Le 19 novembre, défendons le droit à l’avortement !

1404 visites
3 compléments

Samedi 19 novembre, les catholiques intégristes de SOS-tout-petits appellent à une journée nationale « contre le crime de l’avortement ».
Soyons nombreuses et nombreux, nous aussi samedi 19 novembre à 14h15 à la Guillotière, Place du Pont pour se regrouper et ne pas laisser la rue aux ultras-réactionnaires et aux intégristes !

Samedi 19 novembre, les catholiques intégristes de SOS-tout-petits appellent à une journée nationale « contre le crime de l’avortement ».

À Lyon, comme dans les autres villes, c’est une prière de rue pour « ramener Dieu dans la cité », et pour « l’abrogation des lois permettant le meurtre et la perversion des moeurs » !

Cet appel arrive dans un contexte de manifestations intégristes déjà bien chargé, avec notamment le déploiement d’organisations fondamentalistes de l’extrême-droite, dont font partie, entre autre l’institut Civitas et le mouvement lefebvriste.

L’IVG est un droit qu’il faut aujourd’hui, plus que jamais, défendre et revendiquer face aux suppressions de centres de la part du gouvernements, de la diffusion d’idéologies sexistes et rétrogrades, et des pressions religieuses et patriarcales !

Soyons nombreuses et nombreux, nous aussi samedi 19 novembre à 14h15 à la Guillotière, Place du Pont pour se regrouper et ne pas laisser la rue aux ultras-réactionnaires et aux intégristes !

Contre l’ordre moral et religieux !
Pour la liberté d’avoir le choix ! Libre accès et gratuité de la contraception !
Notre corps est à nous, ni à Dieu ni à tes vieux !

La FSE-Lyon et des individu-e-s

samedi 19 novembre 2011

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 22 novembre 2011 à 16:15

    concernant les cathos et + précisément les brutes qui nous faisaient face :

    je ne sais pas si ça apportera quelque chose mais, pour information, ces messieurs (pas de femmes à ma connaissance... faut dire que l’avortement ne les concerne pas^^) étaient pour certains armés du traditionnel parapluie ! (l’obscurantiste craint les éclaircies libertaires...).

    Et ils n’attendaient que l’affrontement !

    Par contre les RG leur tournaient aussi autour et les flics les empêchaient (à ce que j’ai pu comprendre) de passer le pont de la guill’. Certains ont quand même traversé via l’autre pont... (aucune idée de ce qu’ils cherchaient à faire)

    en tout cas ils n’étaient pas très nombreux (25 il me semble pour protéger une dizaine de personnes et une banderole) mais agissaient en petits groupes (genre : vous faites ça pendant que nous on va la bas et que eux ils surveillent et puis que eux discutent avec la police...).

    En tout cas, attention à ne pas être trop repérable dans ce genre de situation ! en plus ça tombe bien, avec le froid qui revient on va pouvoir ressortir bonnets écharpes et gros blousons sans couleur...

  • Le 19 novembre 2011 à 19:23, par herope

    Nous étions environ une soixantaine, sur la place du Pont (chiffre correct compte tenu du délai court de l’appel), après 1/4h de sit in, direction le pont de la Guil où le comité d’accueil (flics de base épaulé de CRS, BAC ...) nous a bloqués.
    (slogans anti-fa...), changement de trottoir : les sérigrafiés traversent en courant et nous font face ! bousculade musclée . Envahissement de la chaussée, blocage de la circulation... repoussés aussi.
    Faces à faces tendus. Tentative de gagner l’autre pont mais comme des mouches à m... ils sont toujours là, accrochés à nos baskets .
    Vers les 16H quelques compagnons(es) passent enfin le pont dégagé.
    Une fois de plus l’état a choisi son camp, celui de l’obscurantisme, du fascisme.
    Soyons vigilants !!

  • Le 19 novembre 2011 à 09:50, par Tof

    Pour mémoire, la place du Pont, n’ existe plus depuis au moins 15 ans. Une des rares
    traces qui en subsiste, est « la grande boucherie de la place du pont » Ils vont être content de nous voir débarquer.

    Plus sérieusement, cette lutte pourrait être l’occasion de remettre au goût du jour le concept de laïcité. Quand au nom de leurs croyances ces catho demandent, par exemple, de ramener dieu dans la cité, ils font la promotion de son exact opposé.
    Et ce, d’ autant plus, que la limite entre catholiques et intégristes reste flou. Les lefevbristes ont bien été ré-introduit au sein de l’ église.
    Bien sûr quand je parle de laïcité, je parle bien de séparation des églises et de l’état,
    et à contrario de quelques uns, je ne détourne pas cette idée pour promouvoir un certain racisme.
    Quoiqu’ il en soit je serai présent à l’angle du quai Augagneur et du cours Gambetta.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>La bataille des retraites va démarrer !

Si les gilets jaunes ont permis un ralentissement du programme de réforme des retraites prévu par le gouvernement, ne nous y trompons pas, il n’est pas passé à la trappe pour autant ! La réforme des retraites, c’est pour cet automne, et ça concerne tous les salarié·e·s ! Pour s’y retrouver un peu...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>12 septembre 1948 : tentative d’attentat aérien contre Franco

Le 12 septembre 1948, une tentative d’attentat aérien contre Franco est entreprise par un petit groupe d’exilés anarchistes à Paris. Les audacieux choisissent la voie des airs pour tenter de bombarder la tribune officielle d’une course de bateaux depuis un petit avion de tourisme qui décolle du pays...

>Des Conseils de Bavière à la montée du nazisme

Si l’insurrection spartakiste de Berlin est maintenant connue, les révolutions - car on peut employer le pluriel en raison de leur manque de coordination - qui agitèrent le reste de l’Allemagne le sont moins. Parmi elles, la République des conseils de Bavière, proclamée le 7 avril 1919, fut l’une des...

› Tous les articles "Extrêmes droites"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"