Appel à la solidarité du collectif de La Gryffe

868 visites

Noir c’est noir (air connu) : Mercredi 3 mars à 13 h, un incendie accidentel a endommagé nos locaux.

JPEG - 11.9 ko

Un certain nombre d’objets ont brûlé. Murs, sols, plafonds, livres, revues, ordinateurs, cartes postales, tee-shirts, archives du Centre de Documentation Libertaire... ont été recouverts d’une couche de suie grasse, qui laisse des séquelles, malgré le grand nettoyage qui a suivi. La librairie a rouvert ses portes début avril, mais un rapide état des lieux fait apparaître ceci : un certain nombre de livres et revues, ne sont pas récupérables. Murs et plafonds, même nettoyés, devront être repeints. Tous les débats prévus en mars et avril sont compromis. La fermeture a déjà des conséquences sur les ressources de la librairie alors que traites, factures, loyer et charges diverses continuent comme d’hab.

En conclusion, nous aurons de nombreux frais à régler de notre poche, les assurances n’étant philanthropes que pour leurs dirigeants et pratiquant avec allégresse le rétrécissement des remboursements sur le mobilier : tables, bureaux, chaises, ordinateurs, fax, calculatrices, matériel de bureau... mais aussi sur les livres, revues et autres babioles militantes.

Un soutien moral, pratique, technique, financier est nécessaire afin que la Gryffe qui diffuse depuis 25 ans contre vents et marées réactionnaires, la presse, les livres, les idées et pratiques libertaires reprenne rapidement le cours normal de ses activités.

Vous pouvez donc dans un grand élan solidaire nous envoyer des sous, des pépettes, des brouzouffes, et aussi de la thûne, du pèze du flouze... Libellez vos chèques au nom de « N.B » et précisez au dos « Solidarité contre les feux de poubelles ».

Vous pouvez nous proposer du matériel de bureau en bon état et aussi VOUS proposer pour donner un coup de main pour le sympathique camp de travail libertaire que nous allons être amenés à organiser dans un avenir proche.

Feux de joie de mobilier et calumet de la paix seront toutefois exclus.

NOIRS ET ROUGES, OUI !
NOIRS DE SUIE, NON !

- La Gryffe, 5 rue S. Gryphe Lyon 7e - 04.78.61.02.25
- mail : lagryffe at lagryffe.net

P.-S.

Née en 1978 à l’initiative de libertaires non organisés spécifiquement, La Gryffe est une librairie associative régie par la loi du 1er juillet 1901. La Gryffe diffuse en particulier les productions (livres, brochures, revues, journaux, disques, K7 audio et vidéo, CD) qui proposent une critique antiautoritaire de la société et rendent compte des luttes anticapitalistes (qu’elles s’en prennent au capitalisme libéral ou étatique), mais également des luttes antifascistes, antiracistes, antimilitaristes, anticléricales, féministes, écologistes. La Gryffe est gérée collectivement par une équipe exclusivement constituée de bénévoles qui se répartissent les tâches pratiques : tenue des permanences ; choix et achat des ouvrages ; organisation des activités ; rédaction et réalisation du journal ; comptabilité ; aménagement et entretien du lieu.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « La Gryffe » :

>La Gryffe et la Coordination libertaire de Lyon

La librairie La Gryffe est née en 1978. Daniel Colson la connaît bien, lui qui a participé à cette expérience collective depuis le début. Daniel Colson a donc choisi de nous montrer que l’histoire de La Gryffe s’est bâtie en quelque sorte sur les conflits et les différend(t)s. Nous publions ici le...

› Tous les articles "La Gryffe"