Une Zone d’autonomie temporaire à la Croix-Rousse !

5572 visites
14 compléments

Suite à l’appel à une « manifestive pour nos libertés » contre la loi Loppsi 2, dimanche 10 avril, un campement de résistance s’est installé sur la Croix-Rousse et met un peu de vie et de subversion sur le plateau. Le camp est une zone non marchande, de résistance et de rencontres, temporaire, à durée indéterminée.

Reportage sonore sur le camp et retour sur la Loppsi 2 dans l’émission Mégacombi (Radio Canut).
Pour un retour sur le fond lire aussi LOPPSI 2 : le fourre-tout sécuritaire (EverNever)
et Refusons la domestication de nos vies, refusons le Loppsi 2 ! (CNT69)

mardi 12 avril

A mon passage le premier jours une quarantaine de personnes étaient installées sur la place du gros cailloux après l’appel à une « Manifestive » ambiance bon enfant sous un air de violon et les drapeaux de la paix qui flottaient dans le ciel ensoleillé de la croix rousse.

Mais le lendemain matin la croix rousse c’est réveillé avec un jolie camp de Résistance contre la Loppsi 2,chaque heure qui passe le camp grandit d’idée, de couleur de structure.

Les enfants du quartier sont venus visiter les tipis ( ainsi que le maire ) et apprendre à jongler sous l’oeil des parents qui s’informaient de l’action menée par les habitants du camp Loppsi 2.

Les clowns sont allés informer la population lyonnaise de l’installation du camp et les invités à venir les rencontrer.Ils en ont profité pour récolter deux trois pièce pour la vie du camp qui s’organise.

La suite reste à venir...

salakiss

Pour exemple, le programme du camp pour la journée du mardi 12 avril c’était par ici ...

JPEG - 4.5 Mo
JPEG - 5.7 Mo
JPEG - 492.6 ko
JPEG - 682.8 ko
JPEG - 495.9 ko
JPEG - 563.6 ko
JPEG - 6.8 Mo
JPEG - 4.2 Mo
JPEG - 5.4 Mo

Quelques habitants du camps viennent interpeller les occupants des terrasses place des terreaux

JPEG - 5.6 Mo

Ce qui attire bien sûr la maréchaussée...

JPEG - 5.9 Mo

Les enfants sont de la partie ce mercredi après-midi. Ils profitent de l’atelier crêpe, manient bolas, quilles, ... ils jouent, discutent, et se laissent emporter par des contes dans le grand tipi central.

JPEG - 696.7 ko
JPEG - 681.3 ko

P.-S.

Photos par Salakiss (12/04) & Fle-ur (13/04)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 30 avril 2011 à 12:24, par touna

    Grand bravo à vous tous en tout cas , vous avez assurez !! et revenez nous vite , vous nous manquez !

  • Le 23 avril 2011 à 13:56, par inconiclown

    >>>le camp, nomade et donc mobile, devait initialement être déplacé jeudi soir vers un nouveau lieu... mais les plans ne se sont pas passés comme prévu, le gros des troupes est donc parti au fort de Vancia se reposer et aider à accueillir la réunion internationale de préparation du village anti G8G20 de cette été. (cette réunion de préparation est la quatrième, après une à Dijon, deux à Paris puis cette fois à Lyon, ou plutôt Rillieux la Pape, dans le fort Vancia réquisitionné !

    >>>bonne nouvelle : le plan initial prévoyait qu’une délégation de clowns restent sur le gros caillou pour faire le ménage et recevoir nos amis clowns tristes de la mairie et de la police... ainsi que les passants qui demanderaient des nouvelles et pourquoi nous sommes presque tous partis ?

    >>>de nombreux et nombreuses personnes sont passés apporter des messages de soutiens, certains très tristes d’ailleurs...

    >>>l’équipe nettoyage de la place n’a pas encore tout à fait fini son boulot, même si une belle exposition de tri sélectif orne en ce moment même la place... avec un panneau ou il est écrit en gros : « apportez vos déchets, triés bien sur et déposez les avec les notres pour inaugurer un espace de tri sélectif public » et ainsi rappelé que non seulement nous avons fait le tri sur le camp, ainsi que des toilettes sèches, mais qu’en plus nous avons stockés nos déchets triés car la mairie refuse à plusieurs reprise de nous donner des contenants appropriés !

    >>>le maire répondant même oralement et face à nous à la demande de mise à disposition de poubelles de tri : « oh mais c’est pas la peine, jetez tout dans le benne géante on fera le tri nous même ensuite... » sans commentaire !

