Appel à une assemblée sur l’hébergement mardi 28 novembre à l’Amphi D de la fac de Bron

1090 visites
Occupations en soutien aux migrant·es 2017-18

Les étudiant.e.s de l’Amphi C, appellent aux habitants, collectifs, associations, squatters, sensibilisés sur la question des hébergements à participer à une grande assemblée mardi 28 novembre à la faculté de Bron pour construire un rapport de force contre la politique répressive des pouvoirs publics.

Depuis le 15 novembre, l’Amphi C de la faculté de Bron est occupé par des étudiant.e.s et les expulsé.e.s de La Part Dieu. En parallèle plusieurs associations, collectifs, squatters, habitants, luttent pour trouver un hébergement pour les familles, les mineur.e.s et majeur.e.s isolé.e.s, les sans-papiers... que les pouvoirs publics laissent impunément dormir dehors en période hivernale. Face à cette politique répressive des pouvoirs publics plusieurs noyaux de luttent se sont mobilisés pour trouver des solutions ces dernières semaines :

- RESF a appelé le 18 novembre à un Rassemblement pour la défense des jeunes isolé.es étrangers et des expulsé.es.
- L’intersquat de Lyon a trouvé un lieu pour les expulsé.e.s de La Part Dieu mais se sont fait expulsé.e.s par la police nationale sans aucun avis juridique le 20 novembre.
- Le collectif "Jamais sans toit" organise plusieurs occupations dans les écoles pour loger les familles qui dorment dans la rue.
- etc.

La lutte pour l’hébergement, habituellement peu mobilisatrice, prend de l’ampleur mais se retrouve toujours confrontée à la politique des pouvoirs publics. Pendant l’occupation de l’école Doisneau du 21 novembre, la police municipale a bloqué tous les accès de l’école pour éviter que les occupant.e.s obtiennent un trop appui de l’extérieur.

La convergence entre les différents milieux de lutte commence à prendre forme à la grande crainte de la préfecture. Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons construire un rapport de force capable de faire reculer les politiques répressives de la préfecture, porte-parole de l’Etat. Ce dernier préfère faire des économies de 60 milliard en 5 ans en touchant en premier lieu le secteur social, alors qu’on estime entre 60 à 80 milliards d’euros le montant de l’évasion fiscale en France. l’Etat préfère payer des vigiles pour bloquer une occupation, ou des camions de CRS avec tout leur équipement pour mettre des gens dans la rue au lieu d’ouvrir des lieux d’hébergements pour tous et toutes. Doit-on rappeler à l’Etat qu’il est responsable de trouver un logement pour les sans sans-abris selon L’Article. L345-2-2 du Code de l’action sociale et des familles :

« Toute personne sans-abri et en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. ».

Nous devons nous organiser ensemble pour mettre fin à cette violence étatique ! Chaque personne à droit à un logement et ce n’est pas à l’Etat de choisir qui doit être à la rue ou non.

Nous appelons ainsi tous les collectifs, associations, squats, habitant.e.s, sensibilisé sur la question de l’hébergement à venir partager un repas à 19h et à participer à une grande assemblée à 20h le mardi 28 novembre à l’Amphi C de Lyon II Bron.

mardi 28 novembre 2017

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Occupations en soutien aux migrant·es 2017-18 » :

>Migrants en danger ! Alerte aux Elu.E.s !

A l’occasion de la réunion du Conseil de la Metropole du 17 septembre les élu.e.s vont voter la reconduction du dispositif calamiteux de prise en charge des Mineurs Isolés non accompagnés.La tendance est à l’externalisation des services publics de l’aide à l’enfance sous forme de contrats passés avec...

> Tous les articles "Occupations en soutien aux migrant·es 2017-18"

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Stop à la procédure Dublin ! Manifestation le 26 septembre.

Pour demander la sortie de la procédure Dublin et la régularisation des habitants de l’amphi Z, nous appelons à manifester, puis à nous rassembler devant la préfecture. La manifestation débutera devant la métropole à 15H30 et se finira devant la préfecture à 17h où nous demanderons à être reçus par le...

>A l’heure où... Quinzaine de l’exil du 27 sept. au 13 oct.

Du 27 septembre au 13 octobre prochain, différents collectifs et associations de la vallée de la Drôme vous invitent à la Quinzaine de l’Exil « A l’heure où… » . Au programme, du fin fond du Diois, aux prémices de l’Ardèche, le long des berges de la Drôme seront proposés, des tables rondes, des discussions,...

>Migrants en danger ! Alerte aux Elu.E.s !

A l’occasion de la réunion du Conseil de la Metropole du 17 septembre les élu.e.s vont voter la reconduction du dispositif calamiteux de prise en charge des Mineurs Isolés non accompagnés.La tendance est à l’externalisation des services publics de l’aide à l’enfance sous forme de contrats passés avec...

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"
}