Grand rassemblement du collectif Jamais sans toit pour dénoncer une nouvelle remise à la rue des familles ce lundi 14 mai

1034 visites

Mardi 15 mai, 30 nouvelles familles vont venir gonfler le nombre de celles remises à la rue les semaines passées. La continuité de l’hébergement d’urgence n’est pas mise en oeuvre par l’Etat ! Le collectif Jamais sant Toit dénonce très fermement cette nouvelle mesure et appelle à un grand rassemblement à 18h ce lundi 14 mai devant la Direction Déléguée à la Cohésion Sociale au 33 rue Moncey Lyon 3è !

Hébergement des sans-abris : comment détruire ce qui s’est construit.

Après la remise à la rue de trente familles hébergées dans l’ancienne caserne Chabal de Saint Priest fin avril, ce sont trente familles de plus qui devront quitter leur hébergement à compter de mardi prochain et retourner vivre dehors. Le collectif Jamais Sans Toit qui suit une partie de ces familles dénonce fermement cette politique absurde.
Retrouver la rue, c’est retrouver l’angoisse d’une survie quotidienne : appeler le 115, trouver de quoi se nourrir, se doucher, gérer l’insécurité des nuits, alors que ces quelques mois de répit leur avaient permis de se consacrer à des démarches d’insertion : cours de français, recherche d’emploi, suivi de la scolarité des enfants et même bénévolat pour certain.e.s. Les enfants, que beaucoup d’entre nous côtoient à l’école, ont recouvré la santé, viennent quotidiennement à l’école et peuvent véritablement s’investir dans leur rôle d’élève, leurs progrès en témoignent.

Alors comment accepter que soit détruit ce qui vient à peine d’être construit ?

Le président de la République défend pourtant la politique du « logement d’abord »visant à favoriser l’insertion sociale par le logement. Il serait temps de passer de la parole aux actes, la métropole de Lyon étant sélectionnée comme territoire de mise en oeuvre de cette politique.
Certes le gouvernement se targue d’avoir pérennisé 5000 places au niveau national mais c’est très largement insuffisant. Les critères de sélection sont drastiques, absurdes et inhumains : une première hiérarchisation est faite selon la nationalité et/ou la situation administrative des personnes puis ce sont des critères de vulnérabilité qui entrent en compte. Cette année la préfecture estime que les femmes enceintes de moins de 6 mois et les enfants de plus d’un an peuvent vivre dans la rue !
Comme de coutume, l’argument budgétaire sera sans doute invoqué pour justifier l’abandon de ces personnes mais n’oublions pas que 40% des cadeaux fiscaux offerts par ce gouvernement ne bénéficient qu’aux 5% les plus riches ! L’affectation des moyens n’est donc qu’une question de volonté politique.

Pour refuser cette politique inhumaine et faire respecter la loi qui garantit l’inconditionnalité et la continuité de l’hébergement, le collectif « Jamais Sans Toit » appelle à un rassemblement ce lundi 14 mai à 18h devant la Direction Déléguée de la Cohésion Sociale au 33 rue Moncey.

lundi 14 mai 2018

Grand assemblement de Jamais sans toit pour dénoncer une nouvelle remise à la rue des familles !

18h00 - 20h00
Direction Déléguée à la Cohésion Sociale (D.D.C.S)

33 rue Moncey
69003 Lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Jamais Sans Toit » :

> Tous les articles "Jamais Sans Toit"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Journée d’action unitaire de la fonction publique le mardi 22 mai

Grande journée de lutte contre la casse des services publics par le gouvernement à travers le projet CAP 2022. Tou·tes les agent·es de la fonction publique sont appelé·es à la grève. Manifestation à 10h, nous partirons de la place Bellecour pour rejoindre la Préfecture. Appel de la...

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"
}