Site collaboratif d’infos alternatives

Lycée Doisneau : la grève est finie, la lutte continue !

Vaulx-en-Velin

Une délégation composée de personnels enseignant(e)s et vie scolaire, de parents et d’élèves du lycée a été reçue dans la matinée à la Préfecture par deux conseillers du gouvernement et l’inspecteur d’académie adjoint, ce mardi 21 mars. Cette audience a permis d’insister sur la nécessité de débloquer des moyens provisoires pour la vie scolaire, et sur l’importance d’abonder encore la dotation horaire globale, au-delà des moyens alloués la veille en audience au Rectorat – qui ne permettent pas d’envisager sereinement la rentrée prochaine. Si, dans l’après-midi, les personnels ont décidé d’arrêter leur mouvement de grève, ils suivront jusqu’à la fin de l’année scolaire l’évolution du dossier, avec la plus grande vigilance. De nouvelles mobilisations sont déjà envisagées lors de la phase d’ajustement (juin) ou à la rentrée, si les moyens nécessaires ne nous étaient pas alloués pour garantir des conditions d’apprentissage dignes de nos élèves.

De nouveau en grève à plus de 70 % ce mardi 21 mars, les personnels avaient sollicité une audience auprès de M. Hollande et Mme Vallaud-Belkacem, en visite dans leur ville. La délégation, reçue par M. Prochasson, conseiller éducation auprès du président, M. Tournier, conseiller en charge du premier degré et de l’éducation prioritaire, et M. Bidet, adjoint au DASEN, ont reconnu la situation particulière du lycée Robert Doisneau et ont déploré que les lycées soient, à l’heure actuelle, les oubliés de la refonte de l’éducation prioritaire. Ils ont confirmé les avancées annoncées la veille par le Rectorat : limitation à 30 des effectifs de Seconde et de Première STI2D, limitation des effectifs globaux du lycée à 750 élèves, ajout de 9h postes pour la DHG de la rentrée 2017, alignement du nombre de postes d’AED sur les dotations des collèges ou des lycées professionnels pour la rentrée 2018, garantie d’une journée de présence supplémentaire de l’assistant social du lycée. M. Couturaud, inspecteur d’académie, s’était engagé lors de l’audience de lundi à prendre en considération tous les points de blocage restants dans la DHG, en particulier dans les dispositifs d’aide aux élèves (dédoublement, tutorat, *etc.*). Les personnels resteront extrêmement vigilants quant à la mise en œuvre effective des engagements qui ont été pris. Par ailleurs, l’audience de ce matin a permis de faire entendre les autres revendications nécessaires au bon fonctionnement du lycée : 40h postes supplémentaires sur la DHG pour maintenir l’ensemble des dispositifs d’accompagnement et de dédoublement, 3 postes d’AED supplémentaires ainsi qu’un demi-poste de CPE. Si l’équipe éducative a le sentiment d’avoir été écoutée, elle n’a toutefois obtenu aucun engagement officiel sur ces derniers points.

Il aura fallu six jours de grève, la mobilisation des parents d’élèves – qui accompagnent les personnels de délégation en délégation depuis des semaines – et des lycéens, pour que commencent à être entendues des revendications dont la légitimité a été reconnue par l’adjoint au DASEN. Afin que cette situation ne se répète pas, et que l’équipe éducative puisse accomplir sereinement sa mission auprès des élèves, les personnels continuent de revendiquer le classement en éducation prioritaire des lycées qui, du fait de leurs caractéristiques sociologiques, nécessitent un accompagnement particulier, renforcé. Ils continuent de s’inscrire dans le mouvement « Touche pas à ma ZEP ! », lancé depuis le mois d’octobre 2016 par de nombreux établissements. Ils sont également solidaires de tous les établissements de l’académie de Lyon, qu’ils bénéficient du classement ’éducation prioritaire’ ou non, et qui se mobilisent pour que les moyens nécessaires leur soient attribués pour la rentrée prochaine : les L.P. Béjuit et Seguin, les collèges Gabriel Rosset, Jean Macé et Môrice Leroux, le lycée Chaplin, *etc.*

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

Pourquoi féminiser notre langage est important

Superféministe saisit une grande perche tendue récemment dans la newsletter Grrrnd Zéro (merci !) pour parler féminisation du langage. Ce texte en expose brièvement les enjeux et donne quelques clefs pour mener à bien une nécessaire modification des pratiques langagières et, au delà, une évolution...

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"

Derniers articles de la thématique « Apartheid social » :

Face à la police : violences des échanges en milieu tempéré

Récemment au mois de mars. Liu Shaoyao, tué chez lui, sous les yeux de sa famille, par des policiers de la BAC. Angelo Garand abattu dans une grange par les gendarmes du GIGN pendant que sa famille est interpellée. Deux mois après l’« affaire Théo », comme l’ont pudiquement qualifié les médias et le...

> Tous les articles "Apartheid social"