Appel à soutien aux travailleur.euses en grève de l’entreprise JST

1110 visites
Lyon 8ème 1 complément

Depuis le mardi 2 avril 2019, 20h00, les travailleur.euses bloquent un convoi exceptionnel de 200 tonnes, fruit de 8 mois de leur travail et d’une valeur d’environ 3 million d’euros qui doit être acheminé au port Edouard Herriot puis en barge à la centrale nucléaire du Tricastin. Face au refus de négociation salariale du Pdg Eric Lajus, les ouvriers et techniciens du dernier grand site industriel du 8eme arrondissement de Lyon ont décidé de bloquer ce transformateur le jour de l’anniversaire de leur patron .

Les travailleur.euses en gréve se relaient devant le seul accès carrossable par un convoi exceptionnel situé au 105 rue professeur Beauvisage 69008 à 200m de l’arrêt Professeur Beauvisage CISL du tramway T4.

Allons donc les soutenir, l’accueil y est chaleureux, et par notre présence empêcher une évacuation du site par les forces de l’ordre.
Donnons à la caisse de grêve, soit directement en main propre sur le piquet ,soit sur :
https://www.leetchi.com//c/solidarites-grevistes-jst-transformateurs

Les retards de livraison du transformateurs peut, à terme, désorganiser la production de la centrale nucléaire du Tricastin et entrainent des pénalités de retard chiffrés à des millions d’euros.

Dans ce 8ème arrondissement en pleine rénovation, le bail terminant dans quelques mois, le patron ne cache pas sa volonté de vendre tout ou partie du terrain de 7 hectares et le livrer aux aménageurs et spéculateurs immobiliers . Le prix du foncier ayant explosé avec la nouvelle ligne de tramway passant devant l’usine. Si nous ne luttons pas , au lieu de la dernière usine du 8ème arrondissement dans quelques années se dresseront des immeubles aux loyers inaccessibles aux classes populaires.
La construction du tramway T6 devant le piquet est désorganisée par la gréve, ne sachant pas quand le convoi exceptionnel sortira de l entreprise, ils ne peuvent pas bétonner et le chantier prend du retard.

Si nous croyons en la lutte des classes, soutenons les !
Si nous voulons emmerder un gros patron, le nucléaire français et la métropole, soutenons les !
Si nous luttons contre la gentrification soutenons les !

Communiqué des grévistes de l’usine JST Transformateur

JST Transformateur, dernière grosse usine du 8ème arrondissement lyonnais et dernière usine française qui fabrique des transformateurs très hautes tension, mais aussi les transformateurs traction pour les TGV , Alstom, Bombardier, etc, subit depuis des années les foudres du patronat à travers son PDG Eric Lajus qui est aussi vice Président de L UIMM Lyon France (syndicat patronal de la métallurgie) . Depuis le rachat par une holding et la création du groupe JST Groupe, JST Transformateurs maison mère ne cesse de voir son cas s’aggraver .
Organisation catastrophique. Management hors du coup. Politique sociale et salariale désastreuse. Jusqu’au-boutisme de notre PDG à la Macron et voir parfois digne d une dictature.
Cette année encore, face à des Négociations Annuelles Obligatoires catastrophique, nous avons décidé d’entamer un mouvement de contestation suivi par une soixantaine de salariés depuis mardi 2 car les limites ont été franchis .
Nous nous devions de taper très fort .
Aujourd’hui, et depuis mardi 2/04, nous nous relayons 7j/7 et 24h/24 au 105 rue professeur beauvisage 69008, et gênons le départ de trois transformateurs pôle nucléaire pour la centrale nucléaire de tricastin .
Ils sont bloqués puisque les 3 doivent partir en barge depuis le port Édouard Herriot et 2 sont toujours bloqués sur le site.
Il ne s’agit pas seulement de pouvoir d achat , il s agit de maintient des acquis , de voir ce PDG partir et de changer de direction afin de partir sur des bases saines et sereines et surtout c est maintenant pour tous les grévistes une histoire de dignité !
Marre de courber l échine.
Cordialement,

Thierry Perez, Délégué Syndical CGT à JST

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

> Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>Acte XXIII à Lyon : Le printemps est Jaune !

Pour l’acte XXIII des Gilets Jaunes à Lyon, la préfécture a relancé son interdiction de manifestation pour l’hyper-centre. Les magasins chics sont sauvés, la politique répressive de Macron est là pour les couvrir. En attendant, un appel a été lancé à se regrouper rue Saint Jean dans le Vieux Lyon à...

>Victoire sans réserve pour les éboueurs grévistes de Pizzorno

En grève ininterrompue depuis le 2 avril, les éboueurs en lutte de Pizzorno ont repris le travail ce matin. Une lutte exemplaire face à un patron voyou qui aura tout fait pour briser la grève. Mais au final, les salariés sous-traités l’emportent, arrachant à la direction une timbale d’avancées aussi...

> Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

>Appel à soutien aux travailleur.euses en grève de l’entreprise JST

Depuis le mardi 2 avril 2019, 20h00, les travailleur.euses bloquent un convoi exceptionnel de 200 tonnes, fruit de 8 mois de leur travail et d’une valeur d’environ 3 million d’euros qui doit être acheminé au port Edouard Herriot puis en barge à la centrale nucléaire du Tricastin. Face au refus de...

>La communisation et l’abolition du genre

Nous proposons ici la traduction d’un texte de Maya Andrea Gonzalez paru en 2012 en langue anglaise dans un ouvrage édité par Benjamin Noys : Communization and its discontents [Malaise dans la communisation, non traduit]. Ce texte paraît aux Etats-Unis alors que la problématique du genre refait...

> Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"