Lyon 2 - quais : intervention policière et manif’ sauvage le 15 novembre

3104 visites
Novembre2007-...(LRU et retraites) 3 compléments

20h40 je jette un oeil sur mes mails...

Intervention imminente des flics contre les potes qui occupent la fac ! Besoin d’aide !!!

Je n’hésite pas, prend mon keus et puis me casse. Un appareil photo, de l’eau, un foulard, et je saute dans un métro direction la Guill’.

J’arrive devant la rue de l’université. Imposant dispositif policier.
Le tramway et les rue alentours sont bloqués.
Sur les quais de nombreux cars de CRS et de Gardes Mobiles.
Je m’approche, il y a déjà quelques dizaines de personnes venues en soutien devant les grilles de la fac.
Curieusement les flics laissent l’accès libre sur la rue de l’université.
Seule une porte paraît ouverte, mais gardée par les GM.
Pas trop de tensions à l’extérieur.
Les flics sont déjà à l’intérieur de la cour.
On poirote un peut, on passe des coups de fils à l’intérieur pour savoir ce qui se passe dans l’amphi barricadé.
Puis c’est l’attaque.
Une vingtaine de minutes plus tard, les premiers étudiants sortent dans la cour entre une haie de flics sous les applaudissements des gens restés à l’extérieur et les slogans « Police partout, Justice nulle part ! »
Encore une quinzaine de minutes et un groupe compact sort dans la rue sous les quelques poussées des flics.
De nombreuses caméras des médias sont là comme des charognards attendant probablement de faire quelques images vendables de tonfas qui tombent sur des crânes.
Pas mal de RG aussi et de baceux.
Les slogans repartent de plus belle.
« On reviendra ! »
« Les flics à la fac, on contre-attaque ! »
Quelques hésitations, on fait le point pour savoir si il y a eu des arrestations. A priori non.
Ca gueule « À la Guill’ ! » Environ 300 personnes partent en manif sauvage direction la Guillotière.
Derrière nous une bonne centaine de flics tout équipés.

Rue Pasteur, quelques poubelles sont renversées pour monter des barricades légères... immédiatement relevées par des étudiants gnan-gnans.
Pas mal d’énergie. Il est environ 22h45.
Arrivés à la Guill’, on traverse le pont pour Bellecour en accélérant un peu le pas histoire de mettre quelques mètres entre nous et les flics.
Puis direction Terreaux.
Toujours des slogans « Sarko facho le peuple aura ta peau ! »
Les rare piétons hallucinent pas mal.
La moitié des personnes présentes sont masquées.
On zig-zague entre les rues de la presqu’île, histoire de semer un peut plus les flics qui nous suivent à distance dans des voitures banalisées ou non.
On arrive enfin place des Terreaux il doit être 23h30.
Toujours pas de flics.
Il fait froid et les gens présents n’ont pas l’air de vouloir en faire plus...Pour ce soir.

Des petits groupes montent sur les pentes de la Croix-Rousse et en clin d’oeil c’est la dispersion.

La première manif sauvage de ce mouvement s’arréte sans arrestations, a priori.
Ca fait du bien d’avoir mis un peu de boust et de retrouver nos réflexes du mouvement anti-CPE ou des émeutes post-élections.

À quand la prochaine ?

JPEG - 61 ko
JPEG - 36.8 ko
JPEG - 185.5 ko
JPEG - 2 Mo
JPEG - 32.6 ko
JPEG - 47.2 ko
JPEG - 3.3 Mo
JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 47.7 ko
JPEG - 2 Mo

P.-S.

La plupart des photos qui illustrent cet article sont extraites d’un reportage fait par un membre d’un collectif de photographes, Contre-faits. Le reportage est visible sur leur site. Merci à eux !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 18 novembre 2007 à 16:06, par Quand la France s’embrase

    Comme lors du CPE ou du mouvement des sans-papiers, le gouvernement s’assoit sur la franchise universitaire, tradition qui remonte au moyen-age, sensée faire des lieux de savoir des sanctuaires (comme les ambassades ou les églises) où l’évacuation n’est pas possible.

  • Le 18 novembre 2007 à 13:51

    Retrouvez l’évacuation de la fac et la manif sauvage qui a suivit en son dans un reportage ce lundi soir à 22h sur Radio Canut dans l’émission RocKnRouL...

  • Le 17 novembre 2007 à 00:12, par liz

    Présente à l’occupation depuis le début je peux dire ça c’est plutôt très bien passé. Les réus, qu’on a fait dès que la délégations des profs (qui défendait notre cause auprès de la présidence) nous a prévenus de l’intervention policière dans la nuit et de la volonté de notre président de nous sortir de son amphi préféré, ont été constructives, sans accros ou presque...
    Tout le monde est resté solidaire, a respecté les decisions collective qui était la non violence et l’évacuation collective à l’arrivée des keufs. Il n’y a pas eu de provocation et les CRS, sans dire qu’ils ont été sympas bien sûr, ont été moins cons que ce qu’on attendait.
    Du coup bonne action, pour les "petits’ qui étaient là et qui faisaient leur baptème de blocage ou d’action collective en particulier, qui du coup je pense n’ont pas eu trop peur et seront pluôt partant pour recommencer... Suite lundi pour le blocage des quais, cette fois on tiendra bon !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Novembre2007-...(LRU et retraites) » :

› Tous les articles "Novembre2007-...(LRU et retraites)"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

› Tous les articles "Répression - prisons"