« M. Blanquer, vous mentez ! », tribune des enseignants grevistes de Vaulx-en-Velin

1401 visites
Vaulx-en-Velin Loi Blanquer

Vous n’avez de cesse de répéter que vos réformes visent à renforcer l’école publique, et recueillent l’adhésion des parents et des enseignant.e.s. C’est un mensonge !

Suivi: 3 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Rdv à 16h30 devant le lycée Fays de Villeurbanne pour un comité d’accueil à un député LREM

     

  • RDV à 12h30 devant l’Opéra de Lyon pour une action contre Blanquer

     

  • Près d’une centaine de personnels en grève rassemblés ce matin devant le rectorat

    JPEG - 2.2 Mo
    JPEG - 567.1 ko

Vos réformes sont passées contre l’avis du Conseil Supérieur de l’Éducation, contre l’avis des organisations syndicales, contre l’avis des fédérations de parents, contre l’avis des associations disciplinaires (APSES, APHG…).

Vos réformes suscitent le rejet d’une grande partie des personnels et des parents. Depuis plusieurs mois, les actions se multiplient sur l’ensemble du territoire : mouvements lycéens, réunions d’informations, nuits des établissements, pique-niques revendicatifs, journées de mobilisation, grèves reconductibles...

Vous avez d’emblée cherché à déconsidérer ce mouvement, prétendant que les personnes mobilisées mentent ou interprètent mal votre loi. Aux critiques et à la contestation, vous opposez des pratiques d’intimidation et de répression choquantes vis-à-vis des personnels, mais aussi des parents.

Pourtant, les alertes se multiplient : les formateurs ESPE ou la ligue des droits de l’homme dénoncent les méfaits programmés de vos réformes.

Vous continuez de rester sourd et maintenez l’essentiel de vos projets. Vous vous contentez d’effets d’annonce qui ne sont pas des modifications effectives, ni des engagements concrets.

Vous vous accommodez très bien des modifications faites par le Sénat, qui vont dans le sens d’un renforcement de l’autorité hiérarchique sur les personnels.

Nous continuons d’affirmer que l’ensemble de vos réformes (loi Blanquer, réformes des lycées, parcoursup) visent à affaiblir le service public d’éducation et à renforcer l’emprise du privé.

Nous continuons d’affirmer que vos réformes vont accentuer les inégalités sociales et territoriales, à l’encontre du projet éducatif républicain.

Nous continuons d’affirmer que vos réformes représentent une dégradation sans précédent des conditions de travail des personnels, et une généralisation du travail précaire.

Soucieux de dialogue, les personnels grévistes de Vaulx-en-Velin vous invitent à venir en débattre publiquement avec eux. Il n’est pas possible que seule la parole gouvernementale soit relayée dans l’espace médiatique.

Les personnels grévistes de Vaulx-en-Velin, vendredi 10 mai 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Loi Blanquer » :

>Grève et manifestation de l’Education Nationale 1er juillet

Stop à la destruction de la Fonction publique ! Suite au déplacement du 1er jour des épreuves du brevet des collèges, l’intersyndicale, appelle à faire du lundi 1er juillet un nouveau temps fort par la grève des surveillances et la participation à des...

› Tous les articles "Loi Blanquer"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"