Mercredi 7 décembre, « J’AI VU TUER BEN BARKA » au cinéma de Ste Foy à 20h

1772 visites

Cette projection est organisée par SURVIE et est suivie d’un débat avec Bachir Ben Barka, le fils de Mehdi Ben Barka. C’est au cinéma Jeanne Mourguet
43 Grande Rue
69110 STE FOY LES LYON

film « J’AI VU TUER BEN BARKA »

PNG - 62.2 ko

Janvier 1966.
Dans un meublé parisien, la police
découvre le
cadavre de Georges Figon, l’homme
qui a fait éclater le scandale de
l’affaire Ben Barka et ébranlé le
pouvoir gaulliste.
Un an plus tôt, Figon, lassé des
affaires douteuses et des
escroqueries
minables, est à la recherche d’un
coup juteux. Proche du « milieu »
depuis ses années de prison, il se
voit confier une mission de grande
envergure : produire un documentaire
sur la décolonisation, écrit par
Marguerite Duras et réalisé par
Georges Franju, avec l’aide du
célèbre
opposant marocain Mehdi Ben Barka,
engagé comme conseiller historique.
Ce projet de film est un piège...

DATE DE SORTIE Mercredi 2 Novembre
2005
ALISATEUR Serge Le Péron
ACTEURS PRINCIPAUX Charles Berling,
Simon Abkarian, Josiane Balasko,
Jean-Pierre Léaud, Fabienne Babe,
Rony Kramer, François Hadji-Lazaro
Durée 101 mn
Éditeur Rezo films
À partir de 12 ans.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Le 11 décembre 1978 : Baroud d’honneur à Longwy et Denain

Au mois de décembre 78, le groupe Usinor veut supprimer 21.750 emplois dans les bassins de Longwy et Denain. Dans le Nord et en Lorraine, où l’on est sidérurgiste de père en fils, le gouvernement présente cette décision comme le « plan de sauvetage de l’acier ». En réaction la population se mobilise...

>Les origines politiques du 8 décembre

« Cette simple inauguration recelait en réalité de nombreux enjeux à la fois religieux bien sûr mais aussi politiques, idéologiques et sociaux » [1]. Caviglia Jérôme : Histoire du 8 décembre.

› Tous les articles "Mémoire"