« On a grèvé » projection et débat à Saint-Martin-en-Haut

546 visites

Un film de Denis Gheerbrant au Cinéma Paradiso à Saint-Martin-en-Haut (69850) à 20h30


Projection en avant-première à Saint-Martin-en-Haut (69850) : Cinéma Paradiso, Vendredi 12 septembre à 20h30
, projection suivie d’un débat avec Étienne Deschamps juriste syndicat CNT - Solidarité Ouvrière et Sophie Beroud (maître de conf. en sciences politiques à l’Université Lyon-II, spécialiste du syndicalisme et des représentations professionnelles)

JPEG - 270.5 ko

Depuis quelques années, un mouvement revendicatif, pour de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail, se développe parmi les femmes de chambre de l’hôtellerie française.

Une étape victorieuse de ce mouvement, la grève, en 2012, d’une vingtaine d’entre elles à Suresnes, dans un hôtel Campanile Première Classe, a été filmée par Denis Gheerbrant. C’est une grève qui, sur bien des points, fut exemplaire par la conjonction d’une stratégie syndicale pertinente et de la détermination des grévistes. Entre le petit syndicat d’entreprise, CGT HPE (Hôtels de Prestige et Economiques), appuyé par la CNT du Nettoyage, et ces femmes, en majorité africaines, récemment arrivées en France et souvent illettrées, le partage des rôles fut particulièrement efficace.

Durant les 28 jours du conflit, Denis Gheerbrant les regarde danser, les écoute chanter et parler.
On a grèvé nous permet ainsi de mieux les connaître, de leur donner des visages, d’appréhender des esquisses de vies… Le spectateur observe comment le groupe se constitue, comment cette action collective transforme les unes et les autres, et s’interroge, à la fin, sur ce que ce type de lutte porte en germe.

Car si ce moment d’apprentissage et d’initiation à la politique participe d’une véritable dynamique d’intégration citoyenne par l’action syndicale, le film de Denis Gheerbrant pose aussi, en creux, des questions – tant du point de vue de la relation de cette nouvelle classe ouvrière aux différents appareils que des rapports femmes-hommes ou Noirs-Blancs – qui sont au cœur d’un processus nécessaire d’échange et de partage démocratiques.


Bande annonce :

.
.
.

Dossier de presse complet :

PDF - 4 Mo

P.-S.

Contacts :
CNT - Solidarité Ouvrière Rhône-Alpes
8, rue Paul Lafargue 69100 Villeurbanne

_
nettoyage-rh@cnt-so.org
www.cnt-so.org
Tel : 04 26 00 16 31

vendredi 12 septembre 2014

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT Solidarité Ouvrière » :

>Les syndicalismes de lutte et de transformation sociale

La Coordination des Groupes Anarchistes Lyon et la CNT- Solidarité Ouvrière vous propose la projection du documentaire « On a grévé » suivie d’une discussion sur les luttes actuelles le samedi 28 novembre. Prix libre et activité organisée dans le cadre du mois...

› Tous les articles "CNT Solidarité Ouvrière"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Au travail vous êtes muté·es : que faire ?

Les contrats de travails comportent désormais de manière quasi-normalisée une clause de mobilité. Si elle n’est pas dans le contrat, elle peut être prévue par une convention collective. Le clause de mobilité peut ne pas être valable dans certains cas. Le CIDTD vous éclaire sur le...

› Tous les articles "Salariat - précariat"