Les avancées des accords de la Havane et la répression du mouvement social : deux volets d’une même stratégie gouvernementale

182 visites

Les accords de la Havane avancent parallèlement à une série d’assassinats de leaders communautaires, une répression de manifestations et à une augmentation de menaces à l’encontre de défenseurEs des droits humains. *NdT : en Colombie on distingue les défenseurs des droits humains venant directement des communautés qui luttent contre les multinationales, les paramilitaires et/ou l’Etat... des humanitaires.
L’Etat, au lieu d’apporter des garanties énoncées devient au contraire un facteur de violence contre le mouvement social. Vu que les causes du conflit restent irrésolues, dès lors peut-on parler de postconflit ou plutôt de changement de dynamique d’un conflit qui va perdurer ?

JPEG - 60.5 ko

Dans les quinze derniers jours, ont été enregistrés au moins les assassinats, les répressions
et les menaces suivantes sur les mouvements sociaux :

  • Daniel Abri, de la municipalité de Trinidad, dans le Casanare (département plus foncé sur la première carte) fut assassiné par trois coups de feu.
    JPEG - 8.9 ko

    Reconnu pour sa lutte de défense de l’environnement contre les multinationales extractivistes, il avait dénoncé le rôle des compagnies pétrolières dans la sécheresse du Casanare. Il était membre du Mouvement Social Politique de Masses du Centre-Est et du Congreso de los Pueblos (guévariste).
    *POUR PLUS D’INFOS SUR LES PETROLIERES, LA SECHERESSE ET LES PARAMILITAIRES DU CASANARE
    VOIR : « Au-delà de la sécheresse du Casanare », 20 min, juin 2014https://vimeo.com/103205884
    et aller dans CC en bas de l’écran pour mettre les soustitres.

  • Ce jeudi 19 novembre, dans le Cauca (en rouge sur la carte ci-dessous), un paysan faisant partie de Marcha Patriótica (NdT : mouvement social et non armé marxiste-léniniste) fut assassiné et 7 autres personnes reçurent des impacts de balle par l’armée régulière de Colombie. Accompagnée des flics, l’armée fit violemment irruption durant une manifestation qui portait sur l’erradication compulsive de cultures illicites. Les tirs contre les paysanNEs s’effectuèrent depuis des hélicoptères de l’armée faisant partie de l’avancée de 2000 militaires et agents erradicateurs. Prenant de surprise des habitations, lorsque les communautés réagissèrent sans armes, l’armée répondit par les tirs mortels.
    * POUR VOIR LA VIDEO ATTESTANT DES TIRS DE L’ARMEE http://colombiainforma.info/mov-sociales/pueblos/2898-video-asi-asesino-el-ejercito-al-campesin

[...]

La suite à lire sur : https://lenumerozero.lautre.net/article2939.html

P.-S.

Traduction d’un article paru le 23/11 sur Colombia Informa, média alternatif sur internet. Des notes ont été ajoutées pour contextualiser. Pour plus d’infos :
voir la brochure : Textes et paroles de ColombienNEs https://www.infokiosques.net/recherche.php3?recherche=colombie&zou.x=13&amp
et pour toute question : bernardinettigna@gmail.com

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"