    >>>bref, les effectifs du camp sont pour le moment dispersé, même si hier vendredi le rdv de 15h au gros caillou a permis de passer les infos importantes... avec notamment le besoin d’aide au fort de Vancia (pour renvoyer la balle aux copains qui ont grandement aidé au gros caillou)

    >>>et besoin d’aide au parc des chartreux, où se tient le festival l’ouestival qui nous accueille pour poser un stand et même quelques tentes pour les aider la nuit et la journée à surveiller le matos (la mairie ayant juste mis à disposition électricité et le lieu... ni eau, ni structures, ni rien d’autre !)

    >>>ils et elles sont super content de nous voir avec eux, et on peut largement diffusé notre appel, nos infos, et même prendre le micro pour passer des annonces si possible !

    >>>autre méga bonne nouvelle que peut être tout le monde n’a pas eu : le 31BB (squat 31 rue Fontanières à Villeurbanne) a obtenu 6 mois de délai avant expulsion !!! depuis le début nous obtenons des délais d’un moins, grande et bonne nouvelle donc pour les habitants, l’atelier du chat perché, etc etc !

    >>>>je finis avec un point agenda, journée et weekend très très riche :

    >>14h rassemblement place des terreaux contre la vivisection

    >>14h rassemblement place bellecour pour le Tchernobyl day puis 15h30 place Carnot

    >>15h Vélorution, rdv devant l’opéra métro hôtel de ville

    >>à partir de 15h et jusqu’à 1h du mat : présentation de l’association Survie (lutte contre la Fance-afrique et mafia fric) au bar de l’autre coté du pont entre métro saxe gambetta et guilloitière

    >>et donc au fort de Vancia et au parc des Chartreux quand vous voulez/pouvez (tout le weekend !)

    >>excellentes journée à toutes et tous !!!

    >>à partir de 15h jusqu’à minuit à la maison des passages 44 rue St Georges 69005 Lyon ; commémorations génocide du Rwanda

  • Le 21 avril 2011 à 17:46, par Sylvain

    Voici l’article paru dans le site Free-Landz : http://www.free-landz.fr/une/campement-du-gros-caillou-12084 (Plus de photos et vidéo sur le site)

    Le caillou de la paix

    Depuis une semaine et demi, un campement de tentes s’est installé sur le plateau de la Croix-rousse (Lyon 4e) à côté du « caillou » pour réclamer plus de liberté. Reportage (photos et vidéo).

    Dix-huit tentes, six camionnettes, deux caravanes, un car, un tipi, une yourte et une grande tente, tout est là pour permettre la vie d’un campement sauvage. Depuis le 10 avril dernier, une trentaine de personnes vivent et dorment là, sur le plateau de la Croix-rousse. Un groupe qui peut atteindre 150 personnes en soirée. Ce « campement de la résistance pour l’union populaire », créé par des « résistants » toulousains de passage à Lyon, appelle à plus de liberté, à un droit aux logements vacants, à un droit à la terre et à un droit au choix des modes de vie. Se disant de différentes tendances politiques et sans chef, les occupants organisent quotidiennement des projections (sous la yourte) et des débats gratuits autour des « lois sécuritaires et répressives » pour « échanger, réfléchir et agir afin de se ré-approprier l’espace public ». Parmi les textes législatifs dans le viseur : la dernière loi LOPPSI (Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure) et la HADOPI (Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet).

    Mardi, la Mairie de Lyon leur demandait de quitter la place. Selon certains occupants, Gérard Collomb et Jean-François Carenco (préfet du Rhône et de Rhône-Alpes) les avaient menacés de les déloger de force ce jeudi dès 6h. Mais, au petit matin, nulle trace de forces de l’ordre et les campeurs se réveillaient progressivement…

  • Le 21 avril 2011 à 01:06, par Antropóloga à la dérive

    Vous gérez, c’est génial !

  • Le 20 avril 2011 à 07:47, par Zogzog

    En même temps le camp est ouvert a tous, alors si un fasciste a vraiment envie de casser des gueules il a juste a aller faire un p’tit tour, le floutage ne sert donc pas à grand chose et relève un peu de la paranoïa...

