ANI, des ressources pour la lutte

1472 visites
1 complément

Le 11 janvier 2013, les organisations patronales et les syndicats jaunes CFDT, CGC et CFTC ont signé un Accord National Interprofessionnel (ANI) qui représente une attaque sans précédent contre les acquis des luttes ouvrières et l’intérêt des travailleuses et travailleurs.
De nombreux textes à ce propos, sur le fond de l’accord ou sur la lutte à mener, ont été proposés à Rebellyon.info ; des ressources pour la lutte :
- Mobilisation contre l’ANI : quelle stratégie pour obtenir le retrait ? (Des syndicalistes libertaires CGT et Solidaires )
- Accord ou loi, on n’en veut pas ! (CNT-SO 69)
- Flexisécurité à la française : l’improbable régulation du rapport social capitaliste (par des auteurs de Temps Critiques et des proches.)
- Que nous réservent le MEDEF et le gouvernement ? (UPC]
- Précarité, sécurisation du licenciement : Non aux Accord MEDEF-CFDT-CGC-CFTC ! (Coordination des Groupes Anarchistes - Lyon)
- Gérard FILOCHE sur L’ANI, l’accord tout bénef pour le MEDEF (CGT 43)
Une manifestation contre l’ANI aura lieu à Lyon le mardi 9 Avril.

Le 11 janvier 2013, les organisations patronales et les syndicats jaunes CFDT, CGC et CFTC ont signé un Accord National Interprofessionnel (ANI) qui représente une attaque sans précédent contre les acquis des luttes ouvrières et l’intérêt des travailleuses et travailleurs.
De nombreux textes à ce propos, sur le fond de l’accord ou sur la lutte à mener, ont été proposés à Rebellyon.info ; des ressources pour la lutte :
- Mobilisation contre l’ANI : quelle stratégie pour obtenir le retrait ? (Des syndicalistes libertaires CGT et Solidaires )
- Accord ou loi, on n’en veut pas ! (CNT-SO 69)
- Flexisécurité à la française : l’improbable régulation du rapport social capitaliste (par des auteurs de Temps Critiques et des proches.)
- Que nous réservent le MEDEF et le gouvernement ? (UPC]
- Précarité, sécurisation du licenciement : Non aux Accord MEDEF-CFDT-CGC-CFTC ! (Coordination des Groupes Anarchistes - Lyon)
- Gérard FILOCHE sur L’ANI, l’accord tout bénef pour le MEDEF (CGT 43)
Une manifestation contre l’ANI aura lieu à Lyon le mardi 9 Avril.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 27 mars 2013 à 22:04, par p’tit louis

    Communiqué de presse
    Journée du 27 mars 2013 : action diffusion devant le train « innovation - industrie »

    Ce 27 mars 2013 le train de "l’industrie innovation" relooké version 2013, auparavant nommé "le train de l’emploi", était sur Lyon. La CGT lui a réservé un comité d’accueil d’une soixantaine de militants, quai A en gare de Perrache. Les militant-e-s de l’Union locale CGT 1,2,4e arr. de Lyon et des syndicats des privés d’emploi et précaires, de la SNCF et des Activités Postales et de Télécommunications étaient présents pour dénoncer l’opération de Com des grands groupes représentés et l’ANI (Accord National Interprofessionnel) du 11 janvier 2013 signé par des syndicats minoritaires, accomplissant ainsi notre devoir de syndicalistes envers tous les travailleurs.
    L’action d’information se déroulait dans le calme et les demandeurs d’emploi invités ont pu faire leurs entretiens.
    Un moment, vers 11h, est arrivé un groupe d’opposants au mariage pour tous, pour se montrer et faire de la provocation. Ils ont commencé leurs injures, pas très « catholiques »… Ce qui a perturbé l’action pacifique de diffusion CGT et a empêché les demandeurs d’emploi de rentrer dans le train pour leur entretien.
    La police les a contenus pour éviter les débordements.
    La Cgt se bat pour défendre l’emploi et les conditions de travail. Notre discours est constructif. Nous n’acceptons pas que des provocateurs pourrissent notre bataille.
    Le coup fatal que veut asséner le patronat aux salariés, c’est l’ANI. Nous restons vigilants et mobilisés contre sa violence. Le chantage au chômage est condamnable car criminel. C’est jeter dans la précarité des salariés qui ont œuvré toute une vie durant au nom de la conscience professionnelle (les seuls à en posséder une).
    Ces accords veulent imposer comme norme salariale la précarité et comme carrière la misère qui, en fin de parcours, affectera la société toute entière.
    Nous démentons tous les propos diffamatoires tenus dans Lyon-mag, qui sont les fruits d’une affabulation et salissent la profession du journalisme.
    Lyon, le 27 mars 2013
    UD CGT Rhône, Union Locale CGT 1,2,4è arr. de Lyon, la Cgt des privés d’emploi et précaires du Rhône.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info