Site collaboratif d’infos alternatives

Le préfet Delpuech convoqué ce lundi devant le tribunal administratif pour répondre de sa politique à l’encontre des migrants

Lundi 12 décembre à 13h45, le préfet du Rhône est convoqué devant le tribunal administratif de Lyon pour répondre de sa politique totalement incohérente à l’encontre des migrants.

D’un côté, il se vante d’accueillir dans la région des centaines de migrants en provenance de Calais. Le 22 octobre, la préfecture expliquait qu’elle avait d’ores et déjà « une capacité supérieure aux 751 places nécessaires » et être même « à 1100 places disponibles et capables de monter en puissance jusqu’à 1400 en huit à quinze jours ».

De l’autre, il laisse à la rue, dans des conditions épouvantables, des dizaines de familles en procédure de demande d’asile dont de très nombreux enfants, en violation de la loi française et des traités européens en prétextant un manque de moyens pour les accueillir.

Le MRAP invite tous les citoyens à venir écouter les arguments de la préfecture qui ne manquera pas d’expliquer au juge pourquoi et comment elle trouve des places pour certains migrants qu’elle instrumentalise mais pas pour d’autres qu’elle abandonne à leur sort.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

Rassemblement de soutien à un mineur sans papier mardi 15h

Boubacar, membre du Collectif Jeunes RESF, à été placé en garde à vue. Suite à un test osseux [1] qui lui donne 19 ans il n’est plus considéré comme un mineur à protéger mais comme un resquilleurs à évacué. Pour lui évité un placement en CRA et une expulsion ces camardes appellent à un rassemblement cette...

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"