Action anti-nucléaire à Lyon le 18 mars

1184 visites
Manif

A l’appel de la coordination Stop Bugey, une grande action contre le nucléaire.
De 13h à 17h sur les ponts lyonnais, et à 17h30 Place Pradel.

JPEG - 276.7 ko
Action contre le nucléaire le 18 mars 2017 à Lyon

La centrale nucléaire du Bugey aux portes de Lyon a presque 40 ans d’âge comme celle de Fessenheim. Cette centrale est vieille, elle était prévue pour un fonctionnement pendant 30 ans.

4 vieux réacteurs sont encore en fonctionnement et le centre ICEDA « plaque tournante » de déchets nucléaires sera bientôt en service.

Un danger permanent pour toute la région lyonnaise.

Les incidents se succèdent : fuites radioactives à répétition, des vannes qui dysfonctionnent, des appareils de mesure défectueux, etc. Le réacteur 5 avec une enceinte de confinement non étanche ne satisfait plus aux normes de sûreté nucléaire : il est à l’arrêt depuis 1 an et demi. Les réacteurs 2, 3 et 4 comportent des pièces non conformes à la sûreté, suite aux falsifications des fabricants (Creusot Forges et Japan Casting and Forging Corporation). La sûreté nucléaire n’est qu’un mythe.

Cette centrale comme toutes les autres rejette en permanence des produits radioactifs et chimiques qui contaminent notre environnement.

Les conditions d’un accident grave sont réunies …

Le nucléaire nous menace et nous ruinera.

Comme toute l’industrie nucléaire, EDF est en grande difficulté financière. L’arrêt d’un réacteur pour maintenance, c’est une perte de plus d’un million d’euros par jour.

EDF privilégie de plus en plus la production au détriment de la sûreté.

En janvier, l’Autorité de Sureté Nucléaire en acceptant le redémarrage du réacteur 4 comportant de graves malfaçons, a renié son rôle et a cédé à la pression d’EDF.

En cas d’accident au Bugey, le nuage radioactif sera sur Lyon en quelques minutes, les rejets radioactifs arrivés dans le Rhône pollueront les réserves d’alimentation en eau potable pour Lyon en quelques heures !!! On ne pourra pas évacuer les millions de Lyonnais touchés ; la plupart devront vivre en zone contaminée, les enfants avec des dosimètres comme à Fukushima.

Sommes-nous prêts à l’accepter ? NON

Nous exigeons l’arrêt immédiat de la centrale du Bugey et nous vous appelons à agir pour éviter une catastrophe nucléaire.

samedi 18 mars 2017

Action anti-nucléaire à Lyon le 18 mars

13h00 - 18h00
ponts lyonnais puis place Pradel

Pont de l’Université
Pont de la Guillotière
Pont Wilson
Pont Lafayette
Pont Morand
Place Pradel

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Manif » :

>[Nancy] Vent de Bure les 28 et 29 septembre 2019

Pour un week-end anti nucléaire avec manif le samedi et ateliers autour de la question du projet de poubelle nucléaire à Bure. Toutes et tous à Nancy pour « Vent de Bure » lors du week-end du 28/29 septembre !

› Tous les articles "Manif"

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>Sébastien Briat assassiné par la société nucléaire, le 7 novembre 2004

Le 7 novembre 2004, Sébastien, 22 ans, est mort à Avricourt, en Lorraine, renversé par la locomotive d’un convoi de déchets nucléaires partant vers l’Allemagne. La mort de ce jeune plein d’ardeur ne doit pas passer pour lettre morte. L’appel de Sébastien à refuser l’industrie nucléaire et ses déchets...

>C’est - toujours - la catastrophe !

Il y a plusieurs mois, nous proposions une première critique du catastrophisme. Nous persistons ici en posant un constat simple : le discours des collapsologues est de plus en plus en vogue mais n’a pas vraiment l’air d’inquiéter le système. Par quelle étrange opération la question écologique se...

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"