Prochaine AG du Collectif Unitaire 69 le mardi 19 avril

498 visites
Loi travail

Nos états d’urgence

▪ Les négociations sur la convention UNEDIC sur l’assurance chômage ont commencé.Actuellement, 57% des chômeur.se.s sont dépourvu.e.s d’allocations chômage.

Ça ne suffit pas au Medef ni au gouvernement ! Ils prévoient 800 millions d’économies sur le dos des chômeur.se.s... alors que dans le même temps le projet de loi Travail risque de faciliter les licenciements.

▪ Plus particulièrement pour les annexes 8 et 10, le MEDEF impose, dans une lettre de cadrage, 185 millions d’euros d’économie pour la seule année à venir, 400 millions d’euros à l’horizon 2020 et la mise à contribution de l’Etat dans le financement du régime ! Cette attaque, encore plus violente qu’en 2014, vise clairement à la disparition des annexes spécifiques des intermittent.e.s du spectacle. Le financement des économies du régime par l’Etat (réclamé par le MEDEF et la CFDT et sous-entendu par Manuel Valls) conduirait à le sortir de la solidarité interprofessionnelle et à en faire une caisse autonome, dépendante des politiques publiques.

▪ Une partie des employeurs du spectacle, du cinéma, de l’audiovisuel et de la prestation technique, représentés par la FESAC, vient de sortir du bois lors de la dernière séance de négociation, en proposant un durcissement des conditions d’ouverture de droits des techniciens à l’annexe 8.

▪ Le projet de loi LCAP (Liberté de Création Architecture et Patrimoine), qui sera présenté en deuxième lecture au Sénat en mai prochain, prévoit la mise en pièce de la présomption de salariat. En clair, sous prétexte de valoriser les activités amateures, elle autorise et promeut le travail gratuit dans des spectacles professionnels.

▪ L’article 52 de la loi El Khomri permet à Pôle Emploi de ne pas reconnaître, pour l’ouverture ou le renouvellement des droits, les déclarations tardives effectuées par les demandeur.se.s d’emploi.

Le Medef prend pour cibles les intermittent.e.s, si peu nombreux.ses, les intérimaires, si précaires, car il ne veut pas que leurs régimes servent de modèle aux autres travailleur.se.s : il s’agit d’empêcher à tout prix les précaires de réclamer des droits sociaux en échange de l’hyper-flexibilité. Défendre les régimes d’indemnisation qui assurent une continuité de revenu face à la discontinuité de l’emploi, c’est défendre l’ensemble des salariés.

Dans un contexte de mobilisation générale contre la loi El Khomri, les intermittent.e.s et les précaires doivent rentrer dans la bataille ! Les jeunes et les travailleur.se.s se mobilisent, le mouvement se développe, construisons la convergence des luttes !

Pour maintenir le souffle de la mobilisation et la mener jusqu’à la victoire, il faut se rassembler et construire l’offensive dans notre secteur.

Ce que nous défendons, nous le défendons pour toutes et tous !

Des intermittent.e.s et précaires en lutte - Coordination des intermittent.e.s et précaires

Prochaine AG du Collectif unitaire 69 le mardi 19 avril à 18h à la Bourse du travail, 205 Place Guichard, 69003 Lyon

mardi 19 avril 2016

Prochaine AG du Collectif Unitaire 69 le mardi 19 avril

18h00 - 22h00
Bourse du travail,

205 Place Guichard, 69003 Lyon

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Collectif Unitaire 69 » :

>Prochaine AG du Collectif Unitaire 69 le mardi 19 avril

Nos états d’urgence ▪ Les négociations sur la convention UNEDIC sur l’assurance chômage ont commencé.Actuellement, 57% des chômeur.se.s sont dépourvu.e.s d’allocations chômage. Ça ne suffit pas au Medef ni au gouvernement ! Ils prévoient 800 millions d’économies sur le dos des chômeur.se.s... alors...

› Tous les articles "Collectif Unitaire 69"

Derniers articles de la thématique « Loi travail » :

>Conseils en manif : 2018

Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques ! Mise à jour du tract (dispo en pdf à la fin de l’article) de Témoins - la Caisse de solidarité.

>Loi Travail, un an après : analyse et perspectives

Après le mouvement contre la première loi Travail (2016), nous avons travaillé à quelques pistes d’analyse. Il nous semble que ces analyses, comme quelques propositions, peuvent retrouver une actualité dans le moment politique que nous vivons. Nous les proposons ici telles quelles, laissant ouvertes...

>Etudiant.e.s, trouvez-vous une occupation !

Fort de nous avoir imposé ses ordonnances, Macron croit pouvoir instaurer tranquillement la sélection en licence et en master, la baisse des APL, les fusions d’universités… Pourtant dans le morne quotidien des facultés, la résistance prend...

› Tous les articles "Loi travail"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Un vélo solidaire

Des transports en commun moins fréquents qui rendent les trajets encore plus longs. Une inquiétude légitime quand on rentre dans un espace clos comme un bus ou un métro. Des journées déjà bien longues quand on travaille à l’extérieur, et le printemps qui pointe le bout de son nez. Les personnes qui...

>Covid-19 : Les travailleuses en première ligne

Qu’elles continuent de travailler ou qu’elles soient à la maison, les femmes sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie mais aussi les premières victimes de la crise sanitaire actuelle.

>Parcoursup et coronavirus : la machine à tri ne connaît pas d’arrêt !

Alors que l’ensemble de la population est confrontée à une crise sanitaire d’une ampleur inédite qui nécessite une mise à l’arrêt de quantités d’activités, le Ministère ne semble pas décidé à arrêter la machine à tri social qu’est Parcoursup. Les conseils de classe se déroulent sur tout le territoire, y compris...

› Tous les articles "Salariat - précariat"