Site collaboratif d’infos alternatives

Un lundi chargé pour Barbarin : de nouvelles affaires de pédophilie et les millions de Wauquiez

Les hasards du calendrier. Lundi devait être une grande journée pour Barbarin et Wauquiez. Le président de la région débarque à Fourvière avec quelques offrandes pour le patron de l’église lyonnaise. Il fait beau, les affaires de pédophilie de l’année dernière sont passées, Barbarin bénéficie de la prescription. La presse est au rendez-vous car les bras de Wauquiez sont chargés. Le très réac maire du Puy-en-Velay amène la bagatelle de 2,5 millions d’€ pour la réfection du pompeux étron qui coiffe la colline Fourvière. Qu’importent les affaires d’agressions sexuelles qui auraient dû amener le cardinal à démissionner, il est apparemment déjà redevenu fréquentable.

Mais le coup d’éclat est encore loupé pour Lolo. Quelques heures plus tôt, au terme d’un an d’enquête, Mediapart et des journalistes indépendants lyonnais ont publier le dossier « Un Spotlight français »,. A l’échelle française, pas moins de 32 ecclésiastiques sont accusés, il y a 339 victimes. 24 prêtres ont été couverts par des évêques. Sur la carte que publie le site d’infos, une zone se distingue : Lyon. Son diocèse recense le quart des curés accusés.

PNG - 368.9 ko
Répartition des affaires de prêtres agresseurs en France depuis 1960

Malgré l’ampleur des révélations de 2016 à Lyon, dans le diocèse de Barbarin, tout n’est pas encore sorti. Dans « Les nouvelles affaires de Barbarin », Médiapart et le collectif lyonnais We Report dévoilent deux nouvelles affaires couvertes par le cardinal :

Le primat des Gaules s’est montré a minima négligent sur huit dossiers de prêtres accusés d’agressions sexuelles. Selon nos informations, les pères Bernard Preynat, Jean-Marc Desperon, Guy Gérentet de Saluneaux, Philippe de Morand et Robert M. ont été couverts par le cardinal Barbarin, informé de faits pour lesquels il n’a pas saisi formellement la justice. Un sixième clerc, le père Jérôme Billioud, a été laissé en poste jusqu’en 2016, malgré une condamnation pour atteinte sexuelle en 1998 et l’alerte d’une victime présumée en 2009.

Par ailleurs, deux nouveaux prêtres du diocèse de Lyon complètent cette liste de négligences. Écartés en toute discrétion à la fin de l’été 2016, les pères Patrick L. et Didier B. ont été laissés en poste malgré des condamnations, respectivement pour détention d’images pédopornographiques et agressions sexuelles sur mineurs, selon une enquête menée avec l’émission « Cash Investigation » (France 2). Le cardinal Barbarin a attendu les scandales de 2016 pour les retirer de leurs ministères. Sans faire de bruit.

Pire, les prêtres ont été laissés au contact de mineur·es après que le diocèse a eu connaissance des faits graves reprochés. Apparemment, les révélations n’ont pas perturbé l’après-midi de nos deux compères, les millions d’€ de la région les avaient bien détendus.

PNG - 1.5 Mo

La dernière fois qu’on avait vus les deux farouches opposants au mariage gay côte à côte, c’était sur l’affiche de la manif des fiertés LGBT

JPEG - 223.6 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Religions » :

Nouvelle marche des réactionnaires anti-avortement ce dimanche 26 novembre.

Les réactionnaires catholiques anti-avortement seront à Lyon ce dimanche 26 novembre. La préfecture leur a octroyé le droit de défilé à partir de 14 heures. Personnes ne sera étonnées que le lieu autorisé par la préfecture soit le Vieux-Lyon. Donc iles partiront de la place st jean. Et oui faciliter...

Francisco Ferrer meurt assassiné le 13 octobre 1909

Olt nous présente en BD l’anarchiste catalan Francisco Ferrer (1859-1909) fondateur de « l’école moderne », laïque et mixte, dont la pédagogie libertaire eut un retentissement énorme dans toute l’Europe et continue à faire des émules.

Le massacre de Waco

Assaut du FBI le 19 avril 1993. Assassins made in USA. (Dessiné par Olt)

> Tous les articles "Religions"