« Ni Vieux Ni traîtres » Projection-débat le 15 Juin à la Plume Noire

1145 visites

Les militants de la CGA vous invitent à une projection de « Ni Vieux Ni traîtres » de Pierre CARLES et Georges MINANGOY suivit d’un débat le vendredi 15 Juin à 20h30 à la Plume Noire.

Les groupes Lyonnais de la Coordination des Groupes Anarchistes vous invitent à une projection de

« Ni Vieux Ni Traîtres » de Pierre CARLES & Georges MINANGOY (100 mn, 2004). Projection suivit d’un débat.

A La Plume Noire, 19 rue Pierre Blanc, Lyon 1er.

Le Vendredi 15 Juin, à 20h30. Prix libre

Les deux réalisateurs Pierre Carles et Georges Minangoy vont à la rencontre d’anciens partisans français et catalans engagés dans la lutte anti-franquiste anarchiste des années 1970. Ils interviewent dans ce film d’anciens membres des GARI et du groupe Action directe ainsi que certains de leurs amis.

Le documentaire inclut plusieurs débats au sujet de la légitimité de l’utilisation de la violence afin de résister contre les abus du système capitaliste. Les anciens membres d’Action Directe reviennent sur les actions réalisées en Espagne franquiste et en France dans les années 70, ils débattent au sujet de la légitimité de leur actions.

Ce film a pour but, selon les réalisateurs, d’ouvrir le débat dans les milieux libertaires sur la légitimité de la violence et la fidélité des choix politiques. Ce film est aussi l’occasion pour les réalisateurs de relayer la campagne pour la libération des prisonniers d’Action directe.

JPEG - 109 ko

« Dans les années 70, des anarchistes français luttèrent avec leurs camarades catalans contre l’Espagne franquiste finissante. Pour financer leurs actions subversives, ils multiplièrent hold-up et braquages de banques. Au milieu des années 80, certains de ces "libertaires" passèrent à l’action – directe – anti-capitaliste en revendiquant l’assassinat de patrons comme celui de Renault. D’autres refusèrent catégoriquement de recourir à ce type de violence, sans toujours se désolidariser de leurs anciens compagnons de lutte. A l’heure où tant d’ex-soixante-huitards accèdent au pouvoir en reniant leurs engagements passés, ces rebelles prétendent avoir mis en conformité leurs convictions et leurs actes, et quelquefois le payent, comme Jean-Marc Rouillan, de longues années de prison. Ce film ouvre le débat sur la légitimité de la violence et la fidélité des choix politiques »

Pierre CARLES

P.-S.

La Plume Noire est ouverte du mercredi au vendredi de 17h à 19h, le samedi de 15h à 19h. Le café libertaire (entrée par l’allée) est ouvert à la même adresse tous les vendredis soirs de 21h à 01h.

La plume noire -> 19 rue Pierre BLANC, 69001 Lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CGA - Coordination de Groupes Anarchistes » :

› Tous les articles "CGA - Coordination de Groupes Anarchistes"

Derniers articles de la thématique « Mémoire » :

>Naissance de Ricardo Flores Magon le 16 septembre 1874

Olt nous présente en BD la vie de l’anarchiste mexicain Ricardo Flores Magon, né le 16 septembre 1874 à San Antonio Eloxochitlán (Oaxaca) et assassiné le 21 novembre 1922 au pénitencier de Leavenworth (Kansas, États-Unis). Précurseur de la Révolution mexicaine, son mot d’ordre était « Tierra y Libertad ...

>Des Conseils de Bavière à la montée du nazisme

Si l’insurrection spartakiste de Berlin est maintenant connue, les révolutions - car on peut employer le pluriel en raison de leur manque de coordination - qui agitèrent le reste de l’Allemagne le sont moins. Parmi elles, la République des conseils de Bavière, proclamée le 7 avril 1919, fut l’une des...

› Tous les articles "Mémoire"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Lêgerîn, disponible en français !

Le premier numéro du magazine internationaliste “Lêgerîn“, est maintenant disponible en français ! Après les versions en espagnol, portugais et en anglais, le site https://www.revistalegerin.com/ a publié la version française du magazine

>Lyon : le drapeau palestinien incontournable du « Tour de france 2020 »

L’équipe cycliste « Israël Start-up Nation » participe à la course. Le sponsor, milliardaire israélo-canadien Sylvan ADAMS, compte blanchir la politique israélienne en présentant cette équipe en véritable ambassadrice de l’Etat criminel, le sport est mis ainsi au service d’une basse opération de propagande....

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>3 Rencontres-débats autour du livre « Espoirs déçus »

Rencontre débat autour du livre Espoirs déçus sur l’engagement libertaire de Bernard Pensiot lors de la « transition démocratique espagnole » le vendredi 25 septembre à 19h à la Plume Noire, le samedi 26 à 17h à l’Abergement de Varey (01) et le dimanche 27 à 16h30 au Salon du livre libertaire de Cluny...

>L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888

L’internationale, poème d’Eugène Pottier, écrit en juin 1871 pendant la terrible répression de la Commune de Paris. Il ne fut publié qu’en 1887 et chanté pour la première fois le 23 juillet 1888 à Lille par la Lyre des Travailleurs. Devenu l’hymne des révolutionnaires, il sera complètement illégal durant...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"