Quand l’Etat encense la révolution tunisienne mais enferme les Tunisiens à Lyon

641 visites
1 complément

Ils sont déjà plusieurs milliers à avoir fui la guerre en direction de l’Europe, déclenchant chez les plus populistes des gouvernements européens (Italie et France principalement) un sursaut réactionnaire et une volonté féroce de fermeture des frontières - voire même de renforcement de l’Europe forteresse par l’espace Schengen -.

La démagogie est d’autant plus criante quand on compare les 27.000 Tunisiens arrivés à Lampedusa aux 200.000 immigrants annuels. Mais quand bien même les chiffres seraient différents, cette comptabilité de l’humain et de sa détresse est évidement ignoble et tend à cacher sous le chiffre le tragique de ces destins individuels.

A Lyon c’est déjà plus de 76 Tunisiens qui sont enfermés dans le Centre de Rétention Administratif de Lyon-Saint Exupéry.

Ne laissons plus l’État traiter les individus comme des chiffres pour faire plaisir à la frange xénophobe de la population.

Ni patrie, ni nation, liberté de circulation !

Source : LyonCapitale (entretien avec Jean-François Ploquin, directeur général de ’’Forum réfugiés’)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info