AG du 19 novembre : reconduction du blocage à Lyon 2

12113 visites
Novembre2007-...(LRU et retraites) 21 compléments

L’Assemblée Générale de Lyon 2, après 2h30 de débat a voté avec plus de 1500 personnes présentes :

- Pour l’abrogation de la Loi LRU
- Pour la poursuite de la grève
- Pour la poursuite du blocage jusqu’à lundi prochain
- Pour demander la démission du Président Journès et des deux vice-présidents responsables du saccage des locaux syndicaux vendredi.
- Pour le boycott du vote électronique institué par l’admnistration mercredi.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 26 novembre 2007 à 18:12, par militant blokeur

    je suis entierement avec les bloqueurs, on a ce seul pouvoir de faire valoir nos droits en manifestant ! Je suis prets a maintenir ce blocus jusqu’au vacance de noel et on verra les nouvelles reformes du gouvernement pour 2008. Je vois que l’unef se détache et essaye de capituler, restons unis c’est nous qui commandons et qui devons decider par nous meme du pourquoi et du comment C’est comme sa que nous gagnerons

    etes vous d’accord pour un blocus a duré determiné jusqu’a noel ???? Et on verra apres......ce qui se passe

  • Le 21 novembre 2007 à 02:43, par charline

    pour repondre, tout simplement revenir a la charge a chaque fois que l’on se fera virer, pour leur montrer que c’est nous qui decidons, et on à decidé de lutter contre la loi pecresse par la voie du blocage voté en AG, seule et unique lieu de decision lorqu’on veut traiter un probleme qui concerne le corps universitaire ormis bien evidement l’administration.

    Le blocage est le dernier moyen qui montre le plus notre desaroi et notre angoisse face aux evenements futurs, la fac nous appartient, ce lieu nous est cher, defendons le par le moyen le plus symboliquement evident, c’est a dire, le blocage.Blocage, qui, on peut le rappeler, n’est pas un blocage a la discussion et au debat, les bloqueurs sont des personnes ouvertes, civilisés(bien plus que certain !) avec qui on peu discuter, echanger et trouver des solutions.N’ayer pas peur des bloqueurs !

    profitons de ce blocage pour faire avancer la lutte contre la loi pecresse, et contre de maniere plus generale les actions du gouvernement.c’est le but d’un blocage, ne l’oublions pas.c’est l’organisation de « journées banalisées » decidé par les étudiants ! et non par la presidence. La legitimité se trouve du coté des étudiants.

    Maintenant, arretez de vous prendre le choux avec ce blocage, preoccuper vous de ce qui nous interessent et nous concerne de plein front, c’est a dire la loi pecresse. cela vaut le coup de mettre la fac entre parenthese durant quelques semaines je vous assure.

  • Le 20 novembre 2007 à 21:49

    Concernant le vote de demain, la majorité sera pour la reprise des cours...il ne faut pas le nier ! Journès va surement prendre une décision suite aux résultats ! Que va t-il se passer ensuite ? Je doute qu’on puisse toujours bloquer les campus...il va renvoyer les CRS pour débloquer tout ça encore et encore...Que peut-on faire de plus quand il y a cette volonté absolue et illégitime d’étouffer ce mouvment social et crucial ???

  • Le 20 novembre 2007 à 18:00

    Et si on ferait une opération blocage a Auchan de st priest ?

    JE Sais que beaucoup de mondes va faire ces coursse et demain c’est mercredi donc sa vous dit ?

    OU BIEN BLOQUER LES TCL les depots bref une action remarquable ! il faut de l’action !!!!!!!!!!!!!!

  • Le 20 novembre 2007 à 15:21

    que fera t on quand les anti bloqueurs seront la majorite ?
    on se taira ? on creera des associations a but non lucratifs ?
    on ne sera JAMAIS la majorite ! Mais ce n’est pas pour autant que l’on ne compte pas !
    Evidemment il faut essayer de reunir le max de personnes avec nous,
    mais ne nous oublions pas, nous, qui avons envie, besoin, d’un changement !

