[Rassemblement 7 mai à 19h] Solidarité avec les manifestants du 1er mai 2024 arrêtés en Turquie

320 visites

Le « Collectif Soutien 1er mai » appelle à un rassemblement mardi 7 mai à 19h à Hôtel de ville, en soutien aux 33 militants emprisonnés suite à la marche du 1er mai 2024 place Taksim, à Istanbul. Face à la répression de l’état turc, notre réponse : « Vive la résistance à Taksim ! »

Malgré un arrêt de la cour constitutionnelle turque qui juge cette interdiction illégale, le rassemblement prévu sur la place Taksim a été interdit une fois de plus par les autorités turques.

Depuis le massacre du 1er mai 1977, cette place revêt une place particulière pour le mouvement ouvrier. Comme chaque année, un dispositif de répression important est mis en place :

  • 42 000 forces de l’ordre mobilisées
  • la place Taksim barricadée entièrement la veille
  • des hélicoptères, des canons à eau
  • des routes barrées et les transports publics à l’arrêt

La fédération des syndicats ouvriers révolutionnaires (DISK), la Confédération des syndicats du secteur public (KESK) et d’autres organisations et associations ont voulu braver l’interdiction de marcher vers Taksim, en se mobilisant depuis le quartier de Saraçhane. Des dizaines de milliers de personnes ont répondu à l’appel.

La réaction de la police ne s’est pas faite attendre. De nombreux manifestants ont été blessés par les charges policières, balles en caoutchouc, canons à eau et gaz lacrymogènes, alors que les militants, drapeaux en main, tentaient de franchir les barrages policiers pour accéder à la place.

217 personnes ont été interpellées lors de la manifestation, 182 personnes ont été relâchées le jour-même, 35 personnes ont été retenues 4 jours en garde à vue, torturées et blessées.

Parmi ces 35 militants : 17 sympathisants de PARTIZAN, arrêtés pour avoir porté des drapeaux à l’effigie du communiste Ibrahim Kaypakkaya, et 18 membres des COMITES DE LA JEUNESSE, en raison de leur soutien au peuple palestinien. A l’heure actuelle, 11 d’entre eux sont écroués pour le chef d’inculpation de terrorisme.

Ont suivi plusieurs perquisitions le matin du 3 mai, lors desquelles 29 personnes ont été arrêtées, 7 libérées le jour-même et 22 écrouées sous le prétexte de terrorisme.

A l’heure actuelle, 33 militants ont donc été emprisonnés à la suite de la manifestation du 1er mai 2024.

Nos amis, nos camarades qui ont exercé leurs droits constitutionnels ont été détenus en violation de la dignité humaine ! Nous réclamons que nos camarades, nos amis soient relâchés.

« Vive notre résistance à Taksim ! » est la réponse des 33 révolutionnaires arrêtés.

Nous appelons au rassemblement le mardi 7 mai à 19h, arrêt métro Hôtel de ville.

Collectif Solidarité 1er mai

mardi 7 mai 2024

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Face à l’extrême droite et au racisme d’Etat, organisons-nous !

Suite aux résultats électoraux de dimanche dernier, de nombreuses personnes ont ressenti la nécessité de s’organiser sur une base large face à l’extrême-droite, aux politiques racistes de Macron et sa clique mais aussi pour rappeler nos mots d’ordre à celles et ceux qui voudraient incarner des...

>Stop au génocide en Palestine ! Marchons a Lyon le 15 Juin 2024

La manifestation lyonnaise pour Gaza se joindra à la manifestation nationale pour la libération de Georges Abdallah organisée par la campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah ; et en soutien à deux camarades de la L.J.R. convoqués le 18 juin par la justice de Lyon

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"