Trêve générale : Appel à mobilisations pour une prolongation de la trêve hivernale !

4094 visites
Covid-19 1 complément

A l’abri, été comme hiver : pour une prolongation de la trêve hivernale jusqu’en mars 2021 ! Rassemblons-nous les mercredis 17 juin et 24 juin et organisons nous le dimanche 28 juin. Un rassemblent est prévu le mercredi 1er juillet.

Suivi: 7 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Rassemblement devant la métropole jeudi 9 juillet à 12h30

    Un rendez-vous a enfin été obtenu avec la métropole pour discuter de nos revendications. Rendez-vous jeudi à 12h30 devant la métropole (20 rue du Lac) pour soutenir la délégation.
    Exigeons la prolongation de la trêve hivernale ! Les expulsions de logement doivent reprendre dès le 10 juillet, mobilisons-nous dès maintenant pour empêcher ces politiques inhumaines qui risquent de remettre des milliers de personnes à la rue.

  • Assemblée de lutte mardi 7 juillet à 17h30

    Pour préparer le rendez-vous avec le vice-président en charge du logement et s’organiser face aux expulsions qui vont arriver, le collectif appelle à une réunion à l’Espace Communal de la Guillotière le 7 juillet à 17h30 ! Nous invitons l’ensemble des collectifs et lieux d’hébergements qui le souhaiteraient à participer à la délégation qui rencontrera la métropole.

  • Une assemblée de lutte est annoncée à 20h ce soir à l’Espace Communal de la Guillotière

     

  • Plus d’une centaine de personnes sont rassemblées devant Grand Lyon Habitat pour demander la prolongation de la trêve hivernale

    JPEG - 2.6 Mo
  • Interruption de la conférence de presse au Ninkasi pour demander à Doucet et Bernard la prologation de la trêve hivernale

    Intervention d’une trentaine de manifestants pour demander la prolongation de la trêve hivernale lors de la conférence de presse pour demander au futur maire de Lyon et le probable président de la métropôle de s’engager pour l’arrêt des expulsions sans relogement,la prolongation de la trêve hivernale, et l’ouverture de places en hébergement d’urgence.

    JPEG - 340.8 ko
    JPEG - 356.9 ko
    JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 732.2 ko
    JPEG - 1.5 Mo
  • Prochain rdv de la campagne trêve hivernale le 28 juin et le 1er juillet

    • Mercredi 24 juin rassemblement devant le Crous à 18h
    • Pas de manif le 27 juin, trop court pour organiser correctement
    • Dimanche 28 juin : Assemblée Générale - Action à 18h à l’Espace Communal Guillotiere (45 rue Béchevelin)
    • Mercredi 1er juillet : rassemblement devant Grand Lyon Habitat, Lyon 3e, Place Francfort, arrêt de tram Rhône Express
  • Plus d’une centaine de personnes réunies pour lancer le mouvement en faveur de la prolongation de la trêve hivernale

    Prochain rendez-vous mercredi prochain, 18h devant le CROUS !

    JPEG - 2.3 Mo

La lutte pour le droit au logement initiée en novembre dernier a une résonance toute particulière dans le contexte actuel. La nouvelle crise économique commence. L’explosion du nombre de chômeur·euses au mois de mars (+7%) et avril 2020 (+20% !) en est la preuve. Après plus de deux mois de confinement, la crise sanitaire est devenue crise économique, alimentaire et du logement. Et ce n’est que le début.

Aujourd’hui, nous, locataires ou petit·es propriétaires étranglé·es par les crédits, sommes coincé·es entre des ressources qui baissent et des dépenses qui montent. Sans emploi isolé·e pendant le confinement, au chômage tant qu’il existe encore, étudiant·e avec un boulot précaire, retraité·e dont le gouvernement grignote les pensions et les APL, nous serons 6 à 7 millions de personnes supplémentaires à ne pouvoir payer ni nos loyers ni nos factures dans les prochains mois. Le nombre de nos expulsions de logement et de coupures de gaz, d’eau ou d’électricité ira d’autant.

Aujourd’hui, nous, squatteurs et squatteuses, réquisitionnons des bâtiments laissés vides par des instances publiques ou des propriétaires privés. Mairie, métropole, ou région, incapables d’assurer notre droit à se loger, dépensent des millions d’euros de surveillance et nous expulsent illégalement lorsque nous essayons de nous mettre et de mettre d’autres à l’abri de leurs manquements.

