Situation critique pour des familles de migrants à Miribel expulsées du CADA : la solidarité s’organise

1165 visites

A Miribel, des familles de migrants sortis du Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile (CADA) en plein hiver ne trouvent pas de solution d’hébergement. Le soutien s’organise...

JPEG - 685.8 ko

Le foyer du Trève Alfa 3A de Miribel accueille les familles demandeuses d’asile. Mais une fois déboutées, il ne peut plus les héberger.
C’est pourquoi en hiver des familles se retrouvent dehors sans solution d’hébergement à moyen ou long terme.

Les parents ont besoin d’une situation stable pour continuer les démarches, les enfants ont besoin de continuer leur scolarité à Miribel.
Des solutions précaires ont été trouvées, mais au prix d’initiatives individuelles et pour combien de temps ? Ces familles, de plus en plus nombreuses au fil des ans, ont besoin d’un soutient solide et organisé.

Le Collectif « Fraternité à Miribel », les parents d’élèves de l’école Henri Deschamps de Miribel, les Amis du Foyer et les équipes pédagogiques se mobilisent pour porter assistance à élèves en danger.

Voici le communiqué du Collectif, en date du jeudi 25/01 :

Samedi 20/01 des parents d’élèves apprennent l’expulsion imminente d’une famille du CADA (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile) du Trêve dont deux enfants sont scolarisés à l’école élémentaire Henri Deschamps (TPS et CM1) et l’ainée au collège Anne Frank de Miribel. Leurs demandes d’asile ont toutes été refusées (malgré 3 ans de présence sur notre territoire et la naissance sur notre sol de leur dernier enfant). Deux autres familles (avec 2 et 4 enfants également scolarisés à #Miribel) sont dans une situation similaire. Elles sont hébergées de-ci de-là grâce à des actions de solidarité.

Après une mobilisation dans l’urgence de parents d’élèves, une solution provisoire a été proposée à ces familles à Bourg-en-Bresse le temps de la trêve hivernale (jusqu’au 15 mars). Cette solution maintient donc ces familles dans la précarité, les isole et bouleverse la scolarisation des enfants.

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant (art.27 notamment) signée par la France, indique que tout enfant a droit « à un niveau de vie suffisant pour permettre son développement physique, mental, spirituel, moral et social ».

Le statut de Sans Domicile Fixe n’est pas compatible avec la réussite scolaire et l’épanouissement des enfants !

Nous appelons les services de l’Etat (Direction Départementale à la Cohésion Sociale, Rectorat, Inspection Académique), la Communauté de Commune de Miribel et du Plateau et la Mairie de Miribel à tout mettre en œuvre pour faire respecter les droits de ces enfants.

Nous appelons également tous-tes les citoyen-ne-s attaché-e-s aux valeurs républicaines, et qui souhaitent leurs donner tout leurs sens, à se mobiliser autour du Collectif « Fraternité à Miribel ». Nous resterons vigilants sur la situation de ces familles et sur toute nouvelle situation similaire qui se présenterait.

Par conséquent et en cas de nécessité, considérant que nous serions coupables de non assistance en personne en danger, nous prendrions toutes nos responsabilités et n’hésiterions pas à mener des actions fortes sur l’école :

PAS D’ENFANTS SDF A MIRIBEL !!! #jamaissansuntoit

Le Collectif « Fraternité à Miribel »

contact à collectif.fraternite.miribel at gmail.com

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>[Radio Canut] Du fric pour l’hôpital public !

Entretiens croisés avec un pneumologue et une addictologue sur l’épidémie de coronavirus et ses conséquences sur le système de santé, sur les soignant·es et sur les populations les plus précaires. Ou comment des décennies de casse de l’hôpital se payent...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>En marge du confinement : appel à témoignages

Appel à témoignage avec le #EnMargeDuConfinement. Que vous soyez travailleu-se-r social-e, personne à la rue ou précaire, venez témoigner sur vos conditions de vie ou de travail en cette période. Nos dirigeant-e-s nous ont oublié, à nous d’exiger ce que nous...

› Tous les articles "Logement - Squat"