Tribunal à Cahors pour des faucheurs d’OGM refusant le fichage ADN

934 visites

Voir pour le fauchage de Grézet-Cavagnan les articles de Rebellyon ici et .

- Alors que pour le même fauchage Pierre est convoqué à la gendarmerie de Villefranche-sur-Saône le mercredi 12 décembre, huit faucheurs volontaires sont poursuivis pour avoir refusé de donner leur ADN alors qu’ils étaient en garde à vue pour une action de fauchage d’une culture commerciale de maïs OGM à Grézet-Cavagnan dans le Tarn et Garonne en septembre 2006. Ils seront jugés le 13 décembre à Cahors.

Rassemblement de soutien jeudi 13 décembre
au tribunal de Cahors à partir de 12 h
(restauration sur place)

- Nous devons être nombreux et nombreuses devant le tribunal pour affirmer :

    • notre refus de la criminalisation par le prélèvement ADN de nos actions syndicales et citoyennes,
    • notre refus des OGM en pleins champs,
    • notre solidarité active face à la répression politique voulant affaiblir le mouvement des faucheurs volontaires,
    • notre détermination à poursuivre le combat contre les « nécrotechnologies » qui détruisent l’agriculture paysanne et notre alimentation.
RDV le soir à la salle de la Bourse
(à 2mn du tribunal)

- Prise de parole de différents intervenants :

    • un représentant du syndicat de la magistrature de Paris,
    • Hervé Ott : médiateur transformation des conflits
    • Claude-Marie Vadrot, président de l’association des journalistes pour la Nature et l’Écologie,
    • François Roux, avocat,
    • José Bové

- avec le soutien de : les Faucheurs Volontaires, la Confédération Paysanne, ATTAC Lot, Sortir du Nucléaire Lot, les Verts, les Amis de la Terre Lot, les membres du Collectif Figeacois de Soutien aux Sans Papiers, le Mouvement Altermondialiste Lot, Sud Solidaires.

- Soutien financier : chèques à l’ordre de la confédération paysanne, 12, avenue Fernant Pezet, 46100 Figeac ( mention « procès OGM » au verso)

Note des Faucheurs volontaires. 69.42

Dans un silence médiatique quasi-absolu, l’État français instaure le fichage génétique de toutes les personnes considérées comme « déviant-es » : manifestant-es anti-CPE, faucheurs et faucheuses d’OGM, jeunes des quartiers populaires, militant-es antipub, syndicalistes... soutien aux sans papiers, rapprochement familial des immigrés...

Déja plus de 480.000 profils ADN sont regroupés dans le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG). Les délits financiers et les abus de biens sociaux ne sont pas concernés par ce dispositif.

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>Carnaval bloc anti-nucléaire au Bugey, dimanche 3 octobre

Cet automne, ça va danser au Bugey. Au côté de dizaines d’associations et collectifs, nous appelons à une grande mobilisation contre les projets nucléaires à la centrale du Bugey à St Vulbas. La centrale du Bugey c’est désormais la plus vieille de France, avec 4 réacteurs de plus de 40 ans. Des enceintes...

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"