Aujourd’hui, nous, travailleurs et travailleuses sociaux, membres d’associations diverses, habitant·es de la métropole, constatons le manque croissant de place d’hébergement d’urgence malgré les effets d’annonce de la préfecture. Celle-ci est plus prompte à construire des centres de rétention administrative (CRA) qu’à loger les enfants scolarisé·es dont les familles vivent à la rue. Elle choisit de réprimer des personnes pour avoir voulu respirer alors qu’elles étaient confinées dans des espaces exigus et parfois insalubres. Les forces de l’ordre ont même cru pouvoir verbaliser les personnes sans domicile pour n’être pas « restées chez elles ». La crise sanitaire exacerbe le tournant sécuritaire et creuse les inégalités sociales et raciales.

En France, la loi rend impossible les expulsions entre le 1er novembre et le 31 mars. Pour lutter contre la propagation du Covid-19, le gouvernement a dénié prolonger cette trêve hivernale jusqu’au 10 juillet à l’échelle nationale. A Paris, les trois principaux bailleurs sociaux de la ville ont annoncé qu’ils n’expulseraient personne jusqu’à octobre, faisant la jonction avec la trêve suivante. A notre sens, c’est le minimum !

Sur le territoire de la métropole de Lyon, comme partout ailleurs, nous exigeons un arrêt général des expulsions, locatives ou de squats, au moins jusqu’en mars 2021, fin de la prochaine trêve. Nous serons solidaires des grèves de loyers, solidaires des luttes des personnes sans-papier pour leur régularisation, des luttes des personnes sans-abris… Nous souhaitons l’augmentation du nombre de places d’hébergement d’urgence et d’insertion. Et nous ouvrirons des logements vacants.

Nous refusons ainsi d’être ou que d’autres soient mis·es à la rue. Alors que tous les indicateurs laissent à penser qu’une deuxième vague de l’épidémie aura lieu dès juillet et que le nombre de personnes mises dehors sera encore plus important que d’habitude, cette mise en danger de tous·tes est inacceptable.

Nous exigeons la prolongation de la trêve hivernale ! Pour une trêve générale !


Rassemblements et prises de parole

  • Mercredi 17 juin à 18h - Place Guichard
  • Mercredi 24 juin à 18h - Devant le CROUS
  • Mercredi 1er juillet à 18h -Grand Lyon Habitat


Assemblée de lutte - action

  • Dimanche 28 juin à 18H - Espace Communal Guillotiere

P.-S.

Mail : treve-generale@riseup.net
Facebook : Trêve-générale-103331231421718

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 9 juillet à 14:42, par nguyen

    Les élus font semblant de ne pas avoir eu le temps de préparer une réponse comme si ça ne faisait pas 3 mois que leur élection est probable.
    Ils disent que les squats appartenant à la métropole ne seront pas expulsés sans solution sauf que de solution ils n’en proposent pas.
    Ils disent que les hébergés en hôtel le resteront tant qu’il n’y a pas d’autre solution sauf que certains hôtels ont déjà prévenus les hébergés que leur piaule n’est payée que jusqu’à demain.
    Ils disent que pour un moratoire sur les expulsions de grandlyon-habitat ils sont d’accord sauf qu’ils n’ont rien mis en place en la matière.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Covid-19 » :

› Tous les articles "Covid-19"

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Acte 3 des Sans-Papiers : on marche vers l’Elysée !

Après les manifestations du 30 mai et du 20 juin, on va taper plus fort. En septembre des marches de sans-papiers et soutiens partiront des quatre coins du territoire pour sillonner tout le pays et convergeront pour une grande manifestation vers l’Élysée à Paris le samedi 17 octobre. Ci-dessous le...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>Nid de Coucous ! un documentaire sur les Squats à Lyon

A Lyon comme ailleurs, pour les jeunes squatteurs et pour les familles sans papiers, il faut lutter pour habiter et habiter pour lutter. « Nid de Coucous », documentaire de 2012, raconte l’histoire de ces indésirables et de ces sans voix, qui à l’échelle d’un immeuble ou à l’échelle d’un pays, occupent...

› Tous les articles "Logement / Squat"