  • Le 20 novembre 2007 à 12:38

    TOUS A LA MANIF !!!!!!!!!!

  • Le 20 novembre 2007 à 07:07

    QUEST CE QUON FOUT MECREDI MATIN ? On a quelque chose à differ ? Des points de rdv ? Merci d’avance pour votre réponse !

  • Le 20 novembre 2007 à 01:31, par miru

    S’il vous plait... faite parvenir un texte clair avant ce tres chair vote electronique de mercredi pour savoir si il est toujours prevue de le boycoter. Afin que les effets esconter soit au rendez-vous,
    merci

  • Le 19 novembre 2007 à 23:02

    Juste pour rajouter, c’est la majorité relative.
    Majorité absolu quant il y a 50% + 1 voie.
    Majorité relative quant c’est le taux le plus haut pourcentage. C’est souvent comme ca dans les grosses sociétés au Ca et au niveau du nombre d’action.

  • Le 19 novembre 2007 à 21:48

    J’étais aussi à l’AG des Quais. Un peu en vrac :

    - L’équipe présidentielle a insisté sur le fait que c’était elle qui avait organisé cette AG, info fortement démentie par les bloqueurs.
    - Refus de l’équipe présidentielle de nous accorder une plus grande salle - « l’amphi présidentiel » proposé par plusieurs en temps de parole, une prof interpellera Jouarnès en disant « vous n’avez aucun argument raisonnable pour leur refuser ça... »
    - Des propositions ont été faites, mais rien n’a été voté parce qu’il y avait du monde dehors et donc impossible de compter les voix. Propositions : boycott du vote électronique de mercredi, blocage si l’université essayait de faire reprendre les cours avant la prochaine AG (jeudi) puisque le blocage a été voté la semaine dernière, paiement aux vacataires des heures qu’ils auraient dû effectuer.
    - Après avoir su que le blocage était reconduit à Bron, question à l’équipe présidentielle : « est-ce que vous vous engagez à ce qu’il n’y ait pas d’intervention des CRS ? », « je ne m’engage à rien », « alors vous seriez prêts à faire intervenir les CRS ? », pas de réponse, malgré l’insistance de plusieurs étudiants « on voudrait vous l’entendre dire, que vous assumiez ce que vous pensez... »
    - Prise de paroles de plusieurs profs avec soutien du mouvement pour la plupart. Nécessité d’une réflexion au-delà du blocage. Notons l’intervention de Keith Dixon (prof d’anglais) qui demande à l’équipe présidentielle de comparer sa légitimité à elle avec celle des AG (pourcentage de votants à leur élection // pourcentage des votants aux AG...) (remarque qui fâche...)
    - « N’essayez pas de faire passer l’insalubrité des locaux pour des dégradations de la part des bloqueurs, Monsieur Jouarnès... »
    - Débat sur la privatisation : pourrons-nous toujours parler de la France-Afrique en cours de Sciences po si nous sommes financés par Total ? etc.
    - Une AG qui s’est déroulée plutôt dans le calme, avec une véritable écoute des uns et des autres, débat de fond sur la loi.
    - Et pour en revenir au saccage des locaux, ils n’ont pas voulu au début s’exprimer - « nous n’avons rien à vous dire », pour finalement expliquer que c’était pour des raisons « d’hygiène et de sécurité », une « intervention urgente » - tellement urgente que les responsables d’asso n’ont pas été prévenus, « est-ce que vous trouvez ça NORMAL que l’on trouve dans ces locaux des bidons d’essence (info aussitôt démentie par un étudiant qui a crié »c’était des jerricanes d’eau !!« ) et des aliments périmés ? ».

  • Le 19 novembre 2007 à 21:48

    Précision sur le vote « demande de démission de la présidence » : pour ma part, j’ai voté pour, lors du premier vote, et contre, lors du second.

    Lors du premier énoncé, il était demandé de se prononcer sur la demande de démission du président et du vice président responsable des campus.
    Etant donné leur attitude devant les locaux syndicaux et associatifs, et ceci faisant suite à leur attitude générale envers le mouvement et même l’an dernier (conseil de discipline, etc), il me semblait justifié, amplement, de demander leur démission.

