quelques uns pas trop mal :

- Pendant que les états jouent au Golfe, les pauvres ramassent les balles
- Pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes
- Larguer Bush, pas des bombes
- Les impérialistes, ils divisent la terre, avec le sang du peuple ils tracent les frontières...

Notes

[1Attac, MRAP, Sud, CGT, CFDT, LCR , LO, Parti des Travailleurs, Alternatifs, les Verts, PCF, PS, Chrétiens pour la paix, Association nationale des élus de banlieue, Organisation Communiste Libertaire, Ligue des Droits de l’Homme.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Capitalisme / Consumérisme » :

>Appel à soutien pour le squat rue Edouard Rochet le lundi 26 octobre

Venez nombreux pour soutenir le nouveau squat (voir : Réquisitions de biens immobiliers libres et vacants en sommeil le samedi 24 octobre), lundi, dès 8h, sera pour les 2e 48h essentielles pour les preuves d’occupation, pour entrer en procédure du droit au logement, votre soutien est crucial dans ce...

› Tous les articles "Capitalisme / Consumérisme"

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

>Octobre lyonnais en 1942 : « Pas un homme en Allemagne ! »

C’est le cri des cheminots lyonnais des ateliers d’Oullins qui ont eu le courage le 13 octobre 1942 d’arrêter le travail pour s’opposer aux réquisitions de leurs collègues dans les entreprises de guerre allemandes. Le mouvement s’étend dans la région. L’unification de la résistance ouvrière et de la...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"