Les capitalistes de la Big Tech n’ont pas à censurer arbitrairement des discours qui les dérangent

445 visites

Alors que Facebook et Twitter avaient pu nous habituer jusque là à un certain laisser-faire sur leurs réseaux, permettant à toutes sortes d’opinions — des plus respectables aux plus immondes — de s’exprimer, ces derniers temps les règles ont changé.

Les capitalistes de la Big Tech n’ont pas à censurer arbitrairement des discours qui les dérangent

Depuis 2016 et les accusations d’ingérence russe dans la présidentielle états-unienne, ces deux géants des réseaux sociaux se démènent pour prouver qu’on peut désormais leur faire confiance et que les fake news et l’ingérence étrangère, c’est terminé.

Autrement dit, ces réseaux commencent à censurer leurs utilisateurs et utilisatrices. Et vue la place démesurée qu’occupent ces géants dans le Web de 2020, on peut aller jusqu’à dire que ces réseaux commencent tout simplement à censurer les internautes.

PNG - 23.9 ko

L’Union Communiste Libertaire défend la liberté d’expression, mais avec une conception non individualiste de la liberté : quand une personne pose un acte ou des paroles qui portent atteinte aux droits fondamentaux d’autres personnes elle ne fait pas acte de liberté. Pas plus qu’il n’existe de liberté de tuer, il n’existe de liberté de proférer des propos portant atteinte à la dignité d’autres personnes… Ainsi, nous soutenons par exemple résolument toute initiative militante visant à faire taire des fascistes et nous dénonçons leurs tentatives de se défendre en invoquant la liberté d’expression.

Mais doit-on pour autant se réjouir que Facebook et Twitter choisissent seuls d’effacer les discours d’extrême-droite sur leur plateforme ? Que ces entreprises, après avoir servi la soupe aux pires théories du complot et sentant le vent tourner, se rachètent une bonne conscience ? Que d’autres entreprises de la Big Tech, comme Youtube et Zoom par exemple, s’empressent de leur emboiter le pas dans cette mise en place d’une vaste censure arbitraire contrôlée par quelques milliardaires qui ne rendent jamais de comptes ?...

La suite à lire sur : https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Les-capitalistes-de-la-Big-Tech-n-ont-pas-a-ce

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Union Communiste Libertaire » :

› Tous les articles "Union Communiste Libertaire"

Derniers articles de la thématique « Médias » :

>Leonardo Sojli : le propagandiste Qanon qui opère depuis le Valais

Le 20 octobre 2020, sortait sur la chaîne Youtube de Nouvo une série de vidéos ayant pour sujet le mouvement conspirationniste d’extrême droite Qanon. Une des ces vidéos consiste en une rencontre avec un des principaux propagandistes Qanon en francophonie : Leonardo Sojli. On y apprend notamment qu’il...

>La presse lyonnaise et les anarchistes : le procès des 66 de 1883

Synthèse du mémoire de maîtrise de Laurent Gallet, publiée dans les Mélanges d’Histoire Libertaire n°2 proposée par le Centre de Documentation Libertaire de Lyon, à lire en complément de la « déclaration des 66 anarchistes » faite lors de ce procès à Lyon le 19 janvier...

› Tous les articles "Médias"