Rebellyon.info : comment ça marche ?

1050 visites

Rebellyon.info est un média collaboratif et participatif, animé par un collectif autogéré à la composition et à l’effectif variable dans le temps.
Le collectif de Rebellyon, n’est pas composé de journaliste, n’écrit pas d’article non plus, il anime la vie du site ! La nuance est de taille, Rebellyon est un outil commun, que le collectif administre et anime. Les rédacteurs/rédactrices c’est vous ! N’importe qui peut devenir rédacteur/rédactrice sur Rebellyon, l’inscription ne prend pas plus de quelques minutes.

Article initialement parut en 2015

Récapitulatif : Rebellyon c’est qui ?

- Le collectif d’animation du site rebellyon
Rebellyon est animé depuis le départ par un collectif à la composition et à l’effectif variable dans le temps. Le collectif n’est pas Rebellyon, il anime la vie du site. La nuance est de taille puisque Rebellyon n’est pas considéré comme l’émanation du collectif, mais comme un outil commun au mouvement anti-autoritaire lyonnais, que le collectif administre et anime.

- Les rédacteurs/rédactrices (vous)
N’importe qui peut devenir rédacteur/rédactrice sur Rebellyon, l’inscription ne prend pas plus de quelques minutes. À l’heure d’écriture de ces lignes, près de 2670 rédacteurs et rédactrices ont un compte sur Rebellyon (pour plus de 10 000 articles publiés).
Les rédacteurs et les rédactrices peuvent accéder à l’interface collaborative du site, visualiser les articles en attente de modération et les discussions qui y sont attachées. L’interface collaborative est aussi l’espace où les rédacteurs et les rédactrices peuvent créer un nouvel article, réagir sur un article en attente de modération, ou voir leurs articles déjà publiés.

Rebellyon.info est un média collaboratif et participatif, animé par un collectif autogéré.
Le collectif d’animation mandate trois personnes pour gérer, entre chaque réunion, la modération des articles. Les lecteurs/trices et rédacteurs/trices de rebellyon (vous !) proposent des articles sur des luttes auxquelles ils/elles participent ou sur des sujets qui les touchent.
Pour ces articles, qu’ils concernent des sujet locaux, qu’ils soient écrits par des gen.te.s du coin sur des problématiques qui les touchent ou qu’ils soient destinés à la rubrique "à lire ailleurs", débute le délicat exercice de la modération.
Cet article vise à clarifier ce processus.

La proposition d’un article

Une fois inscrit.e sur le site (icône en haut à droite), vous pouvez rédiger vos articles et les proposer à la publication. A partir de ce moment là, ils apparaîtront, pour toutes les personnes inscrites, dans l’espace collaboratif du site.
Tout le monde peut alors donner son avis sur les textes que vous avez proposé. Vous pouvez, vous aussi, participer à ces discussions.
Les avis sont donnés en dessous de chaque article sous la forme d’un forum qui est visible uniquement dans l’espace collaboratif.

Deux types de choses sont alors discutées :
- L’adéquation de l’article avec la charte de Rebellyon
- Les aspects concernent la mise en avant des articles dans la Manchette (les deux articles en haut au milieu de la page) ou dans la Une (la grosse colonne à gauche)

Pour ce qui est de la charte de rebellyon

Concernant les articles locaux : (C’est-à-dire les brèves, les textes d’analyses, de mémoire et d’infos locales)
Il s’agit de se demander si les textes sont écrits directement par les acteurs/trices des luttes plutôt que par une instance de médiation et s’ils adoptent une perspective anti-autoritaire [1]. Le site ne se veut peut pas le "porte parole" d’une mouvance plutôt qu’une autre, mais plutôt une plateforme permettant aux différent-e-s acteurs-rices des luttes de les partager, d’échanger, d’informer.

Ces articles doivent être, à l’échelle de Lyon et de sa région, locaux (traitement de l’actualité locale) ou produit localement (par des groupes/collectifs/individus impliqués localement). L’ancrage local permet -nous l’espérons- un lien réel entre ce qui est publié sur le site et ce qui se passe en réalité, permettre aux gens de se rejoindre, aux luttes de converger.

Pour les articles à lire ailleurs :
Il s’agit de proposer un échantillon de textes choisis en fonction de l’importance de l’information traitée et de la qualité du traitement qui en est fait. Le but de cette rubrique est de proposer des articles qui puissent entrer en résonance avec la situation locale, pas d’offrir une revue de presse exhaustive des médias alternatifs francophones [2].

A partir des discussions qui ont lieu sous l’article, les trois modérateurs/trices se mettent d’accord par consensus sur la publication de l’article. Le passage en Une ou en Manchette est décidé pour permettre la mise en avant de textes pour leurs intérêts qualitatifs. Il s’agit principalement de choisir des articles selon des critères subjectifs. On peut notamment citer comme critère la qualité du style ou de la contribution théorique, l’importance de l’article en terme « d’actualité », les copinages éhontés ou encore le caractère hétérodoxe d’une analyse.

Pour aider les personnes mandatées dans leurs choix, à la charte de rebellyon s’ajoute un certain nombre de "jurisprudences" qui résultent de décisions précédentes prises lors de réunions sur d’autres cas de modération.

Une fois qu’un article à reçu l’aval de plusieurs modérateurs/trices, et en prenant en compte les autres avis prononcés sous l’article (autres rédacteurs/trices ou autres membres du collectif), un modérateur ou une modératrice change le statut de l’article pour le mettre en ligne.

