Regularisation de Redouane !

759 visites

Un comité de soutien, crée à l’initiative de la CGT Vinatier, lutte avec Redouane pour faire respecter le droit du travail et dans l’objectif d’obtenir sa régularisation. Des actions vont s’organiser dans les mois qui viennent (diffusion de tracts, rassemblements, débats...) pour construire le rapport de force nécessaire à sa régularisation. Nous appelons à la vigilance en cas d’éventuelle tentative d’expulser Redouane.

En France depuis 2005, Redouane trouve un emploi en 2009 dans un cybercafé (le « wall-phone, 56 route de Genas à Villeurbanne). Il constate rapidement que l’exploitation ne connait pas les frontières : semaine de 50 heures de travail, paye de 5 euros par heure, hygiène déplorable, humiliations etc. Son patron le met à la porte en juin 2012 sans lui verser son dernier mois de salaire.

Originaire d’Algérie, Redouane est sans-papier. Ce statut le maintien dans la clandestinité, autrement dit à la merci de patrons ravis de trouver un employé corvéable à peu de frais. Le cas de Redouane n’est pas isolé, il concerne de nombreux travailleurs et travailleuses. Pour un sans-papier, recourir aux autorités compétentes afin de faire appliquer ses droits peut mener à l’arrestation, l’emprisonnement et l’expulsion. Pour les capitalistes, exploiter les sans-papiers est une stratégie payante car elle permet de diviser la classe ouvrière, de créer des boucs émissaires sur qui détourner l’attention, de faire baisser les salaires et de maintenir les profits.

Un comité de soutien, crée à l’initiative de la CGT Vinatier, lutte avec Redouane dans l’objectif d’obtenir sa régularisation. Une procédure devant le tribunal des prud’hommes est en cours ainsi qu’une plainte pénale à l’encontre de son patron pour « travail dissimulé ».

Des actions vont s’organiser dans les mois qui viennent (diffusion de tracts, rassemblements, débats...) pour construire le rapport de force nécessaire à la régularisation de Redouane. Le comité souhaite également soutenir le combat des nombreux sans-papiers qui subissent la même situation. D’ici là, nous restons vigilants en cas d’éventuelle tentative d’expulser Redouane. Nous invitons tous et toutes à rejoindre le comité de soutien et à se tenir prêt à se mobiliser en cas d’urgence !

Travailleur français ou immigré, avec ou sans papier, même patron, même combat !

P.-S.

Contact :

Syndicat CGT VINATIER

TEL 04 37 91 53 19

ADRESSE : CHS le Vinatier, 95 boulevard Pinel 69500 BRON

mail : lutterensemble.cgtvinatier@laposte.net

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CGT Vinatier » :

>Regularisation de Redouane !

Un comité de soutien, crée à l’initiative de la CGT Vinatier, lutte avec Redouane pour faire respecter le droit du travail et dans l’objectif d’obtenir sa régularisation. Des actions vont s’organiser dans les mois qui viennent (diffusion de tracts, rassemblements, débats...) pour construire le rapport...

>Appel à la grève le 26 juin par la CGT Vinatier

Violence dans les services, conditions de travail désastreuses, manque d’effectif, patients rejetés à la rue. Avec les collègues de Saint Jean de Dieu faisons grève et rassemblons nous devant l’ARS mardi 26 juin à 11h afin de nous faire entendre des services...

› Tous les articles "CGT Vinatier"

Derniers articles de la thématique « Travail / Précariat / Syndicalisme » :

>La Ricamarie, 16 juin 1869 : fusillade contre des mineurs en grève

La Ricamarie fut un haut lieu de la lutte des mineurs français pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, avec notamment le motivé Michel Rondet, inspirant Émile Zola pour son roman Germinal. C’est ainsi que le 16 juin 1869 l’armée de Napoléon III, appelée en renfort pour mater la...

› Tous les articles "Travail / Précariat / Syndicalisme"