Assemblée Générale : Culture toujours en danger !

724 visites

Nous ne voulons pas de prolongations au rabais, des mesures partielles qui écarteraient même une partie des professionnels, oublieraient les entrants ou feraient encore baisser les droits.

Nous appelons à une :

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SECTEUR CULTUREL

Mercredi 17 février

à 14h00

à la Bourse du travail de Lyon

Entrée par la rue Voltaire, à l’arrière du bâtiment

Salle Moissonnier – 1er étage

Suite aux actions du 4 février, notamment les occupations, une délégation de la CGT-Spectacle a été « reçue » en visioconférence par le cabinet de Roselyne Bachelot.

Nous avons porté toutes nos revendications que le cabinet connaît et rappelé que nous n’avions pas de réponse à nos propositions, connues de la ministre depuis plusieurs mois, aussi bien pour les intermittents du spectacle que pour les autrices et auteurs.
Soutien aux répétitions en résidence de création entre parenthèses (travailler quand même/ouvrir l’horizon) : nous sommes particulièrement en colère de voir cette revendication essentielle, qui permettrait à nos collègues de travailler au-moins en partie, être renvoyée à des revendications « résiduelles » et envoyée vers la sous-commission d’observation de l’emploi, dont ce n’est pas le rôle.
Le Cabinet répond que cette proposition paraît « très onéreuse pour faire travailler peu de jours des professionnels ». Mais comme l’emploi « c’est la priorité », le ministère va travailler sur la refonte du FONPEPS [1] et augmenter les moyens du FUSA. La proposition va être réétudiée en bureau du CNPS [2].
Nous répondons que des milliards ont été mis sur l’activité partielle, qui a sauvé essentiellement l’emploi en CDI mais qui ne sauvegarde pratiquement aucun emploi en CDD. Nous prévenons que nous ne voulons pas d’aumône. Nous voulons des aides à l’emploi direct, et disons qu’il y a urgence à donner des réponses sans attendre octobre !

Droits sociaux : la mission confiée à André GAURON, a bien pour objectif aux yeux de la ministre de maintenir les droits à l’assurance chômage (année blanche) pour l’ensemble des professionnels, en particulier les plus « fragiles » et/ou de prévoir un dispositif « complémentaire à l’année blanche » (grosse inconnue), mais il y a des tensions avec les autres ministères...

Nous ne voulons pas de prolongations au rabais, des mesures partielles qui écarteraient même une partie des professionnels, oublieraient les entrants ou feraient encore baisser les droits.

Nous alertons sur l’accès aux congés maternité/maladie, pour lesquelles nous notons avec le collectif des Matermittentes une explosion des inquiétudes sur la possibilité d’y avoir accès.
De même, nous n’avons aucune garantie sur l’ensemble des caisses sociales ( médecine du travail, prévoyance, santé, congés spectacle ). Le cabinet Culture ne cache pas que le sous-ministre des retraites et de la santé au travail (Pietrazevski) estime que la solution est d’absorber le centre médical de la bourse dans un plus gros ensemble, et tant pis pour les spécificités (intermittents du spectacle, pigistes, mannequins...).

La délégation avertit le cabinet que nous n’allons pas laisser passer un plan de licenciement de 50 000 personnes, ce dont se défendent les conseillères.
Nous prévenons que le mois de mars va être décisif, ce sera à la fois un triste anniversaire des premières interdictions, le moment de décider des conditions et de l’accompagnement de la reprise, et un mois où il faudra que des décisions positives aient été annoncées par le ministre.
Inutile de dire qu’il faut poursuivre l’amplification du rapport de force face à une telle absence de réponses positives !
Il nous faut échanger et unir nos forces pour déterminer ensemble quelles pourraient être nos actions pour ce mois de mars, notamment les 4 et 6 mars.

Syndicat Français des Artistes interprètes (SFA CGT)
Syndicat des Artistes Musiciens Professionnels Lyonnais (SAMPL CGT)
Syndicat National de la Radio-Télévision (SNRT CGT)
Syndicat des Professionnels de l’Industrie de l’Audiovisuel et du Cinéma (SPIAC CGT)
Syndicat National des Professionnels du Théâtre et des Activités Culturelles (SYNPTAC CGT)

Notes

[1Fonds national pour l’emploi pérenne dans le spectacle

[2Conseil national des professions du spectacle

mercredi 17 février 2021

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

>Casser la grève c’est dégueulasse !

Après plus d’un an d’exercice du pouvoir, des promesses de campagne non-tenues, une belle continuité avec l’ancienne majorité (coucou l’OL Arena et le périmètre de préemption commerciale à la Guillotière) , des remises à la rue de dizaine de mineurs isolés et des discours sécuritaires immondes, EELV...

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"