Nouveau rassemblement devant le Vinatier : tou.te.s mobilisé.e.s, la santé n’a pas de prix !

506 visites

Les personnels du Vinatier, avec des soutiens extérieurs, se sont encore rassemblés mercredi 20 mai devant la direction. Suite à la rencontre de lundi entre la direction et une délégation de personnel nous avons décidé de maintenir la mobilisation et de l’inscrire dans le mouvement de contestation nationale qui est en train de naitre un peu de partout (Vinatier, CHU de St Etienne, APHP, Toulouse, Saint Jean de Dieu, HEH, le GHE, Lyon Sud,…).

Nous avons décidé de nous rassembler chaque mardi à 14h30 devant la direction.

La CGT Vinatier appelle l’ensemble du personnel à se mobiliser tous les mardi dans le cadre de l’appel national des mardis de la colère (tract en PJ) en vue de la grande journée de mobilisation du 16 juin à l’appel de 11 organisations de la santé et de l’action sociale (https://www.apmnews.com/…/onze-organisations-syndicales-et-…).

Oui nous devons nous battre localement pour défendre notre hôpital mais aussi nationalement. C’est bien un mouvement d’ampleur nationale que nous devons développer et cela commence par nous mobiliser dans notre établissement comme nous le faisons depuis un mois.

Nous devons mettre le ministre de la santé et le gouvernement sous pression et sous observation pour que les paroles prononcées deviennent des actes et que les choses ne recommencent plus comme avant ou pire qu’avant mais prennent en compte nos revendications et l’expertise des professionnels.

Nous revendiquons :

  • La réouverture de toutes les unités fermées pendant la crise COVID
  • La suppression du plan d’économie de 10 millions d’euros du Vinatier. La dette des hôpitaux doit être prise en charge par l’Etat et pour nous au Vinatier cela doit commencer par la dette contractée dans le cadre du plan hôpital 2012 (110 millions d’euros)
  • Une augmentation conséquente des budgets alloués aux hôpitaux, +5% minimum. Si le Vinatier veut développer l’extra hospitalier, chose que la CGT défend également sur la base du secteur et de structures au plus près de la population, cela doit se faire sur de nouveaux financements et non pas en cassant l’existant. (Ce qui n’est pas le cas actuellement puisque par exemple l’UPPP n’a pas réouvert le 11 mai et que la fermeture du CMP de Chassieux en pédopsychiatrie est annoncée pour le mois de juin). L’extra ne peut pas se développer au détriment de l’intra.
  • Le versement de la prime de 1500€ à l’ensemble de personnels de la santé et de l’action sociale de tout le pays
  • Une augmentation des salaires de 300€ mensuels minimum pour toutes et tous
  • Un grand plan de financement de la Sécu via les cotisations sociales et l’arrêt des exonérations patronales.
  • La stagiairisation des contractuels et l’embauche de personnels pour renforcer les équipes de soins et redévelopper des services annexes et pourtant indispensables, ouvriers, pharmacie, labo, blanchisserie, cuisine, espaces verts,… qui donne un sentiment de maîtrise, de connaissances, de proximité, et de donc de services adéquats aux patients et aux besoins des personnels médicaux et soignants.
  • La création d’un budget spécifique à la recherche évitant ainsi les ponctions sur celui dédié aux soins, à l’accueil , au suivi et à la réinsertion des patients.
  • La suppression de la taxe sur les salaires qui ne touche que les hôpitaux public et qui représente 7% de la masse salariale… Un moyen concret de dégager 4 milliards de budget immédiatement pour l’emploi


Tou.te.s mobilisé.e.s ! la santé n’a pas de prix !

CGT Vinatier

8e jour de mobilisation au Vinatier

Aujourd’hui 8e jour de mobilisation, nous étions encore plus d’une cinquantaine de personnel ! On travaille pour les patient(e)s, pour la population, et non pour le gouvernement ! On ne laissera pas faire, on continu la lutte.

9 mai
Le Vinatier ferme des unités : les soignant·es mobilisé·es manifestent !

Mobilisation d’une centaine d’agents du centre hospitalier du Vinatier contre les fermetures de lits ce mardi 21 avril.

25 avril
mardi 2 juin 2020
mardi 9 juin 2020
mardi 16 juin 2020

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CGT Vinatier » :

› Tous les articles "CGT Vinatier"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Les personnes trans, oubliées du confinement

Même si beaucoup d’associations LGBTI ont continué à offrir une ligne d’écoute pour les personnes en détresse, les solidarités concrètes sont brisées pendant le confinement. Une fois encore, les personnes trans font partie des victimes de ces mesures étatiques. Non prises en compte dans les calculs du...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>Lancement du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT-SO)

La CNT-Solidarité Ouvrière est heureuse d’annoncer la création du Syndicat des Travailleurs Artistes-Auteurs (STAA CNT- SO) ce syndicat a pour but de rassembler l’ensemble des travailleuse et travailleurs soumis au statut d’artiste auteur pour défendre leurs droits et en gagner de nouveaux....

>L’émeute du 24 mai 1968 à Lyon

Jacques Wajnsztejn, animateur de la revue Temps critiques raconte une journée particulière à Lyon, faite de tactique politique, d’émeute et de résistance aux forces de répression. Extrait de son livre Mai 68 à Lyon, Retour sur un mouvement...

› Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"