Suivi de la manifestation contre la COP21 à paris

994 visites

En début d’après-midi, 4 000 à 5 000 personnes se sont rassemblées sur la place de la République, bloquée de toutes parts par la police. Une manifestation contre la mascarade de la COP21 est partie sur l’avenue de la République malgré l’interdiction. Les flics ont bloqué la manif un peu plus loin sur l’avenue, lançant des gaz lacrymogènes et des grenades en direction des manifestant-es. Des affrontements ont eu lieu sur l’avenue et la place de la République.

Màj : 22h : les personnes arrêtées sont dispatchées dans toute la région parisienne. Au moins un car a été envoyé au TGI de Bobigny. Pour au moins une personne mise en garde à vue, l’inculpation est « participation à une manifestation interdite ».
19h45 : presque tout le monde a été relâché à République, après une palpation mais sans contrôle d’identité. Quelques personnes ont quand même été triées et embarquées.
19h15 : selon le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, il y a eu 208 interpellations et 174 gardes-à-vue ont été prononcées.

En début d’après-midi, 4 000 à 5 000 personnes se sont rassemblées sur la place de la République, bloquée de toutes parts par la police. Une manifestation contre la mascarade de la COP21 est partie sur l’avenue de la République malgré l’interdiction. Les flics ont bloqué la manif un peu plus loin sur l’avenue, lançant des gaz lacrymogènes et des grenades en direction des manifestant-es. Des affrontements ont eu lieu sur l’avenue et la place de la République.

- 16h15 : dix fourgons de gardes mobiles se déploient place du Colonel-Fabien.
- 16h10 : trois fourgons de police partent du boulevard Magenta. L’un d’entre eux a sûrement des manifestant-es arrêté-es dedans...
- 16h : des renforts de gardes mobiles arrivent du côté de la nasse située rue du Faubourg du Temple, où les flics embarquent des gens. Au moins 150 personnes sont en manif sauvage, plus d’autres qui essayent de les rejoinde en soutien. Les flics essayent de les disperser.
- 15h45 : deux nasses sont en cours sur la rue du Fauboug du Temple et le boulevard Magenta. Beaucoup de flics sont melangés aux gens. Les flics chargent celles et ceux qui étaient hors des nasses, plusieurs centaines de personnes partent en manifestation sauvage !
- 15h30 : des gens sortis de la place de la République se regroupent derrière les lignes de CRS et scandent « État fasciste, État policier ».
- 15h25 : il n’y aurait pas moins de 3 nasses policières sur la place de la République. De quoi faire un peu de chiffre pour faire plaisir au Préfet et à ses stats. Des gens peuvent encore sortir un par un mais les flics fouillent les sacs à la sortie de la place de la République. Les flics ne laisseraient pas sortir tout le monde.
- 15h05 : une charge de plus d’une centaine de CRS vient d’avoir lieu du côté de l’avenue de la République et occupe la moitié de la place. Ils chargent l’autre moitié de la place en empêchant les gens de sortir. Les flics lancent différents types de grenades (dont des grandes à fragmentation).
- 15h : Environ encore 2000 personnes sur la place. Les flics lancent de nombreuses grenades offensives (dont plusieurs à tir tendu !), les manifestant-es caillassent en retour : chaises, pavés, chaussures, un peu tout y passe. Plusieurs charges, puis reflux de la police. Une personne au moins a été blessé par un éclat de grenade.
- 14H45 : énième gazage et charges sur la place, après que les flics aient reçu divers projectiles, dont de nombreuses chaussures. Le métro est fermé. Affrontements du côté de la rue du Temple, nouvelles salves de gaz. Toute la place est sous les gaz, la nasse est fermée, les gens peuvent
- 14h40 : ça regaze sur une bonne partie de la place. Les flics semblent avoir décidé de disperser le rassemblement. Une heure de manif’ c’est déjà trop pour eux. Le métro reste ouvert.

La suite à lire sur : https://paris-luttes.info/dimanche-29-novembre-appel-a-nous-4341

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>La vélorution sera le 4e vendredi de chaque mois !

L’urgence climatique, la pression sur les ressources, l’atteinte à la santé de toutes et tous nous amène à constater que les politiques ne prennent pas les mesures appropriées pour réduire le nombre de véhicules motorisés dans nos villes mais aussi dans les régions rurales Afin de se coordonner avec les...

>Sébastien Briat assassiné par la société nucléaire, le 7 novembre 2004

Le 7 novembre 2004, Sébastien, 22 ans, est mort à Avricourt, en Lorraine, renversé par la locomotive d’un convoi de déchets nucléaires partant vers l’Allemagne. La mort de ce jeune plein d’ardeur ne doit pas passer pour lettre morte. L’appel de Sébastien à refuser l’industrie nucléaire et ses déchets...

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"