Projet de destruction d’une zone sauvage dans l’agglomération de Lyon : quel avenir pour le fort de Genas ?

1589 visites
1 complément

Les 8 hectares de bois du fort de Genas (dans le Sud Est Lyonnais) sont menacés par la construction d’un quartier résidentiel.

Le bois du fort de Genas est une zone sauvage menacée de plus de 8 hectares dans la périphérie de Lyon.

PNG - 1.4 Mo

Il prend place sur les ruines d’un ancien fort construit à la fin du XIXe siècle ayant pour rôle la défense militaire de la ville de Lyon d’attaques étrangères comme des révoltes sociales intérieure. Utilisé par les troupes allemandes sous l’occupation, les Nazis le feront sauter en 1944 lors de leur débâcle, ce qui le détruira quasi totalement.

PNG - 219.1 ko

Après-guerre l’état ne voulant pas gérer le site, ni sa dépollution il sera vendu à l’entreprise privée LENNE qui s’en servira de poubelle pour des dépôts industriels et des déchets de BTP. Le site sera finalement racheté par la commune de Genas en 2001 en vue de le dépolluer et d’en faire un parc. Cela fait donc plus de 20 ans que le bois du fort fait sa vie, que des espèces s’y installent malgré la pollution des sols, en dehors de toute exploitation économique, au gré des escapades nocturnes des jeunes du coin.

PNG - 694.4 ko

Dans les années 2010, la commune finit par déterrer le projet de zone de loisirs, en manque d’espace naturel à exploiter pour développer « l’attractivité de la commune ». Elle finit alors par se rendre compte que les coûts de la dépollution du site ont été sous-estimés. La ville finit par conclure entre 2017 et 2018 qu’il vaudrait peut-être mieux s’en débarrasser et le rentabiliser en le transformant en projet d’urbanisation. Une étude est en train d’être confiée en exclusivité au fond de dépollution GINGKO (fondé par des banques comme Rothschild ou la Banque des territoires) en vue de leur confier par la suite la réalisation du projet de quartier résidentiel.

PNG - 593.1 ko

Outre la destruction d’un site historique important, cela voudrait dire, sous des prétextes écologiques et sanitaires (qui cachent en réalité des intérêts économiques), détruire encore plus la vie du bois, bétonner 8 hectares de terres et risquer de contaminer les riverain.es en détruisant le bois qui permettait jusqu’à présent de contenir les pollutions.

Un groupe de riverain.es et une liste d’opposition à la mairie LR s’organise déjà pour s’opposer au projet. Iels organisent une « réunion citoyenne » d’information le 9 février à 20H à la brasserie Nomade Brewery à Genas (388 Rue Antoine Pinay).

Nous appelons toustes celleux qui le veulent à s’organiser contre la bétonisation des sols et l’exploitation marchande du vivant.
Le fort de Genas est sauvage. Qu’il le reste !

mercredi 9 février 2022

Réunion d’information sur la destruction du bois du fort de Genas

20h00 - 22h00
Nomade Brewery (Brasserie artisanale)

388 Rue Antoine Pinay, 69740 Genas

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>26 avril 1986 : l’énorme mensonge de Tchernobyl

Le 26 avril 1986, une catastrophe nucléaire près de Tchernobyl, en Ukraine, fait 31 morts directs et plus de 100 000 déplacé·e·s. Le bilan total de la catastrophe varie selon les sources entre 4 000 et 93 000 victimes.

>Les Soulèvements de la Terre : programme de la saison 3

Après les deux premières saisons qui ont permis aux différentes composantes des Soulèvements de la Terre d’apprendre à s’organiser et à composer depuis des positions et des cultures politiques très différentes et de franchir des seuils ensemble, il nous a paru logique et nécessaire de poursuivre cette...

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"

Derniers articles de la thématique « Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport » :

>Contre la déviation RN88, rdv en Haute-Loire le 15 mai !

Le 15 mai prochain, la Lutte des Sucs vous invite au « Chant des patates ». Contre la déviation à 2x2 voies, nous occupons toujours le terrain. Nous allons planter ensemble un champ de pommes de terre sur une terre menacée par le tracé.

› Tous les articles "Aménagement du territoire / Urbanisme / Transport"