On a les vedettes qu’on mérite : Olivier Brachet

1918 visites

Olivier Brachet prend sa retraite.
Après 23 ans à la tête de Forum Réfugiés.
D’ici peu, grâce au Ministre de
l’Immigration et de l’Identité
Nationale, cette association
devrait pouvoir participer
à la gestion des affaires
courantes dans les
centres de rétention
administrative (l’idée
étant de disputer le
monopole de la
Cimade, jugée un
peu trop conciliante
envers les étrangers
en situation
irrégulière).

Et à entendre les derniers
propos publics de
Brachet, ça n’est pas un
hasard si Forum Réfugiés
verse dans la collaboration
pure et simple avec la République des
rafles et des expulsions. Ce n’est que
la continuation de la sale besogne de
l’asso’ en matière de droit d’asile. Des
années de « tri sélectif » des exilés,
histoire de faciliter le travail de l’OFPRA
(Office Français de Protection
des Réfugiés et A1patrides).
À propos de la politique du chiffre,
des 26000 expulsions annuelles, Olivier
Brachet nous explique : « Assez
peu de pays au monde ont une politique
aussi positive que la nôtre ». Au sujet
des milliers de personnes passant par
les centres de rétention administrative
 ? « Que fait-on des gens qu’on veut
éloigner du territoire si on ne les place
plus en CRA ? Pour assurer la protection
des réfugiés il faut une frontière qui
sépare les bourreaux des victimes [N.B
elle ne protège pas les immigré-es des
agents de la Police Aux Frontières] ».
Alors ça signifierait qu’Olivier Brachet
approuve des deux mains toutes
les mesures gouvernementales ?
« Sarkozy ministre de l’Intérieur a remis
de l’ordre avec la loi 2003 sur l’asile.
Créer un ministère de l’Immigration
est une bonne idée en matière de rassemblement
de l’administration dédiée
au sujet même si j’aurais préféré qu’il
s’appelle Ministère des Migrations [ah !
c’est à ce genre de coquetterie qu’on
reconnaît les hommes de gauche]. Les
politiques sont cohérentes et on n’a plus
de préfectures qui font le contraire d’une
autre. Mais il y a un problème d’image
avec son nom : Ministère de l’Identité
Nationale… une image insupportable,
celle des 26000 reconduites à la frontière…
 ». C’est vrai que si l’image est
insupportable…

Bon, de toute façon il faut rompre
avec l’angélisme, comme on dit
quand on est sarkozyste de gauche :
« On va passer de 250 à 500 millions de
migrants dans les années à venir. Donc
on pourra plus migrer mais on sera plus
surveillé. Grâce à la biométrie, assurer
la traçabilité des gens. Aujourd’hui
700 à 800 millions de personnes
sont sans état civil. Il
faudra leur donner une
identité, un état civil,
une autorité nationale
responsable et faire
en sorte qu’ils soient
protégés s’ils ont un
problème dans leur
pays. C’est ce que
j’appelle le processus
d’achèvement du
sujet de droit ». C’est
ce qu’on peut appeler
aussi la société du
contrôle ou du flicage
généralisé, mais ça n’effraie
pas trop Olivier, qui
lui ne pense pas migrer autrement
qu’en touriste friqué. À aucun
moment il ne se dit qu’avec un « état
civil », en facilitant donc leur identification par les autorités de toutes
sortes, les « problèmes » de tous ces
gens dans leur pays pourraient s’aggraver…
« En France on est gavé, on a
l’impression qu’on ne peut plus circuler
sans que tout le monde nous surveille.
Mais ce n’est pas le cas de la majorité
des gens. Beaucoup aimeraient être surveillés
par quelqu’un qui s’occupe d’eux
[ah bon ?]. On a une vision de riches. Le
progrès ça serait plus d’administration
des individus. C’est le seul moyen de
garantir l’équité ». Tous égaux devant
le fichage ? et ça ça assurerait l’équité
entre les riches et les pauvres ? ceux
qui ont des papiers et les autres ?

Brave Olivier, pour qui les réfugiés
forment un paisible troupeau à guider,
à pucer s’il le faut, pour en assurer la
traçabilité. Et attention s’il en devenait
le berger… Un petit fichier ADN
et tout le monde se retrouverait à sa
place. Sauf bien sûr que ça fait grincer
des dents, ces histoires de test ADN
« C’est un sujet absolument tabou à
cause du quiproquo invraisemblable
sur l’eugénisme. C’est un outil, il faut
savoir s’en servir. Cet outil est d’ailleurs
déjà très utilisé dans les programmes
de réinstallation quand on ne maîtrise
plus les frontières. Je suis certain que les
tests ADN reviendront sur le tapis. Non
pas imposés par les Etats mais réclamés
par les candidats à l’immigration.
Dommage qu’en France ça fasse partie
de ces débats impossibles ». Dommage
surtout qu’il te reste des dents pour
articuler tes délires paranoïaques,
tes fantasmes de contrôle que tu
essaies même de faire endosser par
les migrant-es. Il y a des vedettes
dont on souhaiterait vraiment ne
plus jamais entendre parler.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info