#NousToutes : à Lyon, 8000 personnes ont défilé samedi 13 novembre contre les violences faites aux femmes

1500 visites

« Nous sommes fortes, nous sommes fières, et féministes et radicales et en colère ». Ce samedi 23 novembre, un rassemblement suivi d’une marche pour dénoncer les violences sexistes et le patriarcat.

Les manifestant·e·s ont commencé·e·s par se rassembler place Bellecour à 14h à l’appel du collectif Droit des Femmes. Dans le même temps, une cinquantaine de Gilets Jaunes s’est retrouvé sur la même place, dans un cortège au départ totalement séparé.
Gérard Collomb, présent sur la place Bellecour, se fait rapidement virer tandis que les manifestant·e·s chantaient « Etat sexiste, Collomb complice ». Après une première série de prises de paroles, le cortège s’est mis en route en direction du Vieux Lyon, le tout sur le son des tambours improvisés des Femmes Battantes de Filaction.

JPEG - 1.6 Mo
JPEG - 3.3 Mo

Lors de ce départ, le cortège de Gilets Jaunes a convergé dans la même direction, et s’est peu à peu fondu dans cortège de #NousToutes.
Un cortège en non-mixité sans mec cis fermait la manifestation.

JPEG - 3 Mo

La manif’ a traversé le pont Bonaparte puis s’est arrêtée devant le palais de Justice aux 24 colonnes où le prénom des 137 victimes de féminicides a été récité. La prise de parole s’est faite en anglais, en français et en langue des signes. Elle s’est terminée par : « Nous exigeons ce que la démocratie nous doit : l’égalité ».

JPEG - 1.7 Mo

Le retour à Bellecour s’est fait dans une ambiance plutôt festive, il a été ponctué de slogans et de chansons variées (on a pu entendre pêle-mêle l’hymne des femmes du MLF, #BalanceTonQuoi de Angèle). Arrivé⋅es sur la place, les manifestant·e·s continuent à danser et à chanter. La manif se termine vers 17h30.

Les textes d’appel :

2 jours de mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles les 23 et 25 novembre

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, organisation de trois événements de solidarité et de soutien à Lyon les 23 et 25 novembre.

26 novembre 2019

Retrouvez le suivi en live de la manif ici :

Le 23 novembre manifestation contre les violences faites aux femmes

Le collectif Droits des Femmes organise une manifestation le samedi 23 novembre à 14h place Bellecour dans le cadre du 25 novembre, journée internationale contre l’élimination des violences faites aux femmes.

24 novembre 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>Les personnes trans, oubliées du confinement

Même si beaucoup d’associations LGBTI ont continué à offrir une ligne d’écoute pour les personnes en détresse, les solidarités concrètes sont brisées pendant le confinement. Une fois encore, les personnes trans font partie des victimes de ces mesures étatiques. Non prises en compte dans les calculs du...

>Féminisme et crise

Que fait la crise au féminisme ? Que peut le féminisme pour la crise ? À travers une émission de Radio Talweg, nous faisons un point sur la situation des femmes en cette période de confinement, et nous traçons quelques pistes tirées de l’histoire du féminisme pour se renforcer. Article initialement paru...

>Covid-19 : budgets et méthodologies sexistes

Les arbitrages budgétaires entre santé et défense comme les modes de comptabilité des personnes touchées par le Covid-19 sont biaisés : les femmes sont plus touchées tant au travail que par la maladie.

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"