  • Le 19 avril 2011 à 19:13, par lu

    Info relayée :
    Organisation d’une co-formation sur la loi Loppsi demain à 17H30 au camp. Pour ceux qui ne savent pas, la co-formation est un outil qui permet d’apprendre d’un thème sans passer par le mode conférence avec un conférencier qui « sait » et un auditoire qui « apprend » mais en lisant chacun des textes préparés par les organisateurs et en les restituant après au groupe.
    En bref, un bon moyen pour s’informer sur la loi Loppsi

  • Le 17 avril 2011 à 06:17, par Drakn

    « "à priori il n’y a aucun problème à être reconnu sur une photo. " »

    Le problème ne vient pas QUE des force de l’ordre, mais aussi des militants fascistes (et surtout à lyon) qui se font un plaisir de récupérer des gueules là dedans, et des possibilités de pression sur son lieu de travail, familial etc.. suite à la diffusion de photos prises dans un cadre militant, même quand rien d’illégal n’est fait.

  • Le 16 avril 2011 à 09:25, par anonymous inconiclown

    réponse directe :

    samedi 16 journée festive sur le camp avec pleins d’activités proposées l’après midi : jeux pour enfants, ateliers divers, libre expression, musiques du monde, etc

    les soir projection d’un ou plusieurs films, du moment que nous ne faisons pas de tapage et que nous gardons de bons rapports avec les voisins

    sinon une autre soirée des copains : à la robinetterie, 21 rue St Victorien, soirée de soutien à la caisse de solidarité (soutien juridique, aide aux prisonniers, etc) et à la Doua

    pour ce qui est du programme de la journée, du weekend... ben en général c’est toujours idem : une équipe « sérénité veilleurs de bruits » est présente toute la nuit, le matin c’est le temps « vie sur le camp » c’est à dire que nous organisons notre « village » pour qu’il soit tout beau et accueillant avec un briefing chaque matin à 10h pour se répartir les rôles pour la journée

    ensuite le temps du repas de midi et chaque après midi c’est plutôt la fête, le temps des jeux, des clowns, des actions en dehors ou sur le camp.

    chacun de nous est invité à proposer des ateliers, des idées, des coups de mains, du matos... seule zone non marchande du quartier, voir de la ville, à nous de la faire vivre et surtout durer dans le temps, ainsi que le réseau de soutien qui se met en place !

    à très vite et venez participez à cette école en plein air !!!

  • Le 15 avril 2011 à 22:01, par touna

    a part rebellyon, et le bouche a oreille , aucun média ne parle de ce camp , ou vite fait.
    Aussi je pense qu’il serait bon pour vous d’afficher au jour le jour (si cela vous est possible ) un programme de la journée , car beaucoup de gens ont l’impression que rien ne se passe alors qu’il s’y passe plein de truc !..

  • Le 15 avril 2011 à 19:20, par MusashiChan

    Re bonjour,

    Si tu parles des photos sur http://musashichan.com ou ici, aucune ne montre un acte répréhensible, à priori il n’y a aucun problème à être reconnu sur une photo. Si encore il y avait quelqu’un jetant une pierre...là vous avez plus lancé de la bonne humeur donc tout va bien.
    Et cela dit, même si vous êtes pris en photo par un journaliste lançant une pierre pendant une manif’, le droit à l’image n’a pas de valeur en foule...pas de floutage obligatoire...

    Bonne continuation, j’espère vous retrouver au caillou ou ailleurs pur continuer le mini-reportage (qui en passant n’intéresse aucune presse...)

  • Le 14 avril 2011 à 17:44, par anonymous inconiclown

    moi j’en pense que plus on en dit, plus on assume, plus nous sommes crédibles !

    et pis de toutes façons nous avons des centaines de fenêtres qui donnent sur le camp...

    et c’est une action ouvertement désobéissante et je suis prêt à aller en prison sans problème...

  • Le 14 avril 2011 à 13:56, par christine

    Juste une question que je me pose en lisant ces reportages : ne serait il pas nécessaire de ’flouter’ les photos.Je suis peut etre ’parano’ ,mais pour les évènements d’ octobre à Lyon ,certains manifestants ont été interpellés après avoir été reconnus sur des photos. Vous en pensez quoi ??

  • Le 14 avril 2011 à 11:34, par MusashiChan

    Bonjour,
    J’ai fait un petit reportage sur deux jours sur le camp anti-Loppsi 2 : http://musashichan.com
    A bientôt,

  • Le 13 avril 2011 à 22:06, par Keops

    Ouah, il me semble que ça marche très bien, il y a du monde et les gens s’intéresse vraiment ! Je crois que je passerai samedi pour discuter et amener un peu de vivre ! En tout cas, bravo et bonne continuation !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Fêtes - Festivals - Vie du mouvement » :

>L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la...

› Tous les articles "Fêtes - Festivals - Vie du mouvement"