Poncia passe en comparution immédiate lundi à 14h

919 visites
2 compléments

Rendez-vous ce lundi 12 mars à 14h au Palais de Justice (67, rue Servient Lyon 3e). Soyons nombreuses et nombreux pour le soutenir pour éviter son expulsion.

Poncia Mouyabi (étudiant en master 1 « Composants et Systèmes
Électriques » à l’Université Lyon 1) a été arrêté à son domicile et
placé au centre de rétention de Saint-Exupéry le 20 février dans le but
de l’expulser vers son pays d’origine, la République du Congo, où il n’a
aucune attache, ni familiale ni personnelle.

Arrivé à la fin du délai légal de 15 jours de rétention, Poncia devait
repasser vendredi matin devant le juge des libertés, seule autorité à même de
décider du maintien de Poncia en centre de rétention ou de sa libération.

Encore une fois, les objectifs de la préfecture en matière d’expulsion
sont venus précipiter la procédure et une nouvelle tentative d’expulsion a
eu lieu à l’encontre de Poncia vendredi matin à 7h45, quelques heures seulement
avant son audience prévue au Tribunal de Grande Instance à 11h.

Bien que, lors de la première tentative d’expulsion, il ait été blessé au
bras gauche et victime d’injures racistes, Poncia a une nouvelle fois
résisté à son expulsion : il se trouve actuellement en garde à vue. Après
24 heures de garde à vue, Poncia a été déféré devant le procureur de la
république samedi matin, puis passera pour une comparution immédiate lundi 12 mars à 14h.

Plus que jamais nous devons soutenir Poncia dans son refus légitime d’être expulsé.

Le Réseau Universités Sans Frontières vous appelle donc à venir nombreux pour soutenir Poncia lors de son audience et vous donne rendez-vous lundi 12 mars à 14h.
devant le palais de justice de Lyon (67 rue Servient Lyon 3e).

Venez nombreux !


RUSF69

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 12 mars 2007 à 01:01, par A

    Mais alors pourquoi elle et pas souad (Solidarité avec Souad)et pas tous les autres ?
    J’ai pas eu l’impression qu’il a eu plus de mobilisation que tous les autres personnes ?
    Est-ce plutôt une stratégie de la préfecture ?

  • Le 12 mars 2007 à 00:55, par alex

    Poncia a été relâché. Notre mobilisation, qui pouvait s’amplifier, y a contribué. C’est une victoire pour RUSF et pour tous les étudiants étrangers !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info