Mort d’Ali Ziri : Scandale, la cour d’appel de Rennes confirme le non-lieu !!

1446 visites
1 complément

La justice française mène une guerre d’usure dans l’enquête sur la mort d’Ali Ziri, 69 ans, décédé par asphyxie le 11 juin 2009, deux jours après son interpellation par la police française à Argenteuil.

Ce verdict est un véritable scandale qui demande des réponses publiques. Comment faire confiance à de tels juges qui ne suivent même pas l’avocat général représentant de l’Etat, qui ne sanctionnent pas des policiers pourtant sanctionnés en interne ! Après la « justice » de Vichy, puis celle de la guerre d’Algérie, nous vivons la période post Sarkozy. Jusqu’à quand ?

La justice française mène une guerre d’usure dans l’enquête sur la mort d’Ali Ziri, 69 ans, décédé par asphyxie le 11 juin 2009, deux jours après son interpellation par la police française à Argenteuil.

La cour d’appel de Rennes vient de confirmer ce 12 décembre 2014 le non-lieu prononcé le 15 octobre 2012 par un juge d’instruction.

La justice française semble déployer une énorme énergie à empêcher toute enquête sérieuse sur la mort d’Ali Ziri. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes vient de confirmer le non-lieu par un juge d’instruction. « La chambre de l’instruction a considéré, contre l’avis du parquet général de Rennes, qu’il n’y avait pas lieu à procéder aux actes complémentaires d’instruction (notamment une reconstitution) demandés par l’un des avocats des parties civiles », ...(Médiapart)

Ali Ziri a été tabassé par trois policiers, il tombe dans le coma et finit par mourir deux jours plus tard à l’hôpital d’Argenteuil. Une première autopsie diligentée du corps a conclu à une mort par « hypertrophie cardiaque », et l’affaire a été classée en considérant qu’il n’y avait pas eu de violences policières.

Suite à une pression citoyenne via les médias, une contre-expertise a révélé un mois après, le 17 juillet, que les coups reçus par le sexagénaire ont été à l’origine de son décès. Des traces d’hématomes de 12 à 17 cm ont été relevées sur tout le corps du défunt. Un réquisitoire supplétif « pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » a été délivré, début octobre, au juge d’instruction en charge de ce dossier. Malgré ces preuves, les policiers impliqués dans l’affaire n’ont pas été inquiétés et continuent impunément d’exercer leurs fonctions,

Ce verdict est un véritable scandale qui demande des réponses publiques. Comment faire confiance à de tels juges qui ne suivent même pas l’avocat général représentant de l’Etat, qui ne sanctionnent pas des policiers pourtant sanctionnés en interne ! Après la "justice" de Vichy, puis celle de la guerre d’Algérie, nous vivons la période post Sarkozy. Jusqu’à quand ?


Voir aussi :

Ali ZIRI, vie et mort d’un chibani
Ali ZIRI, un retraité algériens de 69 ans, mort à la suite d’une arrestation policière à Argenteuil.


Ali ZIRI, vie et mort d'un chibani par MsHacene123

La suite à lire sur : http://collectif-ali-ziri.over-blog.com

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 15 décembre 2014 à 11:21, par

    La mort d’Ali Ziri : le non-lieu de trop

    Confirmation du non-lieu par la cour d’appel de Rennes dans l’affaire d’Ali Ziri, cette nouvelle sonne comme un coup de marteau dans ma tête, me glace le sang.
    Comment recevoir cette nouvelle ? Je ne sais pas, je ne sais plus, ce que je sais c’est que ça me fait mal à moi et à d’autres familles, gronde en moi un sentiment d’injustice une colère obscure qui me fait mal et pourrait faire mal à d’autres.
    Est-ce que nos vies n’ont pas plus de valeur que ça ?
    Est-ce l’état de droit existe bien en France ?
    Vos mensonges, votre hypocrisie, vous tuerons un jour.
    La France a tué une partie de moi, une partie de nous, la France sous l’étendard donneuse de leçons, qu’elle ne s’applique pas.
    La vérité et que la France est menteuse, hypocrite, vote des lois pour ceux qui peuvent pas se défendre et protège des assassins, des voyous en col blanc, des politiques.
    La France le pays des droits de l’homme, républicaine..., des belles paroles qui sonnent fausses.
    Il arrivera un jour ou cette France créera le chaos dans la tête des gens.
    Vous récolterez ce que vous avez semé et en payerez les conséquences.

    Collectif urgence notre police assassine
    Amal Bentounsi

    Lire aussi :
    http://www.mediapart.fr/article/offert/f005dc5c5b93d118a1cbe8047a000ac2

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"