Les flics d’Île-de-France ont maintenant une machine pour aspirer l’ensemble des données de votre mobile

900 visites

Suite à un reportage de Reporterre et un article de Checknews, on a maintenant la confirmation que les commissariats d’Île-de-France vont s’équiper d’une centaine de nouvelles machines capables d’aspirer l’ensemble des données de n’importe quel smartphone : SMS, photos, localisations, données issues des applications…

JPEG - 48.9 ko
Exemple de données recoltées

Ce nouveau système que les flics français nomment le « Kiosque » est un ordinateur commercialisé par une société israélienne Cellebrite basé sur logiciel du nom UFED InField. Il suffit aux flics de brancher votre téléphone à cette machine afin qu’ils puissent en moins de 10 minutes accéder à l’ensemble de son contenu sans avoir votre mot de passe, ou données biométriques.

JPEG - 31.1 ko
Le Kiosk

Malgré que le chiffrement des téléphones Android et iOS est maintenant par défaut, ils sont capables d’outrepasser cette sécurité (« Bypass du bootloader via souvent une faille au sein du processeur graphique » pour les intimes).

La suite à lire sur : https://paris-luttes.info/les-flics-d-iles-de-france-ont-12984

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Surveillances / Fichages » :

>Les drones policiers interdits dans Paris. Et ailleurs ?

Après une procédure de référé liberté déposée le 12 mai par la Quadrature du Net et la Ligue des Droits de l’Homme, le Conseil d’État a finalement demandé, ce lundi 18 mai, à l’État français de faire cesser leur utilisation sans délai. Aussi fou que cela puisse paraître, la vingtaine de drones qui survolait le...

› Tous les articles "Surveillances / Fichages"