Si les modérateurs-rices mandaté-e-s n’arrivent pas à trancher entre les avis qui ont été émis ou si elles ne sont pas d’accord sur le choix à faire, l’article sera discuté à la prochaine réunion du collectif d’animation (si nécessaire les débats peuvent s’étaler sur plusieurs réunions pour permettre à chacun-e de réfléchir aux différents arguments et permettre au collectif de trouver un consensus).

Un travail de forme sur les articles

Pendant que ce travail de modération a lieu, une deuxième tâche attend les mandaté-e-s : la mise en page des articles. C’est à eux/elles qu’incombe la tâche de vérifier la mise en page avant que l’article soit publié.

Il s’agit de trouver dans la mesure du possible une image d’illustration et de la charger comme logo, d’améliorer le titre, de sélectionner un « mot-clef » de thématique, de groupe et de dossier, de vérifier la présence d’une entrée dans l’agenda si l’article annonce un événement et enfin de faciliter la lecture du texte en lui-même (correction orthographique si nécessaire, aération du texte en paragraphe, etc.).

Il va de soit que plus ces aspects sont pris en main directement par celui ou celle qui propose un texte moins ce dernier nécessitera de manutention et plus vite il pourra être publié. Le travail de l’équipe de modération se fait toujours, dans la mesure du possible, en collaboration avec l’auteur.e de l’article.

Entraide et écriture collaborative

Le temps de la modération est aussi celui de l’entraide sur les articles. Les modérateurs-rices comme les autres rédacteurs/trices intéressé.e.s par le sujet de l’article peuvent participer à son élaboration. Il peut s’agir de confirmer des informations, de chercher des articles à mettre en liens (sur rebellyon ou ailleurs), de travailler ensemble sur la forme de l’article, etc.

Pour que chacun.e soit en capacité de produire de l’information et de la diffuser, l’espace collaboratif de rebellyon est aussi un espace où l’on peut proposer des articles "non publiables en l’état" mais qu’on ne se sent pas en capacité de finir seul, afin d’impliquer d’autres rédacteurs ou rédactrices ou de demander un coup de main.

La modération des compléments d’infos

Ces messages, postés sous les articles déjà en ligne, et qu’on pourrait prendre un peu facilement pour un forum, sont modérés par la même équipé mandatée par roulement : Les forum sous les articles sont des compléments d’information. Il doivent donc apporter une information que l’article n’apporte pas.

Pour d’autre info on peu se reporter à la FAQ :

Présentation de Rebellyon / Questions Fréquemment Posées

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Rebellyon sans jamais oser le demander... Rédiger une « déclaration politique » ou « charte » n’est jamais un exercice évident pour les membres d’un collectif, ni d’une lecture évidente pour celles et ceux qui voudraient s’informer de son fonctionnement. (...)

18 mars 2018

Notes

[1c’est à dire, pour faire très très très simple, celles et ceux qui luttent pour reprendre leurs vies en main /leurs conditions de vie dans un sens égalitaire, en autonomie des systèmes marchands, étatiques, bureaucratiques…

[2D’autant plus que l’agrégateur de flux d’info SEDNA Médias Libres fait déjà très bien le boulot et que vous pouvez retrouver les articles de tous les sites locaux du reseau MUTU sur Mutu.mediaslibres.org

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Rebellyon (collectif d’animation de) » :

>Rebellyon.info : comment ça marche ?

Rebellyon.info est un média collaboratif et participatif, animé par un collectif autogéré à la composition et à l’effectif variable dans le temps. Le collectif de Rebellyon, n’est pas composé de journaliste, n’écrit pas d’article non plus, il anime la vie du site ! La nuance est de taille, Rebellyon est...

>Plus de 350 000 visites en avril sur Rebellyon

Distribuer un tract à 50 ou 5 000 exemplaires, ce n’est pas le même geste. Sur Internet, c’est pareil. L’un des enjeux de Rebellyon.info, c’est de diffuser le plus largement possible les analyses, récits, témoignages, rendez-vous ou communiqués des luttes anti-autoritaires lyonnaises. En avril,...

>10 ans de Rebellyon, merci à tou-te-s !

Les 10 ans de Rebellyon.info c’est fini, une semaine de rencontres, de débats, de projection et de fêtes qu’on a pris beaucoup de plaisir à vivre avec vous (et beaucoup de stress à organiser aussi). Un petit retour en photos sur cette semaine intense et des remerciements en pagaille pour tou.te.s...

› Tous les articles "Rebellyon (collectif d’animation de)"

Derniers articles de la thématique « Médias » :

>Contre l’expertise et la compensation, pour des luttes et des forêts vivantes

Le 21 mai 2019, la Cour administrative d’appel de Lyon appelée à se prononcer sur le Center Parcs de Roybon a ordonné la constitution d’un collège d’experts composé d’un hydro-géologue, d’un géomètre et d’un botaniste ou à défaut d’un naturaliste, et chargé de se rendre sur place pour évaluer la quantité de...

>G7 de Biarritz : un militant et journaliste allemand arrêté à Dijon

En prévision du G7 qui doit se tenir à Biarritz du 24 au 26 août, un militant et journaliste allemand a été arrêté à Dijon la semaine dernière. Sur de simples soupçons, au mépris de la présomption d’innocence, il a été expulsé en Allemagne avec une interdiction de séjour en France (où il travaille) jusqu’au 29 ...

>12 août 1883 : sortie du « Drapeau noir » à Lyon

« C’est sur les hauteurs de la ville de la Croix-Rousse et à Vaise que les travailleurs, poussés par la faim, arborèrent, pour la première fois ce signe de deuil et de vengeance, et en firent ainsi l’emblème des revendications sociales. » Extrait du n°1 du journal “Le Drapeau noir” paru à Lyon le 12 ...

› Tous les articles "Médias"