    Lors du second énoncé, il était demandé de se prononcer sur la demande de démission des 2 mêmes en bloc avec celle du vice président chargé des relations internationales, qui s’est tenu en retrait pquand il nous a vus arriver devant les locaux (contrairement aux deux aautres qui ont tenté de nous empêcher physiquement de prendre des photos). Là j’ai voté contre, parce que je fais la différence entre les organisateurs, et ceux qu’ils s’arrangent pour « mouiller » dans leurs affaires de barbouzes.
    A mon avis, ça fait aussi partie de la stratégie du président, de « mouiller » un maximum ses collaborateurs, pour les obliger à être de VRAIS collaborateurs, coincés.
    QU’ils s’y laissent engluer, est effectivement une autre affaire.

    La loi Pécresse, on aura sa peau !!!

  • Le 19 novembre 2007 à 21:25, par Lionel Matif

    sur le vote électronique : lire le communiqué de presse d’Ordinateurs-de-Vote.org (site plein de vraies infos)

  • Le 19 novembre 2007 à 21:12

    L’appareil de l’UNEF a réussi à opérer un coup de force et à prendre le
    contrôle de la coordination nationale.

    Malheureusement la presse ne ment pas quand elle dit : "Le principal
    syndicat étudiant Unef, qui s’est attiré des critiques pour avoir négocié
    avec le gouvernement avant le vote de la loi cet été, s’est replacé quant
    à lui au centre du jeu, en renforçant sa présence dans la coordination :
    sur les 16 porte-parole désignés ce week-end à Tours, 11 sont issus de
    l’Unef, contre aucun le week-end dernier lors de la précédente
    désignation."

    Cette coord est une mascarade. Il y avait en effet plus de 60 facs
    présentes ... L’UNEF, bien entendu, n’était pas majo dans les facs en
    grève, mais elle a blindé les délégations des facs non mobilisés, et elle
    a également fait des coups de force (par exemple en mandatant des types en
    comité de mobilisation) .

    Bref, c’est très grave. Regardez les votes .... des choses élémentaires
    comme le fait que les syndicats se prononcent pour l’abrogation de la loi
    a été refusé par la coord !!!!! Je ne parle pas du fait qu’il y a rien sur
    l’appel aux directions syndicales, sur la nécessité de la grève générale
    interpro. La coord interpro a été rejeté, etc etc.

    Bref, même si le coeur de l’appel est correct (reprise de Rennes), l’UNEF
    a triomphé sur les perspectives.

    Il faut aussi bien voir que le mandat impératif a lié les mains des
    délégations honnêtes qui n’ont rien pu faire. Face à un appareil
    bureaucratique qui donne directement des consignes à des délégués aux
    ordres, les délégués honnêtes doivent avoir une marge de manœuvre pour
    empêcher les coups de force. Ou alors, on se condamne à l’impuissance par
    « purisme ».

    Il faut dénoncer partout ce qui s’est passé à Tours. Et dénoncer
    explicitement la direction bureaucratique de l’UNEF. C’est vital pour le
    mouvement.

  • Le 19 novembre 2007 à 19:29

    Du calme pour les pourcentages etc. J’y étais aussi à l’AG cet après-midi et j’ai même filmé presque tous les votes à mains levées. Pour ceux qui se souviennent, ce délicieux moment où deux étudiants contre le blocage, courageux et applaudis viennent compter par eux-mêmes les résultats du vote concernant la reprise du blocage.
    Et bien, dixit « à mon plus grand regret, je n’ai pas vu de litige... », ils n’ont pas eu besoin de compter : majorité écrasante.
    Laissez-moi un peu de temps pour foutre les films sur le machin et j’enverrai les liens.

    PS : Pour les falsificateurs d’informations, va falloir arrêter de nous prendre pour des cons.
    Petit conseil pour les grévistes, et surtout pour les « adeptes du folklore (filmé) » certes très habiles et efficaces dans l’organisation des AG :

    n’oubliez pas, entre deux AG, pensez à vivre un peu, faire l’amour, moins aimer votre mère passionnément, ou moins admirer votre père...je n’ sais pas, lire d’autres lectures d’une autre mécanique...Chercher l’orgasme quoi, le vrai.

    Encore bravo pour cette AG remarquablement organisé. Sauf la p’tite chorégraphie finale.

  • Le 19 novembre 2007 à 17:59

    Tu as pas tout lu je suppose :

    « 40% pour la démission du président et des deux vice-présidents concernés, 10% contre, 50% d’abstention. »

    Même si y a 50% d’abstention, la majorité de l’Ag demande la démission.

    Dans les élections classiques il est pas rare d’avoir des taux d’abstention qui frôle les 50% et pourtant pas grand monde conteste ces éléctions... (enfin certin çi ;-) )

  • Le 19 novembre 2007 à 17:31

    J’etais présent à l’AG qui s’est tenu sur le Campus des Berges du Rhone. Je précise par la meme occasion que je ne suis ni syndiqué, ni encarté, je me considère comme simple citoyen et etudiant a la Fac de Sciences Politiques de Lyon II. Voici quelques infos :
    - L’AG s’est tenu en présence du président Journès, du vice-president Froment, ainsi que d’une vice-présidente dont le nom m’echappe.
    - La présidence a clairement exprimé le fait que si le blocage recommencait, les mems « modes d’actions » que ceux utilisés ces jours-derniers (en gros l’envoi de CRS) serait de nouveau utilisé.
    - La présidence organise un vote electronique ce mercredi, dont je cite "ni la Présidence, ni les etudiants, ni les personnels ne sont au courant de(s) question(s) qui seront posée(s)...
    - Concernant les locaux asso vidées et saccagées, la présidence a tenu a dire qu’ils y avaient retrouvé de la nourriture avarié et des bidons d’essence.

    J’essaierais de vos en mettre plus ce soir, j’ai pas trop le temps la, faut que je bosse.
    Amitiés a toius.

  • Le 19 novembre 2007 à 17:12

    Bonsoir à toutes et à tous, n’ayant pu venir en ag suite à la grève sncf, je souhaiterais savoir ce qu’il s’est dit sur les quais. Est-ce que le personnel était présent, si oui c est important de le dire. J’aurais aimé savoir ce qui était prévu pour demain, mercredi et jeudi aux niveaux des actions à venir. Si quelqu’un pouvait donner un bref calendrier des événements ca serait sympa. Merci

  • Le 19 novembre 2007 à 17:04

    Hum, y’a pas un petit problème ? Il y a 5 minutes, c’etait écrit : 40% pour demander la démission. Et maintenant, je vois écris :

    « Pour demander de démission du Président Journes et des deux vice-présidents responsables du saccage des locaux syndicaux vendredi. »

    Je doute grandement que 40% soit une majorité .................

  • Le 19 novembre 2007 à 17:03, par Ari

    Rectifié en attendant d’avoir confirmation sur les pourcentages. A priori l’estimation sur les pourcentages de vote était assez fiable.

    - 70 à 75 % pour le blocage, 20% contre, 10% d’absention ;
    - 40% pour la démission du président et des deux vice-présidents concernés, 10% contre, 50% d’abstention ;

    Ce sont des estimations mais elles représentent une tendance générale. Merci de ta vigilance !

  • Le 19 novembre 2007 à 16:53

    Merci de respecter les résultats des votes. Personne n’est en mesure de fournir des pourcentages concernant les différents votes. J’étais présent dans la halle des sports cet aprem et je ne suis pas sûr que les pourcentages annoncés correspondent à la réalité des votants.
    Merci donc de rendre le mouvement crédible !

  • Le 19 novembre 2007 à 16:40

    et sur les quais, toujours bloqué ou pas ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Novembre2007-...(LRU et retraites) » :

› Tous les articles "Novembre2007-...(LRU